Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 14 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 14 foi (s)   Partagez

L'Algérie réaffirme à l'ONU son engagement pour la promotion du rôle des femmes dans les processus de paix

Sam 31 octobre 2020 - 19:33
NEW YORK- L'ambassadeur, représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations unies, Sofiane Mimouni, a réaffirmé l'engagement de l'Algérie à la promotion du rôle des femmes dans les processus de paix, lors du débat annuel au Conseil de Sécurité sous le thème "Femme, Paix et Sécurité".

Khenchela : plus de 150 foyers raccordés au réseau de gaz naturel à Ouled Archach

Sam 31 octobre 2020 - 18:46
KHENCHELA - Au total, 153 foyers ont été raccordés samedi au réseau de gaz naturel dans la commune d’Ouled Archach dans la wilaya de Khenchela à l’occasion de la célébration du 66ème anniversaire du déclenchement de la Révolution le 1er novembre…

Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert

Ven 30 octobre 2020 - 12:38
CONSTANTINE- Intervenant cette année en pleine pandémie de Covid-19, "octobre rose", consacré à la sensibilisation et au dépistage précoce du cancer du sein, s’est accommodé à Constantine au contexte sanitaire à travers des actions initiées par les…

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis

Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03   Lu : 14 fois

GENEVE (Suisse)-Un débat sur "les défenseurs des droits de l'homme" a été animé par la délégation sahraouie participant à la 36ème session du Conseil des droits de l'homme de l'Onu au cours duquel un appel a été lancé à l'adresse de la communauté internationale pour protéger les défenseurs sahraouis des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.

Selon des sources médiatiques sahraouies, la militante Sakina Jed Ahlou a exhorté les organisations des droits de l'homme participant à la conférence "à lever l'injustice infligée au peuple sahraoui", dénonçant "le harcèlement exercé par les forces de sécurité marocaines contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme pour les empêcher de dévoiler les violations des droits de l'homme dont sont victimes les civils sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental".

La militante Sakina Jed Ahlou a rappelé les pratiques inhumaines qu'elle a subies lors de son enlèvement qui a duré 12 ans passés dans des lieux tenus secrets.

Les manifestations pacifiques organisées dans les territoires occupés du Sahara occidental pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sont violemment réprimées par les autorités d'occupation marocaines.

Pour sa part, le militant des droits de l'homme, Hassna Alia a évoqué les harcèlements subis par les militants sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé, dans les campus universitaires et les villes du sud du Maroc.

Il a dénoncé les pratiques exercées par l'Etat marocain contre les militants sahraouis qui croupissent dans les prisons, rappelant le dossier des disparus sahraouis estimés à plus de 500.

 

La conférence convoquée par l'organisation Libération s'est déroulée en présence de militants sahraouis et nombre d'ONG de défense des droits de l'homme à travers le monde, outre les représentants de certaines ambassades et missions diplomatiques accréditées auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. 

Des militants des droits de l'Homme appellent la communauté internationale à protéger les défenseurs sahraouis
  Publié le : mardi, 26 septembre 2017 15:03     Catégorie : Actualité     Lu : 14 foi (s)   Partagez