Rentrée scolaire : impression de 50 millions de manuels scolaires

Publié le : mardi, 27 août 2019 19:57   Lu : 107 fois
Rentrée scolaire : impression de 50 millions de manuels scolaires

TIPASA - Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed, a fait état, mardi à Tipasa, de l'impression, au titre de la rentrée scolaire 2019-2020, de 50 millions de manuels scolaires, tous cycles confondus, et de leur distribution aux établissements éducatifs, via les différents centres relevant de l'Office National des Publications Scolaires (ONPS).

En marge d'une visite d'inspection dans la wilaya de Tipasa où il a inauguré et inspecté plusieurs structures relevant du secteur de l'Education, M. Belabed accompagné par le wali et la Directrice locale de l'Education, a indiqué que 50 millions  de manuels scolaires, tous cycles confondus, ont été imprimés au titre de la rentrée scolaire 2019-2020, en plus d'un quota supplémentaire de 30 millions de livres, stocks de l'année dernière, assurant qu'ils seront à la disposition des élèves "dés le premier jour de la rentrée scolaire, prévue le 4 septembre".

"Le livre scolaire est disponible et il n'y aura aucun manque ou pénurie", a affirmé le ministre, qui a relevé que les opérationsd'impression et de distribution des manuels scolaires aux établissements éducatifs avaient commencé "très tôt", à travers l'ensemble du territoire national.

"Le prochaine rentrée scolaire sera sereine au vu de nombreux indicateurs positifs et aux préparatifs en cours au niveau des différentes wilayas", a-t-il ajouté.

Soulignant que la liste des manuels scolaires comprend 22 livres pour les cycles primaire et moyen, minutieusement préparés, notamment ceux de la langue arabe, de l'éducation religieuse et d'histoire, le ministre a fait savoir que l'ensemble de ces livres avaient été soumis aux parties compétentes, habilitées à analyser et à vérifier leur contenu, tel le Haut Conseil de la langue arabe (HCLA), et d'autres instances relevant des ministères des Affaires religieuses et des wakfs et des Moudjahidine. Il a indiqué, dans ce contexte, que les réserves émises concernant le livre d'histoire ont été prises en considération.     

En outre, M. Belabed a indiqué que "chaque livre a été soumis à l'étude d'une commission compétente relevant de l'Institut national de recherches en éducation (INRE), où il a été procédé au renforcement du contrôle des livres sensibles ayant trait à l'identité nationale afin d'éviter les erreurs commises par le passé".

D'autre part, le ministre a évoqué la livraison d'équipements et de matériels techniques pour le raccordement des établissements éducatifs à l'Internet via le satellite algérien "Alcom Sat 1" au cours de l'année scolaire en cours (2019) à Tipasa et dans d'autres wilayas, ajoutant que l'opération se poursuivra graduellement pour englober l'ensemble des établissements éducatifs, et ce conformément à la convention signé avec le ministère de la Poste, des Télécommunications et des Technologies et du Numérique.

Le ministre a rappelé que plus de 9 millions d'élèves devront rejoindre les établissements éducatifs lors la prochaine rentrée scolaire et que le secteur de l'Education devra prendre en charge plus de 36.000 élèves de la catégorie des personnes aux besoins spécifiques, soulignant que le Premier ministre l'a chargé de présider une commission interministérielle comportant, en sus du secteur de l'Education, les secteurs de la Santé, de la Formation professionnelle et de la Solidarité nationale.

Cette commission s'attèle à l'élaboration d'une circulaire interministérielle qui sera communiquée, dans les deux prochains jours, aux établissements éducatifs afin de faciliter l'intégration de cette catégorie dans le milieu éducatif, a-t-il précisé ajoutant que la circulaire engagera toutes les parties à s'acquitter de leurs tâches, et ce pour réaliser la complémentarité entre les secteurs pour une meilleure prise en charge de cette catégorie, qui est l'une des priorité de l'Etat.

A une question sur la priorité accordée par le Gouvernement au recrutement des diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS), M. Belabed a tenu à affirmer qu'il n'y a aucune exclusion dans le recrutement dans le secteur de l'Education, soulignant que "cette catégorie est la mieux désignée pour occuper des postes d'enseignants, tous cycles confondus, compte tenue de la formation spécialisée de qualité dont elle bénéficie et de la convention signée entre les ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur".

"Les listes de réserve restent en vigueur", a-t-il ajouté, précisant qu'"une fois les enseignants issus des ENS recrutés, les listes de réserve seront exploitées en tenant compte du mérite et de la spécialisation, le but étant d'assurer le meilleur encadrement aux élèves".

Lors de sa visite au Lycée Taleb Mohamed qui ouvrira ses portes cette rentrée scolaire dans la commune de Tipasa, le ministre a annoncé qu'une partie de cet établissement sera dédiée à la formation des formateurs et des cadres de l'Education nationale de la wilaya de Tipasa en attendant la concrétisation du projet d'Institut national de formation des enseignants dans cette wilaya.

Inaugurant deux groupes scolaires dans la commune de Koléa et un autre groupe scolaire de douze (12) classes à la Cité des 660 logements dans la commune de Tipasa, M. Belabed s'est félicité de la qualité et de la célérité dans la réalisation de ces établissements.

Il a, par ailleurs, fait savoir qu'il sera procédé au cours de cette année scolaire à l'ouverture de 656 établissements scolaires, dont 426 primaires, 137 CEM et 93 lycées et à la création de 8.041 postes d'encadreurs à travers l'échelle nationale.

Rentrée scolaire : impression de 50 millions de manuels scolaires
  Publié le : mardi, 27 août 2019 19:57     Catégorie : Algérie     Lu : 107 foi (s)   Partagez