APN: la commission des AE dénonce les tentatives d'ingérence dans les affaires internes de l'Algérie  

Publié le : mercredi, 27 novembre 2019 12:29   Lu : 2 fois
 APN: la commission des AE dénonce les tentatives d'ingérence dans les affaires internes de l'Algérie   

ALGER- La Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l'étranger de l'Assemblée populaire nationale (APN), a dénoncé la tentative d'ingérence du Parlement européen dans les affaires internes de l'Algérie, en la qualifiant de "stratagème grossier" et "d'ingérence abjecte", a indiqué mardi, un communiqué de la chambre basse du Parlement.

Tout se déroule en Algérie selon "l'esprit et les règles de la Constitution et suivant les exigences des Droits de tous les individus", a affirmé le président de la Commission, Abdelader Abellaoui qui a qualifié la tentative du Parlement européen de "stratagème grossier conduit non pas par la volonté européenne mais par une force visant à parasiter le processus électoral présidentiel qui se prépare conformément aux règles électorales internationales". 

Affirmant que l'Algérie qui "maîtrise la crise politique avec des outils démocratiques et dans le cadre du respect du droit d'expression, a le droit de protéger sa Constitution et ses valeurs de toute atteinte", M.Abdellaoui a souligné que "pareille initiative est considérée d'ingérence abjecte et d'acte impardonnable".


Lire aussi: Bensalah: le rejet de l'ingérence étrangère, un principe ancré dans la culture politique de l'Algérie


Il a estimé, à cet égard, que la séance du Parlement européen "consacrée aux affaires d'un pays libre, indépendant et souverain, est considérée comme une atteinte qualifiée et basse à la souveraineté algérienne, un acte que nous rejetons catégoriquement et que nous dénonçons avec  force. "Nous tenons à rappeler que l'Algérie ,peuple et institutions, organisera ses élections présidentielles en réponse aux revendications populaires qui insistent sur le fonctionnement constitutionnel des institutions", a-t-il assuré.

"Eu égard du voisinage et de nos relations avec l'Europe, nous pensons que les voies du dialogue, concernant la coopération étrangère, sont possibles voir même nécessaires pour préserver les intérêts communs", a ajouté M. Abdellaoui, rappelant l'existence d'"une élite Algérienne en mesure d'enrichir ce dialogue". 

 

 APN: la commission des AE dénonce les tentatives d'ingérence dans les affaires internes de l'Algérie  
  Publié le : mercredi, 27 novembre 2019 12:29     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez