2 cas et 33 tentatives de suicide chez les enfants au 1er trim 2019

Publié le : mardi, 28 mai 2019 17:23
2 cas et 33 tentatives de suicide chez les enfants au 1er trim 2019

ALGER - La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a enregistré, au 1er trimestre de 2019, deux (02) cas et 33 tentatives de suicide chez les enfants.

Lors d'une conférence d'information sur le "rôle de la Sûreté nationale dans la protection des enfants contre toute forme de violence", le chef du Bureau des catégories vulnérables à la Direction de la police judiciaire à la DGSN, le Commissaire de police, Khawas Yasmine a indiqué que "deux (02) enfants s'étaient donné la mort et 33 autres avaient tenté de se suicider, dont 24 filles, au 1e trimestre de 2019", ajoutant qu'en 2018, douze (12) cas de suicide avaient été enregistrés (03 filles) et 142 tentatives de suicide (124 filles).

Abordant le phénomène de violence en milieu scolaire, la même responsable a révélé qu'au 1e trimestre de l'année en cours, 88 enfants étaient victimes d'actes de violences commis par 101 individus dont 60 appartenant au staff éducatif et 41 enfants.

A ce propos, la responsable a précisé qu'"au cycle primaire, 70 cas d'enfants victimes de violences corporelles, contre deux (02) enfants victimes de violences verbales au cycle moyen et 16 enfants victimes de violences sexuelles au secondaire".

S'agissant de 2018, le Commissaire de police a fait état de 303 victimes dont 282 enfants et 21 du staff  éducatif, 263 victimes de violences corporelles appartenant au cycle primaire et 16 autres victimes au cycle secondaire.

A cette occasion, la responsable a rappelé l'importance du numéro vert 104 pour la collecte d'informations relatives à ce domaine, révélant qu'au 1e trimestre de 2019, 16.564 appels téléphoniques avaient été enregistrés pour signaler 987 victimes de sexe masculin et 608 autres victimes de sexe féminin.

Elle a précisé, en outre, que la nature des signalements durant cette période concernait les fugues (321 cas), les cas de disparition (640) et d’autres signalements (5.917).

Concernant l’année 2018, Mme Khawas a fait état de la réception de 66.194 appels (3.542 garçons et 2.486 filles) pour signaler des fugues (1075), des cas de disparition (2279), de kidnapping (03) et d’autres signalements (62.796).

Dans le même sillage, le représentant de l’Organe national de la protection et promotion de l’enfant (ONPPE), Hakim Taleb a fait part de l’enregistrement, jusqu’à mardi, de 580 signalements pour atteinte aux droits de l’enfant et environ 5.000 appels dont ceux de parents demandant assistance et orientation en vue de faire face aux problèmes rencontrés avec leurs enfants.

Il a fait savoir, également, que son Organe était en passe d'organiser, à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, une grande activité au niveau de l’Office Riad El Feth (OREF), indiquant que l’ONPPE avait entamé l’élaboration d’une banque nationale de données relatives à l’enfance, à l’effet d'ériger l’Organe en référence nationale.

En ce qui concerne la vidéo publiée sur les réseaux sociaux montrant un père de famille battant sa fille en présence de son fils, et ce en raison d’un désaccord avec sa mère, M. Taleb a précisé que la mère de la victime avait été immédiatement auditionnée avant le dépôt d’une notification auprès des juridictions compétentes  pour prendre les mesures nécessaires.

2 cas et 33 tentatives de suicide chez les enfants au 1er trim 2019
  Publié le : mardi, 28 mai 2019 17:23     Catégorie : Algérie     Lu : 54 foi (s)   Partagez