Belaid s'engage à ouvrir un dialogue sérieux avec tous les Algériens 

Publié le : mardi, 19 novembre 2019 09:09

AIN DEFLA- Le candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelaziz Belaid s'est engagé, lundi à Ain Defla, à ouvrir un dialogue "sérieux" avec tous les partenaires et les franges de la société algérienne en vue de diagnostiquer la situation en Algérie et jeter les fondements d'une nouvelle République bâtie par le peuple algérien.

S'exprimant lors d'un meeting populaire abrité par la Maison de la Culture de Ain Defla dans le cadre de la deuxième journée de la campagne électorale, le candidat du Front El-Moustakbal s'est engagé à ouvrir, s'il est élu à la tête du pays le 12 décembre prochain, "un dialogue sans exclusive avec l'ensemble des Algériens pour diagnostiquer et disséquer la situation en prévision de l'édification d'une nouvelle République bâtie par les Algériens et fondée sur l'égalité, le travail et la loi".

Soulignant l'impérative "contribution de tous les Algériens" pour pouvoir "surmonter les difficultés", le candidat à la présidentielle a estimé "impossible pour un seul parti politique ou un groupe de construire le pays".

De même qu'il est impossible, a-t-il affirmé, de construire une économie forte et solide sans la réalisation de la stabilité et de l'unité entre tous les Algériens.


Lire aussi: Présidentielle du 12 décembre: le candidat Abdelaziz Belaid présente son programme électoral 


"Pays continent, l'Algérie recèle de potentialités énormes à même de permettre à tous ses citoyens de vivre dignement", a-t-il lancé, imputant l'origine de l'impasse que vit le pays à "l'absence de gestion, de planification et d'organisation des institutions".

L'hégémonie de la politique, notamment ces dernières années, sur les décisions et plans économiques, a donné lieu à l'usurpation "par une minorité des richesses et atouts que recèle le pays", l'exclusion de certaines régions, la paralysie de nombre de projets et la suprématie des intérêts des gens au détriment de l'intérêt du pays", a-t-il soutenu.

Passant en revue quelques axes de son programme électoral dans son volet économique, M. Belaid a qualifié l'agriculture de socle de toute économie, et l'autosuffisance de sauveteur de la souveraineté nationale", d'où l'impératif, pour lui, de revisiter la feuille de route de l'économie

agricole, d'encourager les investisseurs et d'octroyer toutes les facilitations aux véritables ayants-droit.

Le candidat à la Présidentielle s'est engagé, par ailleurs, de déployer tous les efforts nécessaires pour booster le développement dans les régions du Sud, car étant une véritable richesse, et ce, a-t-il expliqué, en songeant au développement des lignes ferroviaires en vue de faciliter le transport de marchandises, créer des postes d'emploi et relancer le tourisme.

M.Belaid a promis également d'ouvrir de grands chantiers pour la révision de l'ensemble des textes réglementaires et à leur tête la Constitution en la hissant au niveau de "la Nouvelle République que nous allons édifier avec tous les Algériens".

Belaid s'engage à ouvrir un dialogue sérieux avec tous les Algériens 
  Publié le : mardi, 19 novembre 2019 09:09     Catégorie : Algérie     Lu : 12 foi (s)   Partagez