Print this page

Rabehi souligne le rôle des agences de presse dans l'adaptation aux mutations en Méditerranée

Publié le : mardi, 08 octobre 2019 13:48   Lu : 100 fois
Rabehi souligne le rôle des agences de presse dans l'adaptation aux mutations en Méditerranée

ALGER- Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi a mis en avant, mardi à Alger, le rôle des agences de presse dans l'adaptation aux mutations positives survenues dans les pays de la région de la Méditerranée, lesquelles visent à consolider la gouvernance démocratique.

Dans une allocution prononcée à l'occasion de l'ouverture des travaux de la 28ème Assemblée générale de l'Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN), M. Rabehi a souligné "le rôle important" des médias, et à leur tête les Agences de presse, dans la "consolidation des  valeurs de paix, solidarité et de tolérance et la mise en avant des expériences que nous menons tous sur la voie du raffermissement de la pratique démocratique, en accompagnant les efforts menés dans ce sens, notamment dans les pays émergents de la rive sud de la Méditerranée qui croient en ce choix idoine".

"Ces agences de presse ont un rôle dans l'adaptation aux mutations positives survenues dans les pays de la région, lesquelles visent à consolider la gouvernance démocratique comme choix pour leurs peuples respectifs, une conviction enracinée de leurs régimes politiques, et le résultat inévitable du progrès et du développement dont jouissent nos pays, qui a mené à la nécessaire promotion de la pratique de la bonne gouvernance", a-t-il ajouté.

A ce propos, le ministre a affirmé que "l'Algérie qui est fermement attachée aux principes de démocratie réelle, aux valeurs nationales, à la souveraineté des Etats, à la non-ingérence dans leurs affaires internes et au bon voisinage, ne ménagera aucun effort pour soutenir l'action des Agences de presse de la Méditerranée, dans l'intérêt de nos médias communs", soulignant que "l'Algérie n'a eu de cesse d'afficher son inclination à interagir, de manière positive, par le dialogue et la revitalisation des traditions de concertation entre frères et amis, ce à quoi elle mise dans le domaine des médias et de la communication".

Evoquant le rôle des agences de presse, Rabehi a indiqué que "de lourdes responsabilités incombent aux Agences de presse en matière de prise de conscience et de dissipation des doutes quant aux processus enclenchés, mais aussi du sentiment de désespoir qui pourrait toucher une ou plusieurs franges de la société du fait du foisonnement de "fake news" qui ne reflètent nullement les bonnes intentions des Gouvernements concernant la promotion de la bonne gouvernance et l'ancrage de la pratique démocratique".


Lire aussi : AMAN: opérer un changement dans le mode d'information pour faire face à l'infobésité


"Toute personne intéressée par les développements survenus sur les scènes régionale et internationale, n'est pas sans connaître le rôle des pays méditerranéens qui font l'évènement de par leur poids et leur forte présence, d'où la mission des Agences de presse méditerranéennes qui consiste à donner à l'opinion publique une information crédible, à partir de sa source, avant même que les fabulateurs et les cercles tendancieux n'étalent leur marchandise fourvoyante", a-t-il observé.

"Notre objectif est d'offrir aux abonnés de nos Agences, l'opportunité de prendre connaissance des informations régionales et internationales à partir de sources fiables, partant de notre conviction que les médias sont, en fait, un outil de préparation pour entrer en lice dans la concurrence économique, culturelle et politique, outre leur rôle certain en matière d'orientation de l'opinion publique locale et internationale", a ajouté le ministre.

"Eu égard à leur cumul historique de savoir-faire et à leur professionnalisme, nous considérons les Agences de presse comme référence dans le monde de la Communication, ce qui fait de la conjugaison de leurs efforts, un garant de la diffusion des valeurs de paix, de solidarité et de tolérance envers autrui", a estimé M. Rabehi.

"Vous n'êtes pas sans savoir que le professionnalisme et l'éthique constituent le socle de toute action médiatique intègre et la condition sine qua non de la crédibilité à laquelle se mesure la renommée et la place du journaliste et du média", a-t-il soutenu, précisant "qu'il s'agit d'un défi auquel les Agences de presse, en particulier, sont appelés à apporter des réponses concrètes pour y faire face et contribuer à l'édification d'un système médiatique bien fondé et sérieux, notamment au niveau des pays méditerranéens, unis par des valeurs et une histoire communes".


Lire aussi : Début à Alger des travaux de la 28ème assemblée générale de l'AMAN


"La Méditerranée a eu une contribution substantielle dans cette culture du vivre ensemble en paix, en offrant un espace de dialogue et de coopération, c'est pourquoi nous sommes appelés aujourd'hui à jeter des passerelles de communication entre peuples, loin de toute forme de violence, de marginalisation et d'exclusion", a conclu le ministre.

Media

Rabehi souligne le rôle des agences de presse dans l'adaptation aux mutations en Méditerranée
  Publié le : mardi, 08 octobre 2019 13:48     Catégorie : Algérie     Lu : 100 foi (s)   Partagez