Congrès du front Polisario: Ahmed Gaïd Salah part après avoir mené l'Algérie à bon port

Publié le : lundi, 23 décembre 2019 18:22   Lu : 7 fois
Congrès du front Polisario: Ahmed Gaïd Salah part après avoir mené l'Algérie à bon port

 TIFARITI (Territoires sahraouis libérés) - Les participants au 15e Congrès du front Polisario tenu à Tifariti dans les territoires libérés ont présenté leurs sincères condoléances et exprimé toute leur solidarité avec le peuple et gouvernement algériens, suite à la disparition du Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), "décédé après avoir mené l'Algérie à bon port".

Dans une ambiance de deuil et de tristesse, les participants au 15e Congrès du front Polisario, dont les travaux se poursuivent jeudi à Tifariti, ont présenté leurs condoléances aux peuple et gouvernement algériens en cette douloureuse épreuve, et exprimé leur solidarité avec l'Algérie, direction et peuple, sur la voie de la paix et du changement, prônée par le défunt durant les neuf derniers mois".

Les participants au Congrès ont reçu avec "une profonde affliction" la nouvelle du décès du Chef d'état-major de l'ANP, et présenté leurs condoléances au peuple et à l'Armée algérienne, a indiqué le porte-parole officiel du Congrès dans une déclaration à l'APS.

Ils ont rappelé, à cette occasion, "les grandes contributions ayant jalonné le parcours du regretté aussi bien durant la guerre de libération nationale que lors du processus d'édification nationale".

Le ministre délégué, représentant du Front Polisario pour l'Europe, Mohamed Sidati a affirmé qu'avec "le départ du moudjahid Gaïd Salah, l'Algérie vit aujourd'hui une douloureuse circonstance, une perte voire une tragédie".

Au regard du destin commun qui unit les deux peuples algérien et sahraoui qui partagent "cette pénible épreuve", "la position algérienne indéfectible vis-à-vis de la question sahraouie est celle des directions algériennes qui n'ont eu de cesse d'exprimer leurs positions honorables en faveur des causes justes de libération et d'émancipation de par le monde", a-t-il souligné.


Lire aussi: Décès de Gaïd Salah: tristesse et consternation chez les congressistes du Front Polisario


En dépit de "tous le chagrin ressenti suite à la disparition du défunt", le responsable sahraoui a affirmé que les hauts faits du  Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah qui a accompagné et mené l'Algérie à bon port, en faisant face à toute tentative d'atteinte à la sécurité et à la stabilité du pays, "resteront gravés dans la mémoire collective et seront transmis aux générations futures qui se souviendront du regretté en tant que l'un des symboles du Hirak populaire et artisan de la liberté et la démocratie" à travers l'accompagnement par l'ANP des manifestations populaires pacifiques.

Le militant sahraoui Naama Zine Eddine a, pour sa part, estimé que la disparition du Général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah "est un jour de tristesse et de deuil à la mémoire de celui qu'on considère aujourd'hui au Sahara Occidental et par les Hommes libres de l'Algérie, comme sauveur de la révolution des jeunes qui, grâce à son expérience militaire, a pu barrer la route aux comploteurs contre la sécurité et la stabilité du pays".

Après avoir évoqué l'expérience militaire du défunt dans la gestion des situations, en permettant au pays de faire face à "toute tentative visant à semer la confusion dans la révolution populaire, le militant sahraoui a souligné que le défunt peut reposer dans sa dernière demeure après avoir mené le pays à bon port".

Il a affirmé que "les Hommes libres de l'Algérie, qui sont si nombreux, continueront sur la même voie pour que l'Algérie digne, forte et grande, comme elle l'a toujours été".

Très affectée par cette triste nouvelle, le membre du Parlement panafricain (PAP), Souilma Beirut a présenté, de son côté, ses sincères condoléances aux peuples sahraoui et algérien suite au décès du Général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, le qualifiant de "martyr des causes justes" ayant consacré toute sa vie à l'Algérie et à la défense des questions justes de par le monde.

Pour sa part, l'écrivaine et directrice d'édition Nana Lebat Rachid qui a dit avoir connu le défunt, a déclaré que ce dernier avait mené l'Algérie à bon port, après neuf mois de Hirak, en mobilisant tous les moyens nécessaires pour éviter à l'Algérie un destin incertain et préserver la cohésion populaire afin d'assurer le caractère pacifique du mouvement populaire. Nous devons l'ériger en martyr pour tout ce qu'il a apporté au peuple algérien et à la cause sahraouie".

Mohamed Lamine Ali Guedaf a tenu, de son côté, a présenter ses sincères condoléances à tout le peuple algérien, affirmant que "tout le peuple sahraoui, tout comme le peuple algérien, est affecté par le décès du moudjahid général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah qui a tant donné pour l'Algérie et la cause sahraouie".

Congrès du front Polisario: Ahmed Gaïd Salah part après avoir mené l'Algérie à bon port
  Publié le : lundi, 23 décembre 2019 18:22     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez