Print this page

"Le futur président ne sera conduit que par la volonté du peuple exprimée à travers les urnes"

Publié le : samedi, 28 septembre 2019 16:16   Lu : 70 fois
  • Partagez
"Le futur président ne sera conduit que par la volonté du peuple exprimée à travers les urnes"

ADRAR- Le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, a affirmé, samedi à Adrar, que le "futur président de l’Algérie ne sera conduit que par la volonté du peuple algérien exprimée à travers les urnes".

S’exprimant lors d’une rencontre tenue à la maison de la culture d’Adrar en présence des cadres du mouvement El-Bina, M. Bengrina, a souligné que "le peuple algérien est un corps uni, dont le sang de ses Chouhada s’est mélangé dans la lutte pour le recouvrement de l’indépendance nationale", et "qu’ il n’est de droit à personne", a-t-il dit, "de semer la zizanie entre ses fils et de concéder aucun iota de sa patrie", avant d’appeler à la consécration d’un développement "équitable entre les différentes régions du pays".

"La wilaya d’Adrar recèle d’importantes potentialités lui hissant de devenir un pôle économique, tous segments confondus, susceptibles, de faire sortir l’Algérie de sa crise économique, notamment en matière des énergies renouvelables, pari d’avenir de développement durable", a-t-il soutenu.

Le président du Mouvement El-Bina  a, à cette occasion, rendu un vibrant hommage à l’Armée Nationale Populaire (ANP) qui a opté pour la neutralité et a accompagné le Hirak, a consacré la volonté du peuple, avant d’affirmer que "l’ANP a mis en échec les desseins et velléités des parties tendant à mener le pays dans des situations politiques aux périlleuses conséquences".

"Seule une nouvelle Algérie avec d’authentique projet de Novembre tracé par les Chouhada que survivra", a-t-il affirmé.

Bengrina a rappelé que "le Mouvement El-Bina demeure très attachée, est sans changement, à sa ligne nationale de militance politique", avant de convier les militants de sa formation politique "de faire confiance aux principes de son mouvement qui entrera en lice à la prochaine échéance présidentielle".

"Le futur président ne sera conduit que par la volonté du peuple exprimée à travers les urnes"
  Publié le : samedi, 28 septembre 2019 16:16     Catégorie : Algérie     Lu : 70 foi (s)   Partagez