Une commission nationale chargée de la réalisation de l'Encyclopédie algérienne

Publié le : dimanche, 29 septembre 2019 18:36   Lu : 7 fois
Une commission nationale chargée de la réalisation de l'Encyclopédie algérienne

ALGER- La commission nationale chargée de la réalisation de l'Encyclopédie algérienne, initiée par le Conseil supérieur de la langue arabe (CSLA), a été installée dimanche à Alger.

L'Encyclopédie qui traite de tous les aspects de la mémoire de l'Algérie de l'époque punique à nos jours, se veut la somme des connaissances se rapportant à l'Algérie aux plans culturel, historique, militaire, intellectuel, scientifique, géographique et urbanistique, à l'apport scientifique et civilisationnel des Algériens, ainsi qu'à l'ensemble du patrimoine algérien écrit et manuscrit connu et méconnu.

Des compétences nationales, des experts et des spécialistes (35 membres) supervisent la réalisation de cette Encyclopédie, dont l'idée remonte à 2006.

Ce projet a été proposé pour "appuyer les efforts culturels visant à préserver les composantes de l'identité nationale et la mémoire de la nation", a fait savoir le président du CSLA, Salah Belaid.

L'Algérie "a besoin d'une Encyclopédie qui servira de référence et de mine de connaissances se rapportant à l'Algérie et à tous les événements et épopées qui s'y sont déroulés", a-t-il affirmé.

La commission installée aujourd'hui devra, à la faveur des données recueillies et après une large consultation, proposer la structure générale de l'encyclopédie, sa préface, ses principales entrées, son agencement et son organisation.

Pour M. Belaid, l'élaboration d'une telle encyclopédie "nécessite d'énormes efforts en terme de collecte, de recherches et de suivi, ainsi que le recours à toutes les capacités nationales scientifiques et culturelles et les expertises à l'efficacité prouvée dans les différentes spécialités, lesquelles sont tenues de procéder au recensement des réalisations algériennes dans tous les domaines et de donner aux lecteurs une image positive sur le rôle de l'Algérie dans la représentation de la connaissance humaine, tous domaines confondus, et son apport à la science, à la civilisation et à la créativité".


Lire aussi : HCLA: investir le numérique avec des contenus en langue arabe


S'agissant de la méthodologie à emprunter pour la structure générale de l'encyclopédie algérienne, elle s'appuie sur une première approche méthodique pour la rédaction de l'encyclopédie en langue arabe, avec la possibilité de la traduire vers d'autres langues, tout en adoptant trois supports, à savoir: la version papier, CD et version électronique, d'autant que la réalisation du projet "se veut un besoin national, un impératif sécuritaire pressant et une exigence civilisationnelle", a-t-il soutenu.

La commission sera chargée de regrouper la matière scientifique dans tous les domaines (historique, social, culturel et autres), en recourant à des partenaires parmi les chercheurs, scientifiques, experts et spécialistes à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, pour l'enrichissement de cette encyclopédie qui renfermera, en plus des textes, un nombre d'images, de dessins, de schémas, de cartes et de symboles.

Ladite commission entamera, de manière pratique et effective, la réalisation de ce projet en 2020, et ce après que la présidence de la République ait donné, dernièrement, son accord sur ce projet, a indiqué le président du CSLA.

Belaid a saisi l'occasion pour citer quelques "grands projets" du CSLA, tels que le dictionnaire historique en langue arabe, d'un autre sur la culture nationale et la numérisation de manuscrits, outre une bibliothèque numérique et une plate forme de jeux en langue arabe.

Une commission nationale chargée de la réalisation de l'Encyclopédie algérienne
  Publié le : dimanche, 29 septembre 2019 18:36     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez