Menu principal

Menu principal

AGENDA

DACCA - Un responsable onusien a averti jeudi que la communauté internationale devait se préparer à l'éventualité du "scénario du pire" dans la crise des réfugiés rohingyas, à savoir le déplacement de toute cette minorité musulmane persécutée de Birmanie au Bangladesh.

Publié dans Monde

ALGER- Les citoyens birmans de confession musulmane, un million d'habitants, victimes de violences menées par l'armée contre leur communauté sont dans l'attente d'une adresse à la nation prévue mardi prochain par la dirigeante du pays, Aung San Suu Kyi, qui, a-t-on dit,  "parlera de réconciliation nationale et de paix".

Publié dans Monde

Algérie / ONU : Messahel s'entretient avec Antonio Guterres

Sam 23 septembre 2017 - 09:21
NEW YORK - Le Ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu, vendredi à New York, en marge des travaux de la 72ème session de l'Assemblée Générale de l'ONU, avec le Secrétaire Général de l'ONU, M. Antonio Guterres. 

Reconduction de l’accord Opep-non Opep: les discussions reportées à novembre

Ven 22 septembre 2017 - 18:34
ALGER- Les discussions concernant la reconduction, au-delà de mars 2018, de l’accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires portant sur la réduction de la production pétrolière, a été reporté à novembre prochain, a indiqué vendredi à Vienne le ministre de…

Oran: mort "inquiétante" de mérous sur les côtes de la corniche  

Jeu 21 septembre 2017 - 12:20
ORAN - Des pêcheurs activant sur les côtes de la corniche oranaise ne cessent de signaler, depuis quelques jours, la découverte de mérous morts sur les plages d’Ain el Turck et Bousfer, a révélé jeudi à l’APS le secrétaire général de l’association…

DACCA - Un responsable onusien a averti jeudi que la communauté internationale devait se préparer à l'éventualité du "scénario du pire" dans la crise des réfugiés rohingyas, à savoir le déplacement de toute cette minorité musulmane persécutée de Birmanie au Bangladesh.

Publié dans Monde

ALGER- Les citoyens birmans de confession musulmane, un million d'habitants, victimes de violences menées par l'armée contre leur communauté sont dans l'attente d'une adresse à la nation prévue mardi prochain par la dirigeante du pays, Aung San Suu Kyi, qui, a-t-on dit,  "parlera de réconciliation nationale et de paix".

Publié dans Monde