Presse nationale: les préparatifs du débat télévisé "inédit" entre les 5 candidats évoqués

Publié le : jeudi, 05 décembre 2019 08:56   Lu : 2 fois
Presse nationale: les préparatifs du débat télévisé "inédit" entre les 5 candidats évoqués

ALGER - Les titres de la presse nationale paraissant jeudi ont largement évoqué les préparatifs pour le débat télévisé "inédit" qui sera animé par les cinq candidats à la présidentielle, ce vendredi à 19h, à une semaine du scrutin du 12 décembre, relevant en même temps que les candidats en lice ont mis l'accent dans leurs discours respectifs sur la lutte contre la corruption.

Barrant sa Une avec le titre "Le dernier quart d'heure avant le jour décisif", Le Courrier d'Algérie" a relevé que la campagne électorale sera marquée dans sa dernière ligne droite par "un grand et inédit débat télévisé entre les cinq candidats", prévu du Centre international des conférences à 19h et sera diffusé en direct sur les chaînes de télévision publiques et privées agréées".

Toutefois, la publication a estimé que la campagne électorale s'achèvera avec un "couac", faisant observer à ce propos "qu'aucun candidat n'a été da campagne à l'étranger alors que les membres de la communauté algérienne commenceront à voter dans trois jours".

Le quotidien Horizon qui consacre une large couverture à la campagne électorale, a soutenu dans son commentaire intitulé "Arène cathodique", que "les débats télévisés sont devenus un lieu privilégié de l'exercice démocratique".


Lire aussi: Presse régionale: les "vertus" du dialogue et de la communication dominent les discours des candidats à la présidentielle


Dans son commentaire, Reporters a également signalé que "le débat télévisé entre les cinq candidats devrait constituer probablement l'activité de campagne la plus importante pour eux. L'audience sera vraisemblablement maximale pour cet exercice inédit dans les annales de l'activité électorale présidentielle algérienne".

Pour Le Maghreb, "le compte à rebours a commencé" à sept jours du scrutin, alors que L'Expression qui a consacré son éditorial à l'élection présidentielle, a qualifié le débat télévisé de ce vendredi de "belle finale".

"Les cinq candidats seront réunis sur le même plateau de télévision et devront s'efforcer, dans un ultime effort, de convaincre le plus grand nombre des électeurs. Ce sera l'occasion pour corriger pour les uns, peaufiné pour les autres, l'impact qu'ils pensent avoir laissé lors de la campagne", a écrit ce tabloïd qui consacre une large surface à la campagne électorale, à l'instar du Soir d'Algérie qui a repris de larges extraits des discours de campagne des candidats.

Il a ainsi cité Azzedine Mihoubi qui affirmé avoir "fait une campagne propre", au moment où Abdelaziz Belaid ambitionne de "construire une nouvelle République", alors que Ali Benflis a estimé que "l'heure n'est pas à l'invective et l'insulte". Quant à Abdelkader Bengrina il a révèle dans son meeting à Oran en ces termes : "La bande m'a proposé le poste de Président".

Le quotidien Le Jour d'Algérie a, pour sa part, titré sur la lutte contre la corruption, faisant remarquer que les candidats à la présidentielle du 12 décembre ont axé leurs discours sur la lutte contre ce fléau, ce qui a coïncidé, a-t-il relevé, avec "les premiers procès des symboles de la corruption".

El Moudjahid qui a titré son éditorial "Pour un nouveau départ", a également signalé que "cette élection intervient dans un climat de changements structurels qui touchent progressivement tous les secteurs", notant que "le fléau de la corruption est combattu avec détermination et la justice, un des piliers de la démocratie,  retrouve son indépendance".


Lire aussi: Présidentielle 2019 : le procès public et le débat télévisé commentés par la presse oranaise


Le quotidien Les Débats a également relevé que "la lutte contre la corruption a été le thème principal du 18ème jour de la campagne électorale", collant ainsi à l'événement qui se chevauche avec la campagne électorale, à savoir le procès des deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que d'anciens ministres et hommes d'affaires, poursuivis pour "dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d'indus avantages à autrui", notamment dans l'affaire relative au montage de véhicules.

Le quotidien arabophone Ech Chaab a relevé à sa Une que les candidats ont renouvelé leurs engagements de mener une "lutte implacable contre la corruption", mettant en exergue leur détermination à "barrer la route aux lobbies ayant détruit l'économie nationale".

A ce propos, El Massa a fait référence au discours de Abdelkader Bengrina qui a appelé à un procès équitable des anciens hauts responsables, accusés dans des  affaires de corruption.

Le quotidien Echorouk a abondé dans le même sens en reprenant les déclarations des cinq candidats en matière de lutte contre la corruption. La même publication est revenue dans le détail sur les préparatifs du débat télévisé qui sera animé par les cinq candidats à la magistrature suprême.

Echorouk a fait savoir que l'Autorité nationale indépendante des élections mène une course contre la montre pour que tout soit fin prêt pour ce débat télévisé, relevant que l'ANIE n'a rien laissé au hasard afin que ce rendez-vous inédit soit une totale réussite.

Les autres titres de la presse nationale, à l'instar d'El Youm, ont largement commenté le discours  du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, qui a mis en garde, lors de sa visite à Oran, "la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l’entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l’Etat leur feront face".

Media

Presse nationale: les préparatifs du débat télévisé "inédit" entre les 5 candidats évoqués
  Publié le : jeudi, 05 décembre 2019 08:56     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez