Belaid: Un rendez-vous pour les Algériens pour vaincre leurs souffrances

Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 19:29   Lu : 4 fois

DJELFA- Le candidat Abdelaziz Belaid a estimé, jeudi à Djelfa, que l'élection présidentielle du 12 décembre prochain se voulait "une occasion" pour les Algériens "pour vaincre leurs souffrances" mais aussi la naissance de "l'Algérie des institutions".

"Le 12 décembre sera le jour de la sortie de la crise que traverse le pays et une occasion pour les Algériens pour vaincre leurs souffrances" mais également la naissance "d'une Algérie fondée sur la justice, l'égalité et de véritables institutions", a déclaré M. Belaid, lors d'un meeting populaire animé au théâtre régional de Djelfa, au 12ème jour de la campagne électorale.

Appelant les Algériens qui ne réalisent pas, selon le candidat, "l'ampleur des dangers qui guettent notre pays", à bannir toutes les formes de violence, quels que soient les différends, le candidat du Front ElMoustakbal a réaffirmé que l'élection était la seule solution pour sortir du statu quo, "car l'Algérie a besoin d'un Président".

"Nous nous sommes engagés à préserver l'Algérie qui a payé un lourd tribut pour recouvrer son indépendance comme nous sommes responsables devant les Chouhada et l'Histoire", a-t-il soutenu.

Le prétendant à la magistrature suprême du pays a promis d'ériger l'Algérie "en locomotive du Maghreb et de l'Afrique" en donnant la chance aux compétences et cadres nationaux en vue d'amorcer une nouvelle ère et une véritable économie basée sur les initiatives.

Pour le candidat, les gouvernements précédents n'ont ménagé aucun effort en vue de "détruire" l'économie nationale, insistant sur la nécessité de "faire confiance à nos cadres et compétences ainsi que d'encourager la recherche scientifique et les technologies".

Selon le même candidat, la relance économique, rêvée par les Algériens ne peut être réalisée qu'avec l'Afrique, ajoutant  que son projet d'avenir est basé sur le sud qui sera le premier marché et une porte stratégique vers ces pays, ce qui impliquera le développement et l'extension des voies ferroviaires, en prévision de la dotation de toutes les régions avec toutes les structures nécessaires dont toute capitale économique a besoin.

Du moment que la wilaya de Djelfa occupe la première place dans le domaine de l'élevage du bétail, le candidat Belaid s'est engagé à aider les agriculteurs et à accompagner les éleveurs. Il a plaidé également pour le développement de l'industrie dans cette ville, en encourageant les universitaires diplômés à créer des PME.

Concernant le secteur de la santé, le candidat s'est engagé à construire un établissement hospitalo-universitaire (EHU) dans cette wilaya et des écoles pour former le personnel paramédical, au regard de sa densité démographique, et de sa position géographique, car étant un trait d'union entre les régions du nord et du sud.

M.Belaid a affirmé que l'Algérie recèle de hautes compétences dans le domaine de la médecine, qui ont fait leurs preuves dans plusieurs pays, notamment la France. Dans ce cadre, il a souligné la nécessité d'encourager les cliniques privées prodiguant de "véritables" prestations aux malades, critiquant à cette occasion les propriétaires des cliniques privées qui font de ces dernières un fonds de commerce, juste pour ramasser de l'argent".

Belaid: Un rendez-vous pour les Algériens pour vaincre leurs souffrances
  Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 19:29     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez