Les joutes verbales entre candidats, un fait normal tant que l'éthique des pratiques électorales est respectée

Publié le : dimanche, 24 novembre 2019 09:56   Lu : 1 fois

ALGER - L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a affirmé, samedi à Alger, que les joutes verbales entre les candidats à la prochaine présidentielle durant la campagne électorale était "un fait normal tant que la Charte d'éthique des pratiques électorales est respectée".

"Les joutes verbales entre les candidats, par programmes interposés, est une pratique courante dans tous les pays  démocratiques et développés, c'est un fait normal ordinaire tant qu'il reste dans le cadre du respect de la Charte d'éthique des pratiques électorales signée", a déclaré le chargé de l'information à l'ANIE, Ali Draa, lors d'un point de presse.

Concernant la date prévue pour le débat télévisé entre les cinq candidats en lice, M. Draa a fait savoir que "la décision a été, effectivement, prise pour l'organisation de ce débat et le président (de l'ANIE), Mohamed Charfi, est en discussion avec les candidats à ce sujet", affirmant que la date sera annoncée dés qu'elle sera fixée.

Par ailleurs, l'ANIE a indiqué, dans un communiqué, à propos du "problème" survenu entre le candidat Abdelmadjid Tebboune et la chaîne privé En Nahar, "avoir été destinataire d'une plainte des deux parties à laquelle elle a immédiatement réagi en dépêchant une mission", soulignant "la volonté des deux parties à coopérer pour la réussite de l'opération électorale et leur engagement à respecter la Charte d'éthique des pratiques électorales".

A ce propos, l'ANIE a fait état de "son attachement à traiter toute urgence pouvant entraver le processus démocratique de l'élection et l'esprit cordial entre les différents signataires de la Charte".

Saluant, dans ce sens, les efforts de toutes les parties signataires avec elle (les cinq candidats en lice et la corporation des médias) l'ANIE "s'est félicité du sens de responsabilité caractérisant le début de la campagne électorale, qui est à son septième jour".

Les joutes verbales entre candidats, un fait normal tant que l'éthique des pratiques électorales est respectée
  Publié le : dimanche, 24 novembre 2019 09:56     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez