Menu principal

Menu principal

AGENDA

Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  

Publié le : dimanche, 23 juillet 2017 17:09   Lu : 669 fois
Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  
APS PHOTOS © 2017

TIZI-OUZOU - Quelque 44 lots répartis sur différentes zones d’activités et industrielles de la wilaya de Tizi-Ouzou qui étaient attribués à des porteurs de projets n’ayant pas concrétisés leurs investissements ont été récupérés par la direction locale de l'industrie et des mines, a indiqué son responsable.

Dans une déclaration à la presse Abderrahim Belbaki a indiqué, - en marge d’une visite de travail du wali Mohammed Bouderbali à la zone d’activité de Tala Athmane -, que ces 44 poches foncières ont été récupérées dans le cadre d’une opération d’assainissement du foncier industriel et suite à un diagnostic qui a touché l’ensemble des zones d’activité et industrielle.

Ces lots, dont le dernier en date à être récupéré est d’une superficie de près de 3,9 ha, ainsi que des actes résiduels et actifs excédentaires qui ont été également repris par la wilaya sont mis à la disposition d’investisseurs porteurs de projets créateurs de richesses et d’emploi, pour concrétiser leurs activités, a-t-il dit.

S’agissant de l’opération d’établissement d’actes de concession, M. Belbaki a indiqué qu’un total de 106 actes ont été établis dont 35 dans le cadre de l’ancienne procédure du Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF).

Ce même responsable a aussi fait état de l’annulation de deux actes de concession attribués dans le cadre de la nouvelle formule pour, notamment, non réalisation de l’investissement pour lequel le porteur de projet a bénéficié d’une assiette foncière.

 

--La zone d’activité de Tala Athmane transformée en ... dépotoir--

 

S’agissant de la zone d’activité de Tala Athmane, le wali qui y a inauguré une laiterie et visité une minoterie appartenant à un même investisseur, a constaté et regretté l’état d’insalubrité dans lequel se trouve cet espace jonché de détritus, allant jusqu’à qualifier cette zone de dépotoir.

"Ce n’est pas une zone d’activité, c’est un dépotoir, cette situation est inadmissible et c’est honteux", s’est-il insurgé en s’adressant au directeur local de la Société de gestion immobilière (SOGI), Tabet Mohand-Arezki, à qui il a reproché cet état des lieux, tout en lui demandant d’agir pour rendre cette zone attractive.

M. Bouderbali a suggéré au directeur de SOGI de signer une convention avec le centre d’enfouissement technique (CET) de Oued Fali, avant d'appeler aussi les opérateurs activant dans cette zone à s’entraider pour essayer d’améliorer la situation.

M. Tabet a, pour sa part, soulevé le problème des investisseurs qui ne payent pas leur quote-part à cette Société qui gère la zone d’activité de Tala Athmane, afin qu’elle puisse y assurer l’entretien des réseaux. "Des factures ont été adressées aux investisseurs afin qu’ils payent leurs quote-part, mais ils refusent de les honorer, il ne reste à la SOGI qu’à saisir la justice pour recouvrer son dû", a-t-il menacé.

Le directeur de SOGI a également soulevé le problème de la présence de bars clandestins et d’un marché hebdomadaire au niveau de cette même zone qui sont, a-t-il dit, générateurs de déchets abandonnés sur place, ce qui complique la situation. Il a réitéré la nécessité de délocaliser ce marché, d’éradiquer les bars clandestins s’y trouvant et d’installer un point de sécurité sur place.

A propos de la présence de bars sur la zone de Tala Athmane, le wali a interdit sur place d’octroyer le moindre mètre carrée pour cette activité . 

Quant la question de sécurisation de cette zone, soulevée par des investisseurs, il a rappelé qu’une opération de redéploiement des corps de sécurité est en cours, même si un déficit reste posé dans en zone rurale, "mais la situation s’améliore graduellement", a-t-il rassuré.

Sur un autre volet, le chef de l’exécutif local a observé que la culture de l’investissement "reste insuffisamment ancrée dans l’esprit des Algériens et au sein de l’administration", appelant à encourager toutes les initiatives, notamment celle relevant du secteur de l’agroalimentaire et particulièrement l’activité de transformation de lait cru, vu que Tizi-Ouzou est un bassin laitier important. "Cela permettra de maintenir et de promouvoir l’activité d’élevage et de production de lait, conformément à la politique du Gouvernement visant à supprimer l’importation de poudre de lait", a-t-il souligné.

Pour sa part le président de l’Assemblée populaire de wilaya, Mohamed MselaÉ a insisté sur l’importance d’encourager l’investissement pour créer de la richesse et de l’emploi afin de mettre un terme aux importations qui gangrènent l’économie nationale. 

Dernière modification le : dimanche, 23 juillet 2017 17:16
Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  
  Publié le : dimanche, 23 juillet 2017 17:09     Catégorie : Actualité     Lu : 669 foi (s)   Partagez

Le gouvernement a répondu, avec preuves et arguments à l'opposition "rigide"

Jeu 21 septembre 2017 - 17:11
ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a affirmé jeudi à Alger qu'il avait répondu, avec preuves et arguments, aux interventions de l'"opposition rigide", lors du débat autour du plan d'action du gouvernement qui a duré trois jours consécutifs.

Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  

Publié le : dimanche, 23 juillet 2017 17:09   Lu : 669 fois
Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  
APS PHOTOS © 2017

TIZI-OUZOU - Quelque 44 lots répartis sur différentes zones d’activités et industrielles de la wilaya de Tizi-Ouzou qui étaient attribués à des porteurs de projets n’ayant pas concrétisés leurs investissements ont été récupérés par la direction locale de l'industrie et des mines, a indiqué son responsable.

Dans une déclaration à la presse Abderrahim Belbaki a indiqué, - en marge d’une visite de travail du wali Mohammed Bouderbali à la zone d’activité de Tala Athmane -, que ces 44 poches foncières ont été récupérées dans le cadre d’une opération d’assainissement du foncier industriel et suite à un diagnostic qui a touché l’ensemble des zones d’activité et industrielle.

Ces lots, dont le dernier en date à être récupéré est d’une superficie de près de 3,9 ha, ainsi que des actes résiduels et actifs excédentaires qui ont été également repris par la wilaya sont mis à la disposition d’investisseurs porteurs de projets créateurs de richesses et d’emploi, pour concrétiser leurs activités, a-t-il dit.

S’agissant de l’opération d’établissement d’actes de concession, M. Belbaki a indiqué qu’un total de 106 actes ont été établis dont 35 dans le cadre de l’ancienne procédure du Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF).

Ce même responsable a aussi fait état de l’annulation de deux actes de concession attribués dans le cadre de la nouvelle formule pour, notamment, non réalisation de l’investissement pour lequel le porteur de projet a bénéficié d’une assiette foncière.

 

--La zone d’activité de Tala Athmane transformée en ... dépotoir--

 

S’agissant de la zone d’activité de Tala Athmane, le wali qui y a inauguré une laiterie et visité une minoterie appartenant à un même investisseur, a constaté et regretté l’état d’insalubrité dans lequel se trouve cet espace jonché de détritus, allant jusqu’à qualifier cette zone de dépotoir.

"Ce n’est pas une zone d’activité, c’est un dépotoir, cette situation est inadmissible et c’est honteux", s’est-il insurgé en s’adressant au directeur local de la Société de gestion immobilière (SOGI), Tabet Mohand-Arezki, à qui il a reproché cet état des lieux, tout en lui demandant d’agir pour rendre cette zone attractive.

M. Bouderbali a suggéré au directeur de SOGI de signer une convention avec le centre d’enfouissement technique (CET) de Oued Fali, avant d'appeler aussi les opérateurs activant dans cette zone à s’entraider pour essayer d’améliorer la situation.

M. Tabet a, pour sa part, soulevé le problème des investisseurs qui ne payent pas leur quote-part à cette Société qui gère la zone d’activité de Tala Athmane, afin qu’elle puisse y assurer l’entretien des réseaux. "Des factures ont été adressées aux investisseurs afin qu’ils payent leurs quote-part, mais ils refusent de les honorer, il ne reste à la SOGI qu’à saisir la justice pour recouvrer son dû", a-t-il menacé.

Le directeur de SOGI a également soulevé le problème de la présence de bars clandestins et d’un marché hebdomadaire au niveau de cette même zone qui sont, a-t-il dit, générateurs de déchets abandonnés sur place, ce qui complique la situation. Il a réitéré la nécessité de délocaliser ce marché, d’éradiquer les bars clandestins s’y trouvant et d’installer un point de sécurité sur place.

A propos de la présence de bars sur la zone de Tala Athmane, le wali a interdit sur place d’octroyer le moindre mètre carrée pour cette activité . 

Quant la question de sécurisation de cette zone, soulevée par des investisseurs, il a rappelé qu’une opération de redéploiement des corps de sécurité est en cours, même si un déficit reste posé dans en zone rurale, "mais la situation s’améliore graduellement", a-t-il rassuré.

Sur un autre volet, le chef de l’exécutif local a observé que la culture de l’investissement "reste insuffisamment ancrée dans l’esprit des Algériens et au sein de l’administration", appelant à encourager toutes les initiatives, notamment celle relevant du secteur de l’agroalimentaire et particulièrement l’activité de transformation de lait cru, vu que Tizi-Ouzou est un bassin laitier important. "Cela permettra de maintenir et de promouvoir l’activité d’élevage et de production de lait, conformément à la politique du Gouvernement visant à supprimer l’importation de poudre de lait", a-t-il souligné.

Pour sa part le président de l’Assemblée populaire de wilaya, Mohamed MselaÉ a insisté sur l’importance d’encourager l’investissement pour créer de la richesse et de l’emploi afin de mettre un terme aux importations qui gangrènent l’économie nationale. 

Dernière modification le : dimanche, 23 juillet 2017 17:16
Foncier industriel à Tizi-Ouzou : plus de 40 lots récupérés et 106 actes de concession établis  
  Publié le : dimanche, 23 juillet 2017 17:09     Catégorie : Actualité     Lu : 669 foi (s)   Partagez