Baccalauréat 2019: la réussite est le résultat d'un effort collectif  

Publié le : lundi, 29 juillet 2019 18:49
Baccalauréat 2019: la réussite est le résultat d'un effort collectif   

ALGER- Les meilleurs lauréats du Baccalauréat 2019, distingués lundi à Alger par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, ont affirmé que leurs bonnes moyennes étaient "le résultat d'un effort collectif", exprimant leur souhait de contribuer à l'édification "d'une Algérie meilleure".

En marge de la cérémonie de distinction, la lauréate Bounab Labiba de la wilaya de Guelma, détentrice de la meilleure moyenne au niveau national (18,75) dans la filière sciences expérimentales, s'est dite très heureuse de sa distinction par le chef de l'Etat, lors d'une cérémonie tenue, en présence de hauts responsables de l'Etat et de membres du gouvernement.

"La réussite n'est pas le fruit du hasard, mais celui d'efforts constants consentis tout au long du parcours scolaire", a-t-elle affirmé, indiquant avoir été "classée première au niveau de sa wilaya aux épreuves du Brevet d'enseignement moyen (BEM) avec une moyenne de 19,26".

Bounab Labiba a tenu à saluer "le soutien de ses enseignants et de sa famille", avouant avoir toujours été animée "d'une ferme volonté et détermination de remporter la première place".

Au sujet de ses projets futurs, elle a fait part de son intention de satisfaire ses parents, en optant pour la filière médecine, et formé le voeu de "contribuer à l'édification d'une Algérie meilleure".

De son côté, le premier lauréat dans la catégorie des personnes aux besoins spécifiques, l'élève Mokhtari Mohamed Rayane de la wilaya d'Alger qui a obtenu une moyenne de 17,83 dans la filière des Sciences expérimentales s'est déclaré "très ému" par cette distinction du chef de l'Etat, soulignant que ce résultat est le fruit d'un travail assidu et d'un effort collectif auquel ont contribué les membres de sa famille et l'ensemble du corps éducatif outre la volonté farouche de décrocher avec brio le sésame d'accès aux études supérieures.

Concernant son état de santé, Mohamed Rayane a indiqué que "les personnes aux besoins spécifiques rencontrent de grandes difficultés aussi bien dans leur scolarisation que dans leur vie quotidienne", soulignant que "certaines écoles ne répondent pas aux normes pour accueillir ces élèves, contraignant ces derniers à opter pour certains établissements".

"Même si cela est décourageant, je suis parvenu à faire face à ces difficultés et à relever le défi pour faire la joie de ma famille", a-t-il dit, appelant à mieux équiper les établissements éducatifs pour faciliter la scolarisation des élèves aux besoins spécifiques".

Mohamed souhaite suivre des études supérieures en Informatique pour "développer un système national pour la protection des informations qui puisse permettre à l'Algérie d'occuper une place de choix parmi les pays développés en matière de sécurisation des informations personnelles".

Il souhaite que sa maladie (lésion de la moelle épinière), qui est actuellement prise en charge uniquement dans les pays occidentaux, soit traitée en Algérie.

S'agissant du premier lauréat des Ecoles des cadets de la nation, l'élève Bousselah Mohamed de l'Ecole des cadets de la nation d'Oran, qui a obtenu une moyenne de 17,97, s'est dit "très fier" de représenter l'institution militaire. Il a d'ailleurs tenu à remercier le Commandement de l'Armée nationale populaire (ANP) qui, a-t-il dit, "s'est attelé à réunir tous les moyens matériels et humains pour faciliter la scolarisation des cadets et leur permettre d'atteindre tous les ans de brillants résultats".

Quant au secret de cette brillante réussite des cadets, il a évoqué "la discipline et le sérieux qui caractérisent le cadre général de la formation des cadets de la nation". Les Ecoles des cadets de la nation "dispensent le même programme que les écoles ordinaires mais l'enseignement dans le cadre militaire permet une plus grande concentration", a-t-il affirmé, ajoutant que "les compétences dont jouissent ces écoles inculquent aux élèves la persévérance et l'abnégation".

Le programme prévoit quotidiennement des séances de révision obligatoires de plus de deux (2) heures après les cours, a précisé le lauréat, ajoutant que "les classes restent ouvertes la nuit pour les élèves qui veulent réviser individuellement ou collectivement".

Il a également tenu à saluer les encadreurs qui "jouissent d'une grande compétences et d'une longue expérience".

Interrogé sur ses ambitions, le cadet de la nation a dit vouloir rejoindre l'Ecole préparatoire aux études d'ingénieur de Rouiba et développer ses compétences au sein de l'institution militaire "au service du pays".

Baccalauréat 2019: la réussite est le résultat d'un effort collectif  
  Publié le : lundi, 29 juillet 2019 18:49     Catégorie : Algérie     Lu : 98 foi (s)   Partagez