Bengrina: c'est au peuple de décider lors d'élections régulières et transparentes

Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 17:29   Lu : 8 fois

AIN DEFLA - Le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Abdelkader Bengrina a affirmé, jeudi à Ain Defla, que "le peuple est le seul qui décide de son sort lors d'élections régulières et transparentes", estimant que "la nouvelle Algérie ne tolèrera, ni acceptera, sous aucune condition, la fraude contre la volonté populaire".

"Le peuple est le seul qui décide de son sort lors d'élections régulières et transparentes, Si cela arrive, le prochain président sera au service du peuple, et s'il y a fraude, il sera le serviteur de celui qui le désignera à la tête du pays", a déclaré M. Bengrina, lors d'un meeting populaire à la maison de culture, Emir Abdelkader dans la ville d’Ain Defla.

"La nouvelle Algérie ne tolèrera, ni acceptera, sous aucune condition, la fraude contre la volonté populaire", a-t-il soutenu.

Soulignant que le peuple "a atteint un niveau de conscience élevé qui lui a permis de faire tomber la bande, en sortant le 22 février contre la corruption", M. Begrina a tenu à préciser que "si les relais de la bande ont l'intention de frauder, ils doivent se rappeler que le Hirak du 22 février peut se calmer mais vas se soulever une deuxième fois".

"Personne ne peut exercer la tutelle sur le peuple, ni de souveraineté autre que celle du peuple, à travers le choix de son représentant pour barrer la route à tous ceux qui osent porter atteinte au pays", a-t-il affirmé.

"La crise financière en Algérie est grave en raison d'indicateurs financiers bas, de capacités limitées et de possibilités d'endettement difficiles", a-t-il déploré.

Le même candidat s'est engagé, une fois élu président de la République, à soutenir l'opposition pour lui permettre d'assumer  sa fonction au service de la patrie, promettant de ne plus autoriser la fermeture de journaux et de chaines "aux idées opposées" et de renforcer le rôle parlementaire pour s'acquitter pleinement de ses missions dont le contrôle du Pouvoir.

"Si nous voulons faire face aux risques qui guettent la sécurité et la souveraineté nationales, les Algériens devront être convaincus qu'ils n'ont d'autre solution que l'élection", a-t-il soutenu, ajoutant que lorsque "le peuple choisit, librement, nous pourrons, ainsi, édifier la nouvelle Algérie pionnière".

Accompagné de ses partisans et des militants de son parti, M. Bengrina s'est rendu au centre ville de la wilaya d’Ain Defla où il a écouté les préoccupations des citoyens, affirmant que le pays "vit une situation de division, d'où la nécessité de réunir nos rangs de nouveau".

Media

Bengrina: c'est au peuple de décider lors d'élections régulières et transparentes
  Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 17:29     Catégorie : Algérie     Lu : 8 foi (s)   Partagez