Print this page

Des citoyens affirment à Batna voter "pour l’Algérie"

Publié le : jeudi, 12 décembre 2019 17:35   Lu : 0 fois
  • Partagez

BATNA- De nombreux citoyens de la ville de Batna ont insisté jeudi pour exprimer leurs voix même si leurs noms ne figuraient pas sur les listes des bureaux de vote où ils avaient pris habitude d’accomplir leur devoir, affirmant vouloir "voter pour l’Algérie".

Ces citoyens, nombreux du reste, ont demandé avec persistance aux encadreurs des centres de vote de trouver un moyen pour qu’ils accomplissent leur devoir surtout qu’ils étaient les premiers à se présenter aux centres pour, ont-ils assuré, "voter pour le pays".

Aux centres de vote "Ouchène Tahar" pour les hommes à la cité Lambarkia et "Ismaïl Bouradhi" pour les femmes à Bouakal-1, l’APS a rencontré plusieurs de ces électeurs qui ont exprimé leur mécontentement de ne pas trouver leurs noms sur les listes et se sont constitués en deux longues files d’attente devant les bureaux d’administration des deux centres.

Ratiba Benyahia, une trentenaire, a exprimé sa surprise de ne pas trouver son nom alors que sur sa carte de vote, le nom du centre et le numéro du bureau sont bien justes, et s’est dit "frustrée" face à cette situation surtout qu’elle n’a pas rejoint son emploi dans un magasin commercial spécialement pour accomplir son devoir électoral.

"Je ne compte pas renoncer à mon droit. Je resterai là  jusqu’à ce que les encadreurs du Centre trouvent une solution à mon cas", lance-t-elle, convaincue.

Au centre "Ismaïl Bouradhi", Abir Moukhenèche, étudiante en 6ème année médecine, était dans une file d’attente avec 30 autres femmes dont les noms étaient absents des listes électorales de leurs centres de vote. "Je voterai ici ou ailleurs. Peu importe, l’essentiel pour moi c’est de voter.

C’est un devoir et un droit", a-t-elle affirmé.

Selon Amor Toumi, chef du centre de vote pour hommes "Ouchène Tahar", beaucoup parmi les citoyens venus aux premières heures du vote n’ont pas trouvé leurs noms sur les listes tandis que d’autres se sont présentés sans cartes de vote mais ont pu être dirigés vers les bureaux où ils sont inscrits grâce "au système informatique".

Le chargé de communication à la délégation de wilaya de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Lazhar Ounassi, a indiqué que cette problématique s’est posée uniquement dans la ville de Batna "en raison du nombre élevé du corps électoral et cela a nécessité la composition d’une commission présidée par le délégué de wilaya pour permettra à cette catégorie d’accomplir son devoir dans les divers centres de vote".

A noter qu’une affluence grandissante des électeurs a été observée au niveau des centres de vote en début d’après-midi.

La wilaya de Batna compte 680.990 électeurs inscrits dans 450 centres et 1933 bureaux de vote.

Des citoyens affirment à Batna voter "pour l’Algérie"
  Publié le : jeudi, 12 décembre 2019 17:35     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez