ALGER - Le dialogue national inclusif, auquel a appelé le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, "devra nécessairement se concentrer sur l'objectif stratégique" que constitue l'organisation de l'élection présidentielle et "doit se dérouler dans le cadre de la Constitution qui impose la préservation de l'Etat, le respect des institutions et la prévalence de l'intérêt supérieur de la Nation", a indiqué mercredi le secrétaire général de la Présidence de la République, Noureddine Ayadi.

Published in Algérie