Powerlifting/Mondial 2019: l'Algérie présente avec six compétiteurs

Publié le : lundi, 03 juin 2019 12:29   Lu : 2 fois
Powerlifting/Mondial 2019: l'Algérie présente avec six compétiteurs

ALGER - La sélection algérienne de powerlifting, composée de six compétiteurs prendra part du 6 au 16 juin à Helsingborg (Suède), à la 9e édition des Championnats du monde classique (cadets, juniors et seniors/hommes et dames) avec pour mission de ramener "plusieurs médailles", selon le président de la Fédération algérienne de bodybuilding, powerlifting et fitness.

Outre le champion du monde Lyès Boughalem (+120 kg), sacré cinq fois consécutivement dont la dernière aux Mondiaux de Calgary au Canada, et sextuple champion afro-arabe, le choix du staff technique national s'est porté sur Mohamed Lakhla (59 kg), Fateh Toubal (83 kg), Amar Kanane (93 kg), Mohamed Sahad (105 kg) et le junior Dib Hamou (120 kg).

Néanmoins, une absence de taille est enregistrée dans l'effectif de la sélection algérienne, avec le forfait sur blessure de Bilal Aouimer (75 kg), champion du monde en titre au Canada.


Lire aussi: Powerlifting: 8 records d'Afrique et un record du monde pour l'Algérie


"A l'exception du junior Dib Hamou, dont c'est la première compétition mondiale, nous allons participer avec nos meilleurs powerlifters qui sont habitués aux podiums. Ils seront à la hauteur de leur tâche, malgré la présence de la crème des athlètes dans chaque catégorie de poids. Nous sommes optimistes car à chaque fois, nos athlètes tirent leur épingle du jeu dans ces Mondiaux organisés chaque année", a déclaré à l'APS le président Moussa Messaour.

Pour bien préparer les Mondiaux suédois, la sélection algérienne a achevé jeudi un 3e et avant-dernier stage au Centre de regroupement des équipes nationales à Souïdania (Alger), sous la houlette de l'entraîneur national Sid-ahmed Messaour et son adjoint Mourad Tayeb.

"Il n'y a pas d'entraînement spécial pour les compétitions internationales. En plus de la préparation à longueur d'année, les athlètes sélectionnables sont regroupés périodiquement selon une planification élaborée, afin d'être compétitifs et atteindre la perfection. La fédération essaye, tant bien que mal, de réunir les meilleures conditions de travail, ce qui n'est malheureusement pas le cas vu sa situation financière alarmante", s'est plaint Messaour, informant qu'il a dû emprunter de l'argent pour assurer et la participation et le déplacement de la délégation.

 

Une discipline porteuse, malgré le manque de moyens

 

A cet effet, le premier responsable de la discipline rappelle que le powerlifting algérien est présent depuis 2009 au palmarès des consécrations dans différents paliers, avec de surcroît des titres mondiaux, malgré "les moyens dérisoires" avec lesquels il évolue, regrette son président qui est en même temps patron de la Confédération africaine de bodybuilding et powerlifting.

Les Mondiaux d'Helsingborg réuniront plus de 800 powerlifters d'une soixantaine de pays. Lors de la précédente édition à Calgary, la sélection algérienne avait terminé le tournoi en 4e position par équipes, derrière les Etats-Unis, le Canada (pays hôte) et la Russie.

En individuel, les powerlifters algériens étaient revenus avec une moisson de 7 médailles (4 or, 2 argent et 1 bronze).


Lire aussi: Powerlifting: l’Algérien Bouafia décroche 8 médailles d’or à Moscou 


Les compétiteurs engagés au rendez-vous mondial concourront dans trois mouvements, à commencer par le "Squat" (flexion des jambes), un mouvement qui consiste à descendre en position accroupie (jusqu'aux cuisses, soit au-dessous de l'horizontale) et à se relever, avec une barre reposant sur l'arrière des épaules.

Il y aura aussi le "Développé-couché" (Bench press), où l'athlète, en position allongée, tient la barre, bras tendus au-dessus de la poitrine, l'amène au contact de la poitrine et la relève (après une pause d'une à deux secondes).

Enfin et au mouvement "Soulevé de terre" ou "Deadlift", le powerlifter saisit la barre au sol et la soulève jusqu'à ce qu'il soit complètement debout, tout en maintenant la barre au niveau de ses hanches.

Il est à rappeler que l'autre grand rendez-vous des athlètes algériens sera le Championnat d'Afrique prévu au 2 au 6 octobre en Afrique du Sud, en marge de l'assemblée générale élective de l'instance africaine.

Powerlifting/Mondial 2019: l'Algérie présente avec six compétiteurs
  Publié le : lundi, 03 juin 2019 12:29     Catégorie : Sport     Lu : 2 foi (s)   Partagez