Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/03/2017 13:39

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Algérie Presse Service - Afficher les Articles par mot clé : ANP

ALGER- Quatre mines de confection artisanale et des produits explosifs ont été découverts dimanche à Tizi Ouzou, par les éléments des l'Armée nationale populaire (ANP) et ce, suite à une opération de fouille et de recherche, indique lundi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

"Dans le cadre de lutte antiterroriste et suite à une opération de fouille et de recherche, un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou/1ère Région militaire a découvert, le 26 mars 2017, quatre (4) mines de confection artisanale, des produits explosifs et des outils de détonation", précise la même source.

Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie Nationale ont, à leur part, appréhendé à Mascara et Tlemcen/2ème RM, "cinq (5) narcotrafiquants et saisi 29,6 kilogrammes de kif traité et deux véhicules".

Dans la même journée de dimanche, des détachements de l’ANP en coordination avec les éléments des Douanes ont saisi, au niveau de Tamanrasset, de Bordj Badji Mokhtar et de In Guezzam/6ème RM,  "un camion, 2 véhicules tout-terrain, 9 tonnes de denrées alimentaires, 6 détecteurs de métaux, 5 marteaux piqueurs, 12  groupes électrogènes et  des appareils électroménagers".

Par ailleurs, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté à Adrar, Ouargla et In Guezzam, "13 immigrants clandestins de différentes nationalités", conclut le communiqué.  

Publié dans: RÉGIONS

ORAN - La création de nouveaux Bureaux du service national (BSN) a permis d'assurer la "couverture totale" de l'ensemble des wilayas de l'Ouest du pays, sous le champ de compétence de la 2ème Région militaire (2ème RM) de l'Armée nationale populaire (ANP), a-t-on appris dimanche à l'occasion d'une manifestation portes-ouvertes organisée au Centre du service national (CSN) d'Oran.

Le coup d'envoi de cette manifestation, qui se tient trois jours durant au CSN d'Oran, a été donné par le chef d'état-major de la 2ème RM, le général Saïd Boucenna, au nom du commandant de la 2ème RM, le général-major Saïd  Bey, en présence de cadres supérieurs de l'ANP et d'anciens membres du premier contingent du service national (1969) honorés à cette occasion.

"Ces journées portes-ouvertes sont organisées dans le but de rapprocher l'administration militaire des citoyens et surtout les jeunes", a indiqué le général Saïd Boucenna dans son allocution de bienvenue, signalant que l'objectif est de "faire connaître les dispositifs du service national définis par la législation en vigueur".

La manifestation coïncide avec le 49ème anniversaire de l'instauration du service national (1968) qui constitue "une école du devoir et de l'honneur", a également souligné le chef d'état-major de la 2ème RM en insistant sur le patriotisme et autres notions fondamentales valorisés notamment par "la contribution du service national à la consécration du principe de défense de la souveraineté nationale".

La cérémonie d'ouverture a été aussi marquée par la projection d'un film documentaire et la visite d'une exposition mettant en relief l'importance du service national, les dispositifs réglementaires relatifs à cette obligation, ainsi que les formations qualifiantes dispensées dans ce cadre.

La contribution des différents contingents du service national au développement économique du pays est également mise en exergue lors de ces journées portes-ouvertes où les visiteurs prennent connaissance des grandes réalisations accomplies dans nombre de domaines tels que la lutte contre la désertification (Barrage vert), la lutte contre l'analphabétisme, et l'aide des citoyens lors des catastrophes naturelles (séismes, inondations, intempéries).

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie d'ouverture, le commandant du Centre du service national d'Oran, le lieutenant-colonel Rachid Taberkane a mis l'accent sur "l'impact positif" induit par la création de nouveaux Bureaux du service national qui permet d'assurer la couverture totale de la région Ouest.

Les formalités inhérentes au service national sont accomplies par les jeunes citoyens concernés au niveau des bureaux de leur wilaya de résidence, sans contrainte de déplacement vers d'autres wilayas, a-t-il expliqué.

Publié dans: RÉGIONS

BLIDA - Depuis sa création en 1968, le service national a toujours constitué une école sans égale dans la formation des jeunes, sur les plans militaire, culturel et social, a affirmé dimanche à Blida, le directeur du service national au ministère de la Défense nationale, le général-major Mohamed-Salah Benbicha.

A l’ouverture de portes ouvertes organisées à l’occasion de la célébration du 49ème anniversaire de l’institution du service national, le général-major Benbicha a soutenu que ce dernier (service militaire) est "une opportunité offerte aux jeunes afin d’acquérir davantage de connaissances, qui leur permettront de mieux appréhender leur avenir, tout en faisant la découverte du domaine militaire".

L’institution du service militaire au lendemain de l’indépendance fut l’une des plus importantes décisions prises par les autorités du pays, a-t-il ajouté, la qualifiant de choix stratégique par excellence sur lequel il était escompté le relèvement d’un nouveau défi, celui de construire le jeune Etat algérien.

Il a souligné que la jeunesse algérienne a répondu en force à cet appel de la Nation, en s’armant, a-t-il dit des glorieuses valeurs du 1 Novembre, constituant, ainsi, une véritable machine humaine qui a concrétisé des réalisations historiques qui ne seront jamais oubliée, parallèlement au fait qu’elle fut un véritable rempart contre le terrorisme.

A son tour, le commandant du Centre du service national de Blida, le colonel Belmadani Ahmed, a fait savoir que ces portes ouvertes, qui se poursuivront jusqu’à mardi, s'inscrivent dans le cadre de la mise en application du programme de communication de l’Armée nationale populaire (ANP), visant à rapprocher le citoyen notamment les jeunes, de  l'institution militaire.

Les visiteurs aux portes ouvertes ont, aussi, le loisir de s'informer sur les différents modes de formation militaire et autres entraînements spécialisés dispensés aux jeunes appelés, tout en prenant, également, connaissance des plus importantes réalisations accomplies par les jeunes appelés sous les drapeaux.

Le responsable a cité parmi ces réalisations, la Transsaharienne et le Barrage vert, en plus de nombreux projets nationaux d'envergure, réalisés à Alger, dont le musée central de l'ANP et l'hôpital militaire d'Ain Naadja.

L'opportunité a donné lieu à la récompense de nombre de retraités de l'ANP et d'anciens appelés du service national, parmi les premières promotions.

Le service national a été institué en 1968 et la première promotion en la matière a concerné les citoyens nés en 1949, qui ont été enrôlés le 21 avril 1969.

 

Grande affluence à l’ouverture des journées d’information sur l’Ecole des techniques de l'intendance

 

Une grande affluence a été enregistrée, dimanche, à l’ouverture des journées d’information sur l’Ecole des  techniques de l'intendance Chahid Djilali Bounaàma de Blida, abritées par le centre d’information territoriale chahid Madi Mohamed.

La manifestation, ouverte jusqu’au 29 du mois courant, a pour objectif d’informer le large public, dont les jeunes notamment, sur les activités et missions de l’Ecole, ainsi que les conditions d’accès à ses prestations, à travers des expositions et ateliers mettant en exergue différents équipements militaires et pédagogiques exploités dans la formation de ses élèves.

Ces journées sont inscrites au titre du plan de communication de la direction centrale de l’intendance pour l’année 2017, a indiqué, à l’occasion, le commandant de l’Ecole, le colonel Mourad Kadi, soulignant le rôle de cet établissement dans la formation des éléments militaires.

Il a informé, à ce propos, que l’Ecole des techniques de l'intendance forme des officiers (tous rangs et toutes catégories confondues), ainsi que des éléments du service national, dans différentes spécialités, en vue de renforcer les unités de l’ANP en éléments compétents et professionnellement aptes , tout en affirmant la détermination du haut commandement de l’Armée nationale populaire à développer le système de formation militaire, en mettant à contribution tous les moyens pédagogiques modernes nécessaires, en plus de la ressource humaine adaptée, pour ce  faire.

L’Ecole des techniques de l'Intendance de Blida assure une formation, couronnée par un diplôme professionnel militaire dans plusieurs spécialités et métiers, dont l’hôtellerie, le chauffage et froid, la couture, le contrôle de la qualité, les énergies renouvelables.

Cet établissement de formation, opérationnel depuis 1980 sous le nom de Centre de formation des techniques de l’intendance (CFTI), a été promu au statut d’Ecole le 15 juin 2013.

Publié dans: RÉGIONS

ALGER - Six narcotrafiquants ont été appréhendés et 24,5 kg de kif traité, ainsi que 142.000 comprimés psychotropes ont été saisis par les éléments de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières samedi à Tlemcen et Oran, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale.

"Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières ont appréhendé, le 25 mars 2017, à Tlemcen et Oran (2ème Région militaire), six (6) narcotrafiquants et saisi 24,5 kilogrammes de kif traité, six (6) véhicules et 142.000 comprimés psychotropes, tandis qu'un camion chargé de 24,5 quintaux de tabac a été saisi à Biskra (4ème Région militaire)", précise le communiqué.

A Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam (6ème Région militaire), des détachements de l'ANP "ont saisi cinq (5) camions, trois (3) véhicules tout-terrain, 30,5 tonnes de denrées alimentaires, 15.000 litres d'huile de table, 49.920 unités de produits détergents et deux (2) détecteurs de métaux", ajoute la même source.

Par ailleurs, des détachements de l'ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale "ont intercepté à Illizi (4ème Région militaire) et El-Tarf (5ème Région militaire), seize (16) immigrants clandestins de différentes nationalités", conclut le communiqué.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER- Deux terroristes ont été éliminés samedi à Djebel El Ouahche, dans la wilaya de Constantine, grâce à l’exploitation efficiente de renseignements  et suite à une embuscade tendue par un détachement de l’Armée nationale populaire, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN)

"Dans le cadre de lutte antiterroriste, grâce à l’exploitation efficiente de renseignements et suite à une embuscade tendue dans la zone de Djebel El-Ouahche à Constantine (5e Région militaire), un détachement de l’Armée nationale populaire a éliminé, hier soir 25 mars 2017, deux (02) terroristes, en l’occurrence le dangereux criminel recherché.

L.Noureddine,  alias Abou Al Hammam  qui avait rallié les groupes terroristes en 2008, responsable de plusieurs crimes qu’a connus la région, ainsi que le terroriste  F.Bilal", précise la même source. 

"L’opération a permis de récupérer un (01) pistolet automatique de type Beretta et une quantité de munitions", souligne le communiqué.

"Cette opération de qualité vient confirmer les efforts soutenus de l'Armée nationale populaire dans la poursuite des groupuscules terroristes et leur élimination à travers les quatre coins du pays, afin de dépolluer la sainte terre de l’Algérie et établir la sécurité et la sérénité parmi nos concitoyens", conclut le communiqué du MDN.

Publié dans: RÉGIONS

ALGER-  Un détachement combiné de l’Armée nationale  populaire (ANP) a découvert, vendredi à Tizi Ouzou une cache d’armes contenant des armes et des denrées alimentaires, ainsi qu'une importante quantité de médicaments, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, et suite à une opération de fouille et de ratissage, menée dans la zone d’Ait Meslayen à Tizi Ouzou/1 RM, un détachement combiné de l’Armée nationale populaire a découvert, hier 24 mars 2017, une cache d’armes contenant  un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov (PMAK), deux (02) grenades de confection artisanale, un chargeur pour mitrailleuse lourde de type (FMPK), des denrées alimentaires et une importante quantité de médicaments", précise la même source.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP ont intercepté à "Tamanrasset et In Guezzam/6 RM, cinq (05) contrebandiers et saisi 2 véhicules tout-terrain, 4 détecteurs de métaux, 2 marteaux piqueurs, 2 groupes électrogènes et un téléphone satellitaire", ajoute le communiqué du MDN.

Publié dans: RÉGIONS

ALGER- Huit (08) bombes de confection artisanale ont  été détruites jeudi dans la willaya de Tébessa, indique vendredi un  communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée  nationale populaire a détruit, le 23 mars 2017 à Tébessa (5ème Région  militaire), huit (08) bombes de confection artisanale", note la même  source.

D'autre part et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la  criminalité organisée, des Gardes-frontières et des éléments de la  Gendarmerie nationale "ont arrêté, à Tlemcen et Naâma (2ème Région  militaire), trois (03) narcotrafiquants et saisi une quantité de kif traité  s’élevant à 119 kg".

Par ailleurs, des détachements de l’ANP "ont arrêté à Bordj Badji Mokhtar  (6ème Région militaire) et Djanet (4ème Région militaire) six (06)  contrebandiers et saisi deux (02) véhicules tout-terrain, neuf (09)  détecteurs de métaux et deux (02) groupes électrogènes, tandis que des  Gardes-frontières ont mis en échec, à Souk-Ahras, Tébessa et El-Taref (5ème  Région militaire), des tentatives de contrebande d'une importante quantité  de carburants s'élevant à 12850 litres".

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Le terroriste dénommé "Kh. Haroun" s'est rendu  jeudi aux autorités militaires à Tamanrasset, en possession d'un pistolet  mitrailleur de type kalachnikov et d'une quantité de munitions, a indiqué  un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et dans la poursuite des efforts  fournis par les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) et les services  de sécurité, le terroriste dénommé "Kh. Haroun" s'est rendu, aujourd'hui 23  mars 2017, aux autorités militaires en 6ème Région militaire à Tamanrasset,  en possession d'un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et d'une  quantité de munitions", a précisé la même source.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Deux (02) narcotrafiquants ont été interceptés et 250 kg de kif traités ont été saisis mercredi par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) et des éléments de la Gendarmerie nationale à Tlemcen, indique jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire et des éléments de la Gendarmerie nationale en coordination avec les éléments des Douanes ont intercepté, le 22 mars 2017 à Tlemcen (2ème Région militaire), deux (02) narcotrafiquants et saisi 250 kilogrammes de kif traité", précise-t-on de même source.

A Tamanrasset et In Guezzam (6ème Région militaire), des détachements de l’ANP "ont arrêté huit (08) contrebandiers et saisi un camion, 2 véhicules tout-terrain, 3.600 litres de carburant, 24 marteaux piqueurs et 27 groupes électrogènes", tandis que "40 quintaux de tabac ont été saisis à El-Oued (4ème Région militaire)".

 D’autre part, des unités de Garde-côtes "ont mis en échec à Oran et Aïn Témouchent (2ème Région militaire) des tentatives d’émigration clandestine de 28 personnes à bord d’embarcations de construction artisanale", tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières "ont arrêté à Tlemcen (2ème Région militaire), Ouargla et Ghardaïa (4ème Région militaire), 32 immigrants clandestins de différentes nationalités". 

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER- Le terroriste dénommé H. Osman a été capturé lundi par un détachement de  l'Armée nationale populaire (ANP) qui a saisi un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et une  quantité de munitions à Timiaouine, près des frontières Sud du pays, indique un communiqué du  ministère de la Défense nationale (MDN)

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l'exploitation efficiente de renseignements,  un détachement de l'ANP relevant du secteur  opérationnel de Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire) a capturé, ce matin le terroriste dénommé  H. Osman et saisi un pistolet  mitrailleur de type Kalachnikov et une quantité de munitions, suite à une patrouille de  reconnaissance à Timiaouine près des frontières Sud du pays", précise la même source.

 

Publié dans: ALGÉRIE

SIDI BEL-ABBES - Le Commandant de la 2ème Région militaire (2ème RM) de l'Armée  nationale populaire (ANP), le général-major Saïd Bey a présidé, dimanche à Sidi Bel-Abbès, la  cérémonie de baptisation du 3ème Régiment antichar du nom du chahid Abdelkader Boumelik.

La cérémonie de baptisation qui coïncide avec la célébration de la Fête de la Victoire, s'est tenue  en présence des autorités locales, de cadres supérieurs de l'ANP et de membres de la famille du  chahid qui a été honorée.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le général-major Saïd Bey a indiqué que "la  baptisation de cette structure militaire, à l'instar de toutes les autres portant les noms de  glorieux martyrs de la lutte de libération nationale et de valeureux moudjahidine, constitue à la  fois un honneur et un devoir".

Le Commandant de la 2ème RM a insisté, dans ce sens, sur la baptisation comme devoir de mémoire  incitant à être "à la hauteur des sacrifices consentis par les chouhada et les moudjahidine".

"Les héroïques martyrs et leurs compagnons moudjahidine ont pleinement accompli leur devoir", a  souligné le général-major Saïd Bey en mettant l'accent sur la dimension des sacrifices consentis  pour "l'aboutissement de la Victoire et le recouvrement de la souveraineté nationale".

"Cette concrétisation a été léguée aux générations pour que l'Algérie vive toujours en sécurité, dans la stabilité et la prospérité", a-t-il soutenu.

La cérémonie de baptisation a été également marquée par la projection d'un film documentaire autour du chahid Abdelkader Boumelik et la visite du musée du 3ème Régiment antichar.

Le chahid Boumelik est né en 1926 à Sidi Bel-Abbès. Il rejoint le militantisme à un jeune âge en  contribuant à la diffusion de documents dénonçant le colonialisme.

A la veille du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, il fut chargé de la coordination des zones de Sabra et de Sidi Bel-Abbès.

Vers la fin 1954, il est chargé de mener des opérations contre les forces coloniales jusqu'à sa  désignation en tant que responsable de cellule en 1955, accomplissant nombre d'actions fidaies.

Il fut arrêté le 24 novembre 1955 et guillotiné à la prison d'Oran le 4 décembre 1956 après sa  condamnation à mort par le tribunal colonial.

Publié dans: RÉGIONS

ALGER - Six (6) casemates pour terroristes, deux canons de confection artisanale et six bombes, ont été détruits, mardi à Bouira, Boumerdès, Bordj Bou Arreridj et Skikda, par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), indique mercredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), ont détruit le 14 mars 2017 à Bouira, Boumerdès (1ème RM), Bordj Bou Arreridj et Skikda (5éme RM), six (6) casemates pour terroristes, deux (2) canons de confection artisanale et six (6) bombes", précise le MDN.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements  de l'ANP, en coordination avec des éléments des douanes "ont appréhendé, à Oran, et Tlemcen (2éme RM), six (6) narcotrafiquants et saisi une importante quantité de kif traité s'élevant à 549,85 kilogrammes".

De même, un autre détachement de l'ANP "a arrêté à Bechar 3ème RM), quatre (4) narcotrafiquants et saisi une autre quantité s'élevant à 500 kilogrammes".

A Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar (6ème RM), des détachements de l'ANP "ont saisi un camion, cinq (5) véhicules tout-terrain, (12) tonnes de denrées alimentaires, (3.800) litres de carburant, (17) détecteurs de métaux et (5) groupes électrogènes", tandis que d'autres détachements de l'ANP "ont mis en échec, près des frontières à El-Oued (4éme RM), des tentatives de contrebande (240.000) unités de produits pyrotechniques".

D'autre part, (39) immigrants clandestins de différents nationalités "ont été appréhendés à Oran, Tlemcen, Tiaret et Bechar", rapporte également le MDN.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Le Général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a mis l'accent, mardi au Cercle national de l'Armée (Alger) sur l'importance de l'approfondissement des recherches relatives aux aspects militaires de la Révolution du 1er Novembre 1954.

A l'ouverture des travaux du colloque historique sur ‘‘le génie de l'Armée de libération nationale (l'ALN) face à l'armée de l'occupation française’‘ organisé dans le cadre des festivités commémoratives du 55e anniversaire de la Fête de la Victoire, le Général de Corps d'Armée a indiqué que ‘‘l'organisation de ce colloque historique a, certes, ses propres objectifs à savoir, l'approfondissement des recherches relatives aux aspects militaires de la Glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954, l'illustration de la nature de la lutte menée par l'ALN, ainsi que les enseignements tirés et les analyses des facteurs de la victoire de cette lutte’‘.

Il a souligné que l'organisation de cet important colloque historique coïncidant avec la célébration, par notre pays ces jours-ci, du 55ème anniversaire de la Fête de la Victoire, ‘‘revêt une dimension forte et symbolique et dénote de l'importance que nous accordons au sein de l'ANP digne héritière de l'ALN à nos origines historiques, avec le soutien et les orientations de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, qui confère une extrême importance à notre histoire nationale, qui constitue un élément intrinsèque parmi les fondements de notre identité nationale’‘.

Il a ajouté que le bilan de ce colloque viendra s'ajouter positivement à l'ensemble des résultats obtenus à travers de nombreux colloques et séminaires historiques aux thèmes variés et aux objectifs multiples, que ‘‘nous avons veillé à organiser et à appuyer ces dernières années. Nous avons veillé à ce que ces résultats soient des étapes à franchir pour raffermir la conscience chez nos jeunes générations et pour ancrer dans leurs esprits les valeurs de leur Glorieuse Révolution, en particulier, et de leur histoire nationale en général, afin qu'elles soient motivées et tiennent compte de la lourde responsabilité qu'elles assument amplement dans les différentes positions’‘.

Le Général de Corps d'Armée a rappelé à cette occasion les principes fondamentaux de l'éthique mémorable qui caractérisait l'ALN face à l'armée de l'occupation, et qui se distinguait par sa foi en la justesse de sa cause, par sa confiance en son peuple et son triomphe certain face à l'ennemi tôt ou tard.

‘‘L'ALN, composée de jeunes des plus clairvoyants et d'esprit aiguisé, qui ont aimé leur Patrie et ont eu foi en Allah, qui leur a éclairé la raison. Nés au cœur de la souffrance d'un peuple libre et authentique, et incarnant ses combats longs et pénibles, ses grands sacrifices et sa lutte laborieuse et multiforme, et ce, dès que le colonisateur français abjecte a mis les pieds sur la sainte terre d'Algérie en 1830, priant Dieu de leur réserver le sort auquel l'ennemi ne pourra prétendre’‘.

Ainsi, a estimé le Général de Corps d'Armée, ‘‘en évoquant l'ALN, viennent forcément à nos esprits la force de la foi, l'appui confiant sur Allah, la ferme détermination des révolutionnaires de l'ALN, la conviction en la justesse de leur cause et la grande confiance en leur peuple et en la certitude de la victoire face à leur ennemi tôt ou tard.

Des qualités, selon lui, qui ne sauraient être estimées à leur juste valeur, quoi qu'on en dise, qu'on écrive ou qu'on en dénombre les vertus, car c'est grâce à ces révolutionnaires que le peuple algérien a été ramené des ténèbres coloniales à la lumière de l'indépendance, et a fait entendre l'écho perçant de sa Révolution aux quatre coins du monde, inspirant et motivant des millions parmi les peuples opprimés à casser le joug du colonialisme, telle est l'ALN, et tels sont ses propres traits essentiels et naturels que les algériens ne cesseront de relater en toute fierté, à chaque souffle et à chaque battement de leurs cœurs’‘.

A cette occasion, le Général de corps d'Armée a convié les spécialistes à parfaire l'écriture de notre histoire nationale. ‘‘Je saisis l'opportunité de la présence de professeurs universitaires et d'étudiants spécialisés dans le domaine de l'histoire, pour inviter tous les concernés à accorder plus d'importance à parfaire l'écriture de notre histoire nationale, notamment celle de la Révolution de Libération’‘.

‘‘Nous considérons, dans ce contexte, les écrivains et les auteurs, des soldats voire même des Moudjahidine menant un combat culturel, armés de paroles vraies et sincères, basées sur des réalités historiques et des faits réels et authentiques, non pas sur des faits souillés par des desseins cachés prémédités par les ennemis des peuples’‘, a-t-il encore souligné.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, a reçu, dimanche à Alger, le général de corps d'armée Sheng Liu, vice-directeur du Département de développement des équipements de la Commission militaire centrale de l'Armée populaire de libération de Chine, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

L'audience accordée au général de corps d'armée Sheng Liu, à sa demande, a été l'occasion pour les deux parties d'exprimer "leur volonté et disponibilité à intensifier les relations de coopération bilatérale à la lumière des relations traditionnelles entre les deux pays", précise-t-on de même source.

Le général de corps d'armée Sheng Liu effectue une visite en Algérie du 12 au 15 mars, dans le cadre de la coopération bilatérale entre l'Armée nationale populaire et l'Armée populaire de libération de Chine.

Lors de cette visite, il aura des entretiens avec les commandants de Forces et les chefs de structures chargées de la coopération au ministère de la Défense nationale "pour passer en revue les divers domaines de coopération et dégager les perspectives de leur développement", précise encore le communiqué.

 

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Deux (02) terroristes ont été éliminés et deux (02) éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés, samedi, suite à une opération menée dans le centre ville de Bordj Bou Arreridj, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel Bordj Bou Arreridj (5ème Région militaire) a éliminé deux terroristes et arrêté deux autres éléments de soutien aux groupes terroristes, ce matin du 11 mars 2017, suite à une opération de qualité menée dans le centre ville de Bordj Bou Arreridj", note la même source.

Il s’agit des criminels "Y. Boubeker" qui avait rallié les groupes terroristes en 2009 et "K. Abdessalem" qui avait rallié les groupes terroristes en 2010, précise le communiqué.

"Cette opération de qualité a permis de récupérer deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, un  pistolet automatique, trois paires de jumelles et cinq chargeurs garnis", ajoute la même source.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Quatre (04) contrebandiers ont été arrêtés et quatorze (14) tonnes de denrées alimentaires ainsi que des produits et des outils de détonation saisis, vendredi dans l'extrême sud du pays, par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP) et des éléments de la Gendarmerie nationale, indique samedi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l'ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, le 10 mars 2017 à Bordj Badji Mokhtar, Tamanrasset et In Guezzam (6ème Région militaire), quatre (4) contrebandiers et ont saisi trois (3) véhicules tout-terrain, un (1) camion, quatorze (14) tonnes de denrées alimentaires, 3.800 litres d'huile de table, deux (2) marteaux piqueurs, une (1) motocyclette, un téléphone satellitaire, des produits et des outils de détonation", précise le communiqué.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre l'émigration clandestine, "76 immigrants clandestins de différentes nationalités africaines ont été appréhendés" par des détachements de l'ANP, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières, dans des opérations distinctes menées à Tlemcen, Aïn-Témouchent (2ème Région militaire), Biskra, Ghardaïa (4ème Région militaire), Bordj Badji Mokhtar, Tamanrasset et In Guezzam (6ème Région militaire).

A Oran (2ème Région militaire), des éléments de la Gendarmerie nationale et des unités des Gardes-côtes "ont déjoué des tentatives d'émigration clandestine de 40 personnes, dont un (1) mineur et une (1) femme, à bord de deux (2) embarcations pneumatiques", note la même source.

D'autre part, des éléments des Gardes-frontières "ont mis en échec des tentatives de contrebande d'une importante quantité de carburant s'élevant à 20.968 litres et ont saisi trois (3) véhicules à Souk-Ahras, Tébessa et El-Tarf (5ème Région militaire)", ajoute le communiqué.


 

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Le Général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a effectué jeudi une visite d’inspection à l’Ecole de commandement et d’état-major, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale.

"Prendre en charge la vocation de dispenser un enseignement supérieur aux officiers de carrière des différentes forces de l’ANP et de contribuer au développement d’études et de recherches dans les domaines tactique et opérationnel, constitue sans doute une mission primordiale et vitale, à travers laquelle, nous voulons que nos cadres s’imprègnent des diverses connaissances et sciences militaires, leur permettant d’entreprendre leur carrière avec toutes les performances et le savoir-faire requis", a souligné Ahmed Gaïd Salah lors d'une visite d’inspection à l’Ecole de commandement et d’état-major, après avoir présidé le Conseil d’orientation de l’Ecole supérieure de guerre.

A l’entame de sa visite, le Général de corps d'Armée a suivi un exposé global, présenté par le Commandant de l’Ecole, portant sur cet important établissement de formation qui assure une formation militaire de commandement et d’état-major au profit des officiers de carrière issus des différentes Forces et directions de l’ANP, ainsi qu’aux officiers venant de pays amis et frères.

L’Ecole de commandement et d’état-major est un établissement de formation militaire distingué dans les domaines tactique et opérationnel, où l’enseignement est assuré par des professeurs hautement qualifiés.

Dotée d’une base pédagogique et des moyens d’enseignement modernes, l’Ecole assure la formation de commandement et d’état-major et garantit un cadre propice au parcours de préparation des officiers de l’ANP pour occuper des postes de commandement.

Le Général de corps d'armée a procédé ensuite à l’inspection des structures pédagogiques et administratives, à l’instar du Groupement pédagogique, du centre d’entrainement et de simulation et de la salle de conférences, où il a donné des instructions pour une exploitation rationnelle et étudiée des équipements modernes dont dispose l’Ecole.

A l’issue de cette visite, le Général de corps d'Armée a rencontré les cadres et stagiaires de l’Ecole où il a prononcé une allocution d’orientation, à travers laquelle il a tenu à les féliciter pour cet important édifice de formation et d’enseignement, réalisé conformément aux normes requises et permettant d’assurer aux officiers stagiaires une formation dans les meilleures conditions.

"C’est dans le cadre de l’intérêt particulier qu’accorde son Excellence, Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à la promotion permanente des potentiels et compétences de la ressource humaine de l’ANP, avec tous ses échelons et domaines de spécialisation, que s’inscrit cette visite d’inspection que j’effectue aujourd’hui à l’Ecole de commandement et d’état-major", a-t-il indiqué

"L'Ecole accueille cette année (2016/2017) sa première session dans son nouveau siège, que nous avons veillé à ce qu’il soit réalisé conformément aux  normes requises, avec toutes les structures et annexes nécessaires, ainsi que les moyens pédagogiques et humains garantissant aux stagiaires de poursuivre leurs cours théoriques et pratiques dans de meilleures conditions", a ajouté Gaid Salah.

Il a estimé que "leur acquisition scientifique et cognitive dépend, assurément, de l’assimilation du programme d’enseignement qui vous est tracé, et ceci exige aussi le strict respect des consignes de discipline et de se conformer à l’impératif de réussir".

"Mais la véritable réussite ne serait atteinte que lorsque le stagiaire sortant sera, à l’issue de sa période de formation, apte davantage à assumer ses futures responsabilités et à faire face, avec conscience, compétence et dévouement, à toutes les difficultés et entraves que le travail sur le terrain lui impose", a-t-il ajouté.

N’oubliez surtout pas que ceci exige une grande assiduité pour l’acquisition scientifique et cognitive, et ce, en tirant profit de ce que recèle la bibliothèque de l’Ecole en ouvrages et documents de référence nécessaires pour cette acquisition.

S'adressant à l'assistance, le Général de corps d'Armée a lancé: "N’oubliez absolument pas que la prochaine étape après l’Ecole de commandement et d’état-major sera l’Ecole supérieure de guerre. Sachez qu’il n’est pas aussi facile d’atteindre ce niveau de formation et d’enseignement, car rejoindre ce prestigieux édifice d’enseignement supérieur n’est permis qu’à ceux qui répondent aux conditions requises. Œuvrez, alors, à atteindre cet objectif".

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER- Le général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a rappelé, jeudi à Alger, l'importance du développement et de la modernisation de l'appareil de formation de l'ANP pour être au "diapason" des évolutions  géostratégiques et géopolitiques survenant dans le monde, indique communiqué du ministère de la Défense nationale.

"Conformément aux dispositions du décret présidentiel 05-364 du 26 septembre 2005 portant création de l'Ecole supérieure de guerre, notamment son article 11, le général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'ANP a présidé, aujourd'hui jeudi 09 mars 2017, le Conseil d'Orientation de l'Ecole supérieure de guerre", précise le communiqué.

Dans son allocution d'ouverture des travaux du Conseil, le général de Corps d'Armée "a réitéré l'importance que revêt cette rencontre qui coïncide avec la commémoration par le peuple algérien, il y a quelques jours, de la Journée nationale du Chahid, et la préparation de la célébration du 55e anniversaire de la Fête de la Victoire, le 19 mars 1962, avant de rappeler les étapes franchies

dans le développement de l'appareil de formation de l'ANP, en général, et l'Ecole supérieure de guerre en particulier", souligne la même source.

"L'entière mobilisation du Haut Commandement de l'ANP, appuyée par le soutien et les orientations de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a permis à l'Ecole supérieure de guerre, en compagnie de tous les concernés, chacun dans son domaine d'activité et les limites de ses prérogatives, d'atteindre les objectifs assignés à cette Ecole, étant principalement la prise en charge de la formation

aux plans opérationnel et stratégique, et c'est un couronnement pleinement mérité au profit de la structure d'enseignement de l'appareil de formation de l'ANP", a affirmé le chef d'Etat-major de l'ANP.

"Ce couronnement qui reflète notre constante détermination et notre solide volonté à développer l'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN) et de poursuivre le parcours de parachèvement des réalisations majeures", a-t-il dit.

Le général de Corps d'Armée a réitéré, à cet égard, "l'importance que confère le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire à la concrétisation des objectifs de développement et de modernisation planifiés pour être au diapason de l'esprit moderne et des différentes évolutions géostratégiques et géopolitiques survenant dans le monde actuel".

"C'est avec cet esprit bondissant et déterminé pour que nos Forces armées atteignent les degrés de puissance et que les objectifs de développement et de modernisation tracés soient concrétisés", a relevé le général de Corps d'Armée.

"Nous continuerons, avec l'aide d'Allah le tout-puissant, à soutenir l'Ecole supérieure de guerre qui devra, afin de s'acquitter judicieusement de ses missions, £uvrer en continu à former des cadres hautement qualifiés pouvant occuper des fonctions opérationnelles et stratégiques au sein de l'échelle de commandement de l'ANP, ayant également la capacité d'assimiler la pensée opérationnelle et stratégique inculquée en harmonie avec l'essentiel des principes de notre

doctrine militaire d'une part, et au diapason de l'esprit moderne et des différentes évolutions géostratégiques et géopolitiques survenant dans le monde actuel d'autre part", a-t-il fait savoir.

Pour le vice-ministre de la Défense nationale, "il est, aussi, impératif que nos cadres se distinguent d'une formation d'un niveau élevé et prestigieux sur tous les plans, qui leur donne la capacité de traiter en toute aisance, les différentes situations difficiles et complexes, avec compétence et habilité".

"Lorsque les indicateurs sécuritaires dans notre région constituent encore des défis, il nous appartient, au sein de l'ANP, d'oeuvrer encore davantage, à nous appuyer sur l'appareil de formation avec tous ces paliers", a-t-il souligné, citant, en particulier, l'Ecole supérieure de guerre qui "se doit de pourvoir l'ANP, d'une façon continue, de compétences humaines hautement qualifiées, conscientes

du poids de la responsabilité qui leur incombe, attachées aux valeurs de leurs ancêtres et capables de faire face à ces défis, de manière à assurer continuellement et garantir pleinement les facteurs de défense de la souveraineté nationale, de protection de la nation et la préservation de son unité, de sa sécurité et de sa stabilité en toutes circonstances".

Le général de Corps d'Armée a, par ailleurs, suivi des exposés sur le bilan des objectifs atteints depuis la dernière session du Conseil et les préparatifs de la prochaine année scolaire 2017-2018.

Il a procédé, par la suite, à l'inspection de structures administratives et pédagogiques, à l'instar de la Division de Formation et du Centre de simulation de jeux de guerre, qui est un outil technologique et pédagogique moderne, permettant de simuler le champs de batailles avec ses diverses actions et manoeuvres et qui permet également aux stagiaires d'être proches de l'environnement des guerres contemporaines, conclut le communiqué.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Cinq (5) casemates pour terroristes ont été détruites mercredi à Sétif et Jijel, par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), alors qu'un élément de soutien aux  groupes terroristes a été arrêté à Alger, indique jeudi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

" Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l'Armée nationale populaire ont détruit le 8 mars 2017, cinq (5) casemates pour terroristes à Sétif et Jijel  (5e Région militaire), tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté un élément de soutien aux groupes terroristes à Alger  (1e RM)", précise la même source.

Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l'ANP "a saisi une quantité de kif traité s'élevant à (95,1) kilogrammes à Tindouf (3 RM), tandis qu'un autre détachement a intercepté à El-Oued (4e RM), un contrebandier à bord d'un camion chargé de (40) quintaux de tabac".

En outre, à Bord Badji Mokhtar et In Guezzam (6e RM), des détachements de l'ANP "ont arrêté (9) contrebandiers et saisi deux (2) véhicules tout-terrain, deux (2) paires de jumelles, quatre (4) détecteurs de métaux, trois (3) marteaux piqueurs et trois (3) groupes électrogènes, alors que (63) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen (2e RM), Ouargla et Ghardaïa (4e RM)", rapporte également le communiqué du MDN.

Publié dans: ALGÉRIE

ALGER - Une quantité de 150 litres d'acide nitrique, une matière dangereuse rentrant dans la confection d'explosifs, a été découverte mardi par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) près de la commune d'Azazga (Tizi Ouzou), indique mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l'ANP a découvert hier soir 7 mars 2017, prés de  la commune d'Azazga, wilaya de Tizi Ouzou (1ère RM), cinq (5) fûts en plastique remplis d'une quantité de 150 litres d’acide nitrique, une matière dangereuse rentrant dans la confection des explosifs", précise le MDN.

"Cette opération s'ajoute à celle menée par des détachements de l'ANP, ayant permis la découverte d'une grande quantité de produits chimiques servant dans la fabrication des explosifs, et ce, au niveau de Chabet El-Ameur, wilaya de Boumerdès et Tizi Ouzou (1ère RM)", rappelle la même source.

Dans le même contexte, et grâce à l'exploitation "efficiente" des renseignements, des détachements de l'ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté, "cinq (5) éléments de soutien aux groupes terroristes à Bordj Omar Idris (4ème RM) et Tizi Ouzou (1ère RM), et ont détruit deux (2) abris pour terroristes à Boumerdès (1ère RM) et Batna (5ème RM)", ajoute le communiqué.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale "ont arrêté à Bordj Badji Mokhtar et Tamanrasset (6ème RM), 15 contrebandiers, 5 immigrants clandestins de différentes nationalités africaines, et saisi deux camions, un véhicule tout-terrain, 3.600 litres de carburant et 5 détecteurs de métaux", conclut le MDN. 

Publié dans: ALGÉRIE
Page 1 sur 21
banner-aps