Campagne électorale : les animateurs "manquent d'imagination", selon la presse oranaise

Publié le : mercredi, 27 novembre 2019 10:40   Lu : 10 fois

ORAN - La presse oranaise insiste, dans ses éditions du mercredi, sur le rôle incombant aux animateurs de la campagne électorale pour gagner l'adhésion citoyenne à la Présidentielle du 12 décembre prochain.

A mi-parcours de l'échéance de ces joutes électorales, les journaux oranais mettent ainsi l'accent sur la nécessité d'une plus grande motivation de la part des soutiens des candidats.

"L'Echo d'Oran" note à ce titre que le travail de proximité qui devait servir de support à "l’oeuvre de séduction de l’électorat" peine à "décoller" en raison du "manque d'imagination" des animateurs de la campagne.

"Ouest Tribune" focalise, quant à lui, sur les enjeux consistant à "raviver l’intérêt des Algériens" pour cette campagne électorale, préconisant en ce sens davantage "d’arguments politiques" afin de faire saisir au peuple "l’impératif de sortir au plus vite de la crise".

"Le Carrefour d'Algérie" suggère, pour sa part, aux candidats de se pencher sur de nouveaux sujets tels ceux ayant trait à "la qualité de l'enseignement", soutenant qu'une "Algérie nouvelle" exige "une école performante".

La campagne électorale est également abordée par d'autres titres à l'instar de "Cap Ouest" et "El-Djoumouhria" qui reviennent respectivement sur "le principe de non-ingérence" et "les réformes économiques" promises par les candidats.

Campagne électorale : les animateurs "manquent d'imagination", selon la presse oranaise
  Publié le : mercredi, 27 novembre 2019 10:40     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez