Menu principal

Menu principal

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 134 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 134 foi (s)   Partagez

Lutte contre l'extrémisme violent: le rôle de l'Algérie pour la paix et la sécurité dans le Sahel souligné

Mer 21 février 2018 - 13:25
NIAMEY (Niger) - Le rôle de l’Algérie dans l’appui et le soutien aux efforts de la paix et la sécurité dans la région du Sahel africain a été souligné, mercredi à Niamey, par les participants aux travaux de l'atelier d’échange sur "La contribution des médias dans la prévention et la lutte contre…

Arrestation de 530 suspects dans des affaires de stupéfiants en deux semaines 

Mer 21 février 2018 - 19:39
ALGER- Les services de Sûreté de la wilaya d'Alger ont arrêté, durant la période allant du 1er au 15 févier , 530 individus dans des affaires de détention de stupéfiants, a indiqué, mercredi, un communiqué de la Sûreté d'Alger. 

Des applications innovantes présentées au Maghreb Mobile Expo à Alger

Mer 21 février 2018 - 19:20
ALGER- Plusieurs applications innovantes privilégiant le contenu local ont été présentées lors du premier salon "Maghreb Mobile Expo", dédié aux technologies mobiles, qui s’est ouvert mercredi au Palais de la Culture Moufdi Zakaria à Alger.

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 134 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 134 foi (s)   Partagez