"L'offensive de charme" des candidats au 6e jour de la campagne électorale relevée

Publié le : samedi, 23 novembre 2019 09:31   Lu : 3 fois
"L'offensive de charme" des candidats au 6e jour de la campagne électorale relevée

ALGER - La presse nationale paraissant ce samedi a relevé "l'offensive de charme" des candidats à la présidentielle du 12 décembre prochain, mettant en exergue le foisonnement des promesses et des engagements des cinq postulants pour une "Algérie meilleure, prospère et démocratique".

Dans ce sens, le quotidien Midi Libre est revenu sur cette "offensive de charme des candidats", reprenant dans le détail leurs promesses. Ainsi, Azzedine Mihoubi a plaidé pour "le développement de l'activité économique et les échanges commerciaux dans l'extrême Sud du pays", Abdelmadjid Tebboune s'est engagé à "criminaliser l'argent sale", alors que Benflis œuvrera, selon cette publication, à "consacrer la bonne gouvernance", Abdelaziz Belaid s'est intéressé à la "relance de l'Union du Maghreb arabe" au moment où Abdelkader Bengrina se proclame "du Hirak".

Le quotidien El Moudjahid a largement couvert les sorties médiatiques des cinq candidats, lesquels continuent de sillonner le payes tout en multipliant les promesses de sortie de crise, alors que le Temps d'Algérie a estimé que la campagne a pris, à son 6ème jour "une longueur d'avance".

Dans le même sillage, le quotidien Horizons qui a relevé que les jeunes représentent "le premier centre intérêt des candidats", a écrit dans son commentaire que les cinq postulants à la magistrature suprême mesurent tout à fait le défi consistant à sortir le pays de la crise "d'autant que l'heure des promesses creuses est révolue.


Lire aussi: Presse Ouest: les candidats doivent "débattre davantage" avec les citoyens


De son côté, L'Expression a préféré focaliser sur la promesse des candidats de "récupérer les fonds détournés vers l'étranger", titrant ainsi son commentaire "A l'assaut du trésor caché".

"La récupération de l'argent illicitement transféré à l'étranger reste une question très intéressante dès lors qu'elle restitue le sentiment partagé par la majorité des Algérie, sauf que nous sommes dans un contexte de promesses à la fois politiques et électoralistes. La réalité du terrain est tout autres", a écrit L'Expression, qui 'est interrogé par ailleurs sur le montant de l'argent dilapidé.

Le quotidien arabophone Echorouk s'est également attardé sur les promesses des candidats qui se sont engagés "récupérer l'argent illicitement détournés surtout que les recettes en hydrocarbures du pays s'amenuisent à cause de l'instabilité et de la chute des prix du pétrole". La même publication a estimé dans son commentaire que "les Algériens ont besoin d'un discours pragmatique afin d'éviter les erreurs des vingt dernières années ayant vu la bande dilapider les richesses du pays".

Le quotidien El Massa qui a consacré plusieurs articles à la campagne électorale, a mis en avant les promesses et les engagements des candidats, alors qu'El Hayat a souligné l'appel unanime des cinq candidats à "organiser des élections libres, honnêtes et dans la transparente", tout en précisant que "voter  demeure la seule solution à la crise que traverse le pays".


Lire aussi: L’appel des candidats à préserver la stabilité de l’Algérie, largement répercuté par la presse de l’Est


De son côté le quotidien Les Débats est revenu sur les assurances de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) concernant "le déroulement de la campagne électorale dans le calme et la sérénité la plus totale", faisant part du "souhait" de l'ANIE que la campagne "se poursuive dans ce climat".

Les quotidiens de la presse nationale sont également revenus sur le discours du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, qui a affirmé, vendredi à Ouargla, que toutes les tentatives "désespérées" ciblant la sécurité et la stabilité de l'Algérie ont "échoué et vont encore échouer" grâce aux efforts "laborieux" et "fructueux" de l'ANP.

Sous le titre "l'ANP veille au bon déroulement du scrutin", la quasi-totalité des journaux ont commenté le discours de Gaid Salah, reprenant ainsi de larges extraits de son message.

Des titres de la presse nationale ont également souligné que le 40ème vendredi des marches populaires pacifiques coïncident, pour la première fois depuis le début du Hirak le 22 février dernier, avec la campagne électorale pour la présidentielle. Sous le titre "40ème vendredi de manifestation, la mobilisation continue", le Quotidien d'Oran a écrit: "Entre partisans d'une élection présidentielle et opposants au recyclage du système sous d'autres formes, le duel ne semble pas finir et n'enchante pas grand monde".

 

Media

"L'offensive de charme" des candidats au 6e jour de la campagne électorale relevée
  Publié le : samedi, 23 novembre 2019 09:31     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez