Bengrina appelle à aider le prochain gouvernement à faire sortir le pays de la crise

Publié le : mercredi, 01 janvier 2020 18:54

ALGER- Le président du mouvement El-Bina Abdelkader Bengrina a appelé mercredi à Alger toutes les forces politiques nationales, particulièrement l'opposition à aider le prochain gouvernement à faire sortir le pays de la crise qui prévaut depuis près d'une année.

"Qu'il fasse partie ou non du nouveau Gouvernement, le mouvement El-Bina appelle tous les enfants bienveillants de ce pays, pouvoir et opposition, à aider le prochain gouvernement, loin de toute surenchère autour des crises et des différends politiques pour faire sortir l'Algérie de sa crise socioéconomique", a indiqué M. Bengrina lors d'une activité de sa formation politique.

Même si le mouvement El-Bina ne fait pas partie du nouveau gouvernement qui sera prochainement annoncé, le parti ne cessera de soutenir ce dernier dans sa démarche pour faire sortir l'Algérie de sa crise, a-t-il dit, soulignant que le gouvernement doit répondre aux aspirations du peuple algérien exprimées lors du hirak du 22 février dernier.

 Le mouvement El-Bina tendra la main aux institutions de l'Etat algérien et les soutiendra dans leur politique de défense, de sécurité et de stabilité du pays ainsi que dans leurs relations extérieures, a souligné M. Bengrina.

Abordant, dans le même contexte, le dossier de la révision de la Constitution, M. Bengrina a mis en exergue la nécessité à ce que les libertés collectives, les libertés individuelles et la liberté de l'information y soient consacrées, ajoutant que son parti aspirait à "un dialogue national inclusif".

Le chef du parti a également abordé le Code électoral qui doit être revu, a-t-il dit, de façon à consacrer "la concurrence entre les forces politiques au service de la Patrie et du citoyen, loin de l'époque de la corruption politique", soulignant, par là même, l'impérative révision de la loi sur les partis politique en Algérie afin de fonder un nouveau système pour les formations politique qui doivent être représentatives et puiser leur forces de la légitimité populaire.

Pour ce qui est des affaires étrangères, M. Bengrina a fait part du refus de sa formation politique de toute ingérence étrangère dans les affaires internes des pays limitrophes.

 

Bengrina appelle à aider le prochain gouvernement à faire sortir le pays de la crise
  Publié le : mercredi, 01 janvier 2020 18:54     Catégorie : Algérie     Lu : 39 foi (s)   Partagez