Bengrina : le procès public des impliqués dans la corruption, une leçon pour toute personne appelée à assumer une responsabilité

Publié le : lundi, 02 décembre 2019 18:30   Lu : 105 fois

GHARDAIA - Le candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019, Abdelkader Bengrina, a affirmé lundi depuis Ghardaïa, que le procès public des responsables impliqués dans des affaires de corruption était "une leçon pour toute personne appelée à assumer un poste de responsabilité".

"Le procès public des responsables emprisonnés, qui avaient un droit de vie et de mort sur les Algériens, est une leçon pour moi et pour d'autres en matière de responsabilités à assumer", a indiqué le candidat du mouvement Al-Bina lors d'un meeting populaire à la salle du Club sportif de la ville de Ghardaïa.

"Je garderai toujours à l'esprit que si je suis injuste, si je vole, si je mens ou si je méprise, je finirai par avoir le même sort que les éléments de la bande et que le peuple suivra mon procès", a-t-il déclaré, s'engageant en cas de victoire  à "redonner confiance aux cadres et gestionnaires des entreprises nationales ainsi qu'aux responsables intègres en charge des marchés publics".

Le candidat Bengrina promis de veiller, s'il était élu président, à "être un symbole d'unité et de tolérance entre tous les Algériens".

Evoquant la wilaya de Ghardaïa, le prétendant à la magistrature suprême, a affirmé que "cette wilaya pourrait devenir un pôle de l'industrie artisanale, un secteur qui pourrait contribuer au PIB et à la création d'emploi".

Il a réitéré, dans ce sens, qu'il "œuvrera à la relance et au développement du Fonds de soutien à l'artisanat afin d'aider les artisans, notamment les femmes au foyer souhaitant investir dans ce créneau, à travers le financement de leurs projets.

M. Bengrina a insisté, en outre, sur l'importance de la protection du patrimoine, de l'architecture et de la culture de la wilaya de Ghardaïa et d'autres wilayas du sud afin d'en faire des "pôles touristiques".

Le prétendant à la magistrature suprême a également souligné l'impératif de développer l'économie nationale et d'en diversifier les sources par l'investissement dans les secteurs agricole, industriel et touristique loin de la politique de la dépendance aux revenus pétroliers.

Le candidat du Mouvement El-Bina s'est, par ailleurs, engagé à faire de l'Université de Ghardaïa un "pôle universitaire" proposant toutes les spécialités.

M. Bengrina a également promis de réviser la politique de soutien, notamment au profit des artisans, à travers l'octroi de crédits bonifiés en vue de préserver la culture et l'identité nationales.

Abdelkader Bengrina animera un second meeting cet après-midi à El-Ménia érigée récemment en wilaya.

Media

Bengrina : le procès public des impliqués dans la corruption, une leçon pour toute personne appelée à assumer une responsabilité
  Publié le : lundi, 02 décembre 2019 18:30     Catégorie : Algérie     Lu : 105 foi (s)   Partagez