Benflis plaide pour une politique étrangère basée sur les principes de la Guerre de libération nationale

Publié le : dimanche, 24 novembre 2019 12:00   Lu : 3 fois

M'SILA- Le candidat à la Présidentielle du 12 décembre prochain, Ali Benflis a plaidé, Samedi depuis Bou Saâda (M'Sila), pour une " politique étrangère fondée sur les principes de la Guerre de libération".

Dans un meeting populaire animé à l'hôtel "Le Caïd", au 7e jour de la campagne électorale, M. Benflis a indiqué que "la politique étrangère de l'Algérie trouve ses fondements dans la diplomatie de la Révolution de Novembre, avec ses éléments relatifs à la libération des peuples, l'égalité, la coopération internationale et la non-ingérence dans les affaires internes des Etats". 

Soulignant qu'il poursuivra, s'il venait à être élu président de la République, la même voie de la diplomatie étrangère fondée par la Révolution, M. Benflis a indiqué que "l'Algérie traitera avec les Etats en tant qu'Etats souverains avec le principe de réciprocité", fustigeant à ce propos, la politique étrangère de l'ancien régime qui a conduit à "une personnalisation des relations extérieures de l'Algérie avec les autres Etats".

Le président du parti Talaie El Houriyet a, par ailleurs, réaffirmé le choix " le plus rapide et le plus viable" pour sortir de la situation actuelle du pays, à savoir la tenue des élections.

Pour M. Benflis, les anciennes pratiques ont poussé les jeunes à émigrer, en quête de travail et de dignité, ajoutant que son programme électoral renfermait un axe dédié à la promotion de cette catégorie et à l'amélioration de sa situation.

Revenant sur sa candidature à la Présidentielle, M. Benflis a souligné que l'objectif n'était pas de se mettre au service de sa personne ou de sa famille, mais s'inscrivait dans le cadre d'une démarche tendant à fonder " un Etat démocratique social souverain dans le cadre des principes islamiques, et ce au service de la souveraineté du peuple".

Abordant l'actualité locale de la ville de Bou Saâda, le prétendant à la magistrature suprême a salué la population de la région, dénonçant, toutefois, " l'injustice" concernant certaines revendications relatives à la création d'une zone industrielle et d'un complexe sportif et à d'autres revendications.

Tout en promettant la création d'un ministère qui se chargera des territoires, du dossier du nouveau découpage administratif et de l'introduction de la modernisation", M. Benflis s'est engagé à "examiner la promotion de la daïra de Bou Saâda en une wilaya et à sa valorisation".

 

Benflis plaide pour une politique étrangère basée sur les principes de la Guerre de libération nationale
  Publié le : dimanche, 24 novembre 2019 12:00     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez