L'ANIE salue la position des candidats rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires internes de l'Algérie

Publié le : lundi, 25 novembre 2019 18:10   Lu : 3 fois

ALGER- L'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a salué, lundi, la position des cinq (5) candidats à la présidentielle quant au rejet de toute ingérence étrangère dans les affaires internes du pays, soulignant que le scrutin du 12 décembre prochain se déroulera sans observateurs étrangers.

"Nous saluons, en tant qu'Autorité nationale, les déclarations des cinq candidats et leur position rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires internes du pays", a déclaré à la presse M. Ali Draa, Chargé de l'information de l'ANIE.

Il a ajouté que "l'ANIE, qui est indépendante de toutes les autorités et du Gouvernement et dont le rapport se limite aux candidats, soutient leurs déclarations et leur position quant au rejet de toute ingérence étrangèredans les affaires internes du pays".

Par ailleurs, M. Draa a indiqué en réponse à une question sur l'invitation d'observateurs étrangers pour la surveillance de la présidentielle du 12 décembre 2019, que "l'Algérie s'est dotée d'une Autorité indépendante quijoue pleinement son rôle et qui n'a pas besoin d'une autre autorité ou d'observateurs pour se substituer à elle".

"L'ANIE, qui refuse cette démarche préconisée par les candidats, s'acquittera pleinement de son devoir national", a-t-il assuré.

Evoquant la campagne électorale dans son 9ème jour, le Chargé de l'information de l'ANIE a fait savoir qu'"aucune transgression ou dérapage n'ont été enregistrés depuis le lancement de cette campagne", affirmant que "dans l'ensemble, elle se déroule dans de bonnes conditions".

A ce titre, M. Draa a précisé que tous les candidats se déplaçaient à travers le territoire national "sans incident à signaler", et qu'ils "s'attachent à expliquer leurs programmes et à convaincre les citoyens d'aller aux urnes", relevant "une bonne adhésion des citoyens et une bonne préparation de de cette campagne".

S'agissant de la tentative d'interception, dimanche à Bordj Bou Arreridj, d'un bus de transport des journalistes accompagnant le candidat Ali Benflis, le chargé de l'information de l'ANIE a estimé que cet incident était "un non évènement", précisant qu'il s'agissait "d'un groupe de jeunes, comme il en existe dans toutes les wilayas du pays, opposés à la tenue du scrutin ou partisans d'un autre candidat".

Il a fait savoir, à ce titre, que le président de l'ANIE, Mohamed Charfi "a saisi ce jour (lundi) les responsables de sécurité à travers l'ensemble du territoire national pour la protection des journalistes, des candidats et de la délégation qui les accompagne", précisant que "ces journalistes bénéficient de toute la sécurité garantie à toute l'opération électorale".

 

 

 

 

L'ANIE salue la position des candidats rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires internes de l'Algérie
  Publié le : lundi, 25 novembre 2019 18:10     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez