STRASBOURG - Des eurodéputés appartenant aux Verts et à la gauche se sont retirés lundi de l’opération de vote de l’accord de pêche UE-Maroc, au niveau de la Commission du commerce international du Parlement européen (INTA), dénonçant une "adoption illégale".

Published in Monde

STRASBOURG - Le Représentant du Front Polisario pour l’Europe, Mohamed Sidati, a dénoncé, mardi, l'adoption par la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen du rapport de l'eurodéputée controversée, Patricia Lalonde, qui prévoit l’extension de l’accord agricole conclu entre l’Union européenne (UE) et le Maroc au territoire du Sahara occidental occupé, soulignant que c'est "une honte" d’entériner un document dont la rédactrice a été forcée à démissionner la veille en raison de "conflit d'intérêts".

Published in Monde

BRUXELLES - Le groupe de la gauche unitaire européenne et gauche verte nordique (GUE/NGL) au Parlement européen (PE) a réclamé jeudi le remplacement du rapporteur de la Commission du commerce international, chargé du dossier de l'accord UE-Maroc, l'eurodéputée Patricia Lalonde, pour son implication dans un "conflit d'intérêt évident" en tant que membre du Conseil d'administration d'une fondation pro-marocaine.

Published in Monde

BRUXELLES - Les Commissions des Affaires étrangères, de l’Agriculture et du développement durable du Parlement européen (PE) ont réaffirmé que le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara occidental et doutent de la conformité de l’accord agricole UE - Maroc aux arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE).

Published in Monde

BRUEXELLES - L'eurodéputée, Patricia Lalonde, rapporteur du Parlement européen (PE), chargée du dossier de renégociation de l'accord commercial Union Européenne-Maroc est membre du Conseil d'administration d'une fondation pro-marocaine a révélé, samedi, le site Euobserver, dénonçant un conflit d'intérêt "majeur", alors que l'Ong Western Sahara Resource Watch (WSRW) s'interroge sur la "légitimité" et le "rôle" de cette parlementaire qui s'était déjà distinguée par sa "partialité".

Published in Monde

 

BRUXELLES - La Commission des Affaires étrangères du Parlement Européen (PE) a affirmé que son vote, lors de la réunion tenue mercredi dernier, de "la proposition de décision du Conseil relative à la conclusion d'accord, sous forme d'échange de lettres entre l'Union européenne (UE) et le Royaume du Maroc, concernant la modification des protocoles n 1 et n 4 de l'accord euro-méditerranéen d'association entre l'UE et le Maroc ne signifie point la reconnaissance d'une quelconque souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara Occidental", a indiqué le membre du Secrétariat national du Front Polisario, ministre délégué auprès de l'UE, Mohammed Sidati.

Published in Monde

BRUXELLES - Le service juridique du Parlement européen (PE) a émis récemment des doutes sur la conformité de la proposition d'amendement de l’accord d'association UE-Maroc aux exigences de l’arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) du 21 décembre 2016, qui s'est prononcée sur l'inapplicabilité des accords commerciaux entre l'UE et le Maroc au territoire du Sahara occidental occupé, insistant sur l'"impératif du consentement du peuple sahraoui".

Published in Monde

BRUXELLES - Le Rapporteur de la Commission du Commerce international du Parlement européen (INTA), l’eurodéputée française, me Patricia Lalonde, a relevé la difficulté d'émettre un avis sur l'"application des préférences commerciales UE-Maroc aux produits venant du territoire du Sahara occidental, principalement des produits agricoles (tomates et melons) et de la pêche".

Published in Monde

BOUMERDES - Le chargé d'Affaires des territoires occupés de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdallah Souilem a fait savoir, samedi à Boumerdes, qu'une délégation du Parlement européen visitera, les 3 et 4 septembre prochain, les deux villes occupées d'El-Ayoune et de Dakhla, afin de s'enquérir de l'accès des Sahraouis aux richesses de leur pays.

Published in Monde

ALGER - L'Algérie est un "pilier important" dans la stabilité de la région du Sahel, a indiqué jeudi à Alger le président de la Commission des Affaires étrangères (AFET) du Parlement européen, David Mc Allister.

Published in Algérie