Collectivités locales: vers le renforcement des prérogatives des présidents d'APC

Publié le : mardi, 03 septembre 2019 18:50   Lu : 7 fois
Collectivités locales: vers le renforcement des prérogatives des présidents d'APC

ALGER - Le Délégué national aux risques majeurs au ministère de l’Intérieur, des Collectivités locale et de l’Aménagement du territoire, Tahar Melizi, a annoncé mardi à Alger, l'introduction de vingt-six (26) nouveaux articles au projet de loi relatif aux Collectivités locales, concernant le renforcement des prérogatives des présidents des communes, en terme de la protection du citoyen contre tous les dangers.

"Etant donné que notre pays est menacé de plusieurs périls du fait de facteurs naturels et humains, 26 nouveaux articles seront introduits au projet de loi relatif aux Collectivités locales, encore à l'examen, en vue du renforcement des prérogatives des présidents des Assemblées populaires communales (APC), aux fins de protection du citoyen de l'ensemble des dangers et de tout ce qui le menace, au quotidien", a indiqué M. Melizi dans une conférence de presse de presse animé au siège de la Délégation.  

Ces articles concernent, selon l'intervenant, "la création de commissions conjointes entre les communes et wilayas, en vue de l'élaboration d'actions préventives, tout au long de l'année, conformément à des plans étudiés, et la coordination de l'intervention en cas de survenue de catastrophes naturelles, tels que les feux de forêts et les inondations".

Après avoir rappelé que l'Algérie avait connu, en 2016 et 2017, "une série de feux de forêts et d'intempéries ayant fait 25 victimes et des dégâts matériels estimés à près de 52 milliards de dinars", le même responsable a fait savoir que les mesures de prise en charge et de lutte contre ces périls ont connu "une évolution", à travers plusieurs mesures, dont "le renforcement et l'actualisation du cadre juridique", ainsi que " la création et la numérisation d'une base de données locale de recensement des dégâts", outre "la numérisation des plans d'intervention, la consolidation des cellules de veille et d'action préventive, le développement des capacités de recherche et des programmes de formation et la création d'infrastructures pour la protection des villes".

"Le corps de la Protection civile et la direction des Forêts ont été également renforcés de moyens "sophistiqués et modernes et de moyens de veille, avec utilisation progressive des moyens spatiaux en matière de prévention", a encore rappelé le Délégué national.

Dans le même contexte, M. Melizi a indiqué qu "actuellement, l'on procède à l'actualisation de la Stratégie nationale de prévention des catastrophes, en accord avec les cadres internationaux, tels que l'Accord de Paris sur le climat et les objectifs de développement durable (ODD), avec la participation de l'ensemble des acteurs et des représentants de l'Organisation des nations unies (ONU)".

A son tour, le Directeur de la communication et des statistiques de la protection civile, le colonel Farouk Achour a fait état de l'enregistrement de "plus de 1.900 interventions concernant les feux de forêts", lors de l'année en cours 2019, ayant touché "5.528 hectares de la couverture végétale au niveau des fôrets et 4.074 de broussaille", soulignant que les wilayas les plus touchées, sont Tizi Ouzou, Bejaia, Tissemssilt et Ain Defla, avant d'affirmer dans ce cadre, que le facteur humain était la cause principale de ces feux".

Collectivités locales: vers le renforcement des prérogatives des présidents d'APC
  Publié le : mardi, 03 septembre 2019 18:50     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez