Concertations politiques : l'INDM sur le point de finaliser le document final

Publié le : mercredi, 04 septembre 2019 18:49   Lu : 7 fois
Concertations politiques : l'INDM sur le point de finaliser le document final

ALGER - Le Coordinateur général de l'Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM), Karim Younes, a annoncé, mercredi à Alger, que l'Instance était sur le point de finaliser le document final relatif aux concertations politiques et suggestions de tous les acteurs politiques et des représentants de la société civile, en vue de sortir de la crise que traverse le pays.

Lors de sa rencontre avec des associations féminines, des notables de la région d'Ouled Nail et le Parti national libre (PNL), le Coordinateur général de l'INDM a indiqué que "le dialogue sérieux et responsable est la seule voie à même de réaliser le consensus national", rappelant dans le même contexte, les rencontres tenues par l'instance avec les acteurs politiques, les représentants de la société civile, les personnalités et l'élite nationale, en vue d'aplanir les obstacles et d'unifier les vues dans l'objectif d'aboutir à des solutions à la crise politique.

M. Karim Younes a également rappelé que l'Instance avait eu, à ce jour, des rencontres avec 23 partis politiques et plus de 5.000 rencontres avec des militants et des associations, prévoyant que ce chiffre atteigne 6000 rencontres durant les prochains jours.

"Toutes les plateformes d'action issues du processus de dialogue en vue de régler la crise actuelle ont été prises en compte par l'INDM dans le document final qui sera soumis prochainement aux Hautes autorités du pays", a-t-il soutenu, soulignant que "toutes les propositions sont compatibles avec les revendications du hirak populaire".

Lors de sa rencontre avec les associations féminines des différentes wilayas du pays, M. Karim Younes a mis en avant "le rôle et la contribution de la femme dans le règlement de la crise actuelle", se disant optimiste quant à l'aboutissement à "un consensus national, à l'accélération de l'organisation d'une élection présidentielle régulière et transparente et à l'établissement des fondements d'une République nouvelle à même de satisfaire les ambitions et aspirations du peuple dans tous les domaines".

Pour sa part, la coordinatrice de la gente féminine, Fatma Zohra Daas a souligné "la nécessité d'impliquer la femme dans les différentes étapes politiques que connaît le pays pour opérer le changement positif au service de l'intérêt du pays", préconisant, dans ce cadre, l'organisation de l'élection présidentielle dans "les plus brefs délais", en réunissant "toutes les garanties pour sa réussite, à travers le rétablissement de la confiance entre le peuple et le pouvoir".

Le président du PNL, Tariq Yahiaoui a fait savoir, de son côté, que l'ensemble des propositions qu'il a présentées à M. Younes insistaient sur "la nécessité d'accélérer l'organisation de l'élection présidentielle, à condition que toutes les garanties techniques et politiques soient réunies pour sa réussite, soulignant "la nécessité de rompre avec l'ancien régime et de lutter contre la corruption, la fraude et l'usage de l'argent sale dans les campagnes électorales".

Dans le même sillage, les notables de Sidi Nail ont mis l'accent sur "l'importance de la participation efficiente des acteurs de la société civile dans le règlement de la crise que traverse le pays", appelant à "la prise en charge des problèmes sociaux des citoyens et au renforcement du dialogue en tant que moyen pour le règlement de la crise et l'organisation de l'élection présidentielle dans les plus brefs délais".

Concertations politiques : l'INDM sur le point de finaliser le document final
  Publié le : mercredi, 04 septembre 2019 18:49     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez