La Nation rend un dernier hommage à Ahmed Gaïd Salah

Publié le : mercredi, 25 décembre 2019 19:06   Lu : 14 fois
La Nation rend un dernier hommage à Ahmed Gaïd Salah

ALGER - Un dernier hommage a été rendu mercredi par la Nation au défunt moudjahid Ahmed Gaïd Salah, qui a rejoint les rangs de l'Armée de libération nationale (ALN) à l'âge de 17 ans et voué toute sa vie à la défense de la souveraineté et de l'indépendance de l'Algérie.

Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), vice-ministre de la Défense nationale, décédé lundi à l'âge de 79 ans d'une crise cardiaque, a été inhumé en début d'après-midi au cimetière d'El-Alia, au Carré des Martyrs.

Auparavant, dans la matinée, de hauts responsables de l'Etat et de l'Armée, à leur tête le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et le chef d'état-major de l'ANP par intérim, le général-major Saïd Chengriha, les représentants du corps diplomatique accrédité à Alger, ainsi que les membres de sa famille et des citoyens, se sont recueillis à la mémoire du défunt, dont la dépouille mortelle a été déposée au Palais du Peuple.

Des milliers de citoyens ont tenu à accompagner le défunt jusqu'à sa dernière demeure en suivant le cortège funèbre jusqu'à El Alia, en reconnaissance de son dévouement et ses sacrifices pour l'Algérie.

Drapée de l'emblème national et entourée de gerbes de fleurs, la dépouille de Gaïd Salah a été transportée sur un véhicule militaire.

Des citoyens, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, résidant à Alger ou venus d'autres wilayas, se sont massés tôt le matin le long des artères que le cortège devait emprunter, exprimant leur deuil et leur profonde tristesse.


Lire aussi: Les Algériens rendent un ultime hommage au défunt Gaïd Salah


En arrivant à la place du 1er Mai, le cortège s'est complètement immobilisé à hauteur de la trémie où des centaines de citoyens voulaient se rapprocher du véhicule militaire transportant la dépouille.

"Djeich chaâb khaoua khaoua Gaïd Salah maâ chouhada (l'Armée et le Peuple sont frères, Gaïd Salah parmi les martyrs de la Révolution), "Gaid Salah, héros de la Nation" et "Allah Akbar (Dieu est Grand)", criaient les citoyens tout au long du passage du cortège funèbre pour exprimer leur gratitude à celui qui s'est sacrifié pour préserver la stabilité du pays dans une conjoncture sensible et décisive de son Histoire.

Au cours de ces dernières années, le défunt Ahmed Gaïd Salah avait intensifié ses visites aux différentes Régions militaires, délivrant, fondamentalement, le même message: amour de la patrie, fidélité au serment des chouhada et modernisation des Forces armées, notamment à travers la maitrise de l'outil technologique et une formation de qualité.

Concernant ce dernier point, le défunt a réussi, en quelques années, à faire de l'ANP une armée moderne en mesure d'assurer la sécurité du territoire national dans toute son étendue, grâce à des équipements de dernière génération.


Lire aussi: Des citoyens rendent un dernier hommage au défunt Gaïd Salah


Après l'émergence du mouvement populaire du 22 février, Ahmed Gaïd Salah s'était engagé à accompagner le Hirak, affirmant qu'aucune goutte de sang algérien ne sera versée, et à satisfaire une partie de ses revendications, l'autre devant l'être par le président de la République élu.

Il avait assuré la justice du soutien de l'ANP dans la lutte contre la corruption. Plusieurs anciens responsables, dont deux ayant assumé les fonctions de Premier ministre, et des hommes d'affaires ont été jugés et condamnés pour des faits de corruption et de détournements de derniers publics ayant entrainé de graves préjudices à l'économie nationale, une première dans l'histoire de l'Algérie indépendante.

Dans une de ses allocutions, le regretté Ahmed Gaïd Salah, tout en assurant qu'il ne nourrissait aucune ambition politique, avait affirmé: "notre ambition suprême est de servir notre patrie et accompagner sincèrement ce peuple valeureux et authentique pour lui permettre de dépasser cette crise et atteindre la légitimité constitutionnelle, pour un départ sur une base solide et des fondements sains".

Assurément, Ahmed Gaïd Salah est parti un 23 décembre 2019 à l'aube avec le sentiment du devoir accompli.

Media

La Nation rend un dernier hommage à Ahmed Gaïd Salah
  Publié le : mercredi, 25 décembre 2019 19:06     Catégorie : Algérie     Lu : 14 foi (s)   Partagez