Bengrina promet de préserver la gratuité et le caractère obligatoire de l'enseignement

Publié le : mercredi, 04 décembre 2019 09:30

ADRAR- Le candidat à la présidentielle du 12 décembre,Abdelkader Bengrina a promis, mardi depuis la wilaya d'Adrar, à préserver la gratuité et le caractère obligatoire de l'enseignement et à éloigner l'école algérienne des tractations politiques.

"Je maintiendrai la gratuité et le caractère obligatoire de l'enseignementen appliquant des critères qui préservent la dignité de tous les Algériens", a lancé le prétendant à la Magistrature suprême lors d'un meeting populaire, promettant de "tenir l'école algérienne éloignée destractations politiques pour qu'elle ne fasse plus l'objet d'expériences tout en la prémunissant des influences extérieures".

Le président du Mouvement El-Bina a indiqué qu'il associera, s'il venait à être élu Président, les experts, les syndicats et les spécialistes dans la promotion du système éducatif pour le hisser au niveau des pays développés et de conférer à l'enseignant la place qui lui sied, mettant en exergue "le rôle pivot de ce dernier".

Rappelant que la construction de l'Homme était un véritable garant du développement, M. Bengrina a expliqué " j'ai mis l'accent dans mon programme sur l'investissement en l'individu, notamment dans le secteur de l'éducation, outre la généralisation de la langue arabe donnant naissance à une génération imprégnée des principes de la loyauté au pays et à la religion et qui défend l'unité nationale et la cohésion du peuple".

M.Bengrina a promis ,en cas de victoire, d'accorder à chaque diplômé de l'école de Sidi M'hamed Lekbir ou à ses disciples, de l'école de Cheikh Hassan et à ses disciples et Moulay Abdallah Tahiri et autres parmi les récitants du Saint Coran et des quarante hadiths de l'Imam Al-Nawawi et les mutuns (textes) du fiqh malekite, un diplôme de baccalauréat pour accéder directement à la faculté des sciences islamiques.

Il a ajouté que des licences seront remises aux diplômés de ces écoles récitants du Saint Coran et des hadiths, de Mukhtasar el Khelil et de Alfiyat Ibn Malik.

Revenant au volet du développement, il a insisté sur l'impératif d'une distribution équitable du développement, des investissements et des richesses, préconisant de revoir le plan urbanistique".

Il s'est également engagé à "doter les zones éloignées des wilayas du sud en pôles d'enseignement et autres industriels, en sus de garantir l'investissement dans les énergies renouvelables, notant que la wilaya d'Adrar deviendra l'un de ces pôles importants".

Le candidat du Mouvement El-Bina a promis davantage d'ouverture sur le voisinage au sud du pays, à travers la levée des entraves et l'élargissement des routes, critiquant l'importation des viandes et de bovins d'Europe alors que le Niger compte une importante richesse animale.

Il a critiqué les tentatives d'exploitation du gaz de schiste algérien par ceux qu'il a qualifiés de "résidus de la bande", une action qui détruira le Sahara et les métaux de valeur qui y sont enfouis.

Bengrina promet de préserver la gratuité et le caractère obligatoire de l'enseignement
  Publié le : mercredi, 04 décembre 2019 09:30     Catégorie : Algérie     Lu : 9 foi (s)   Partagez