Marche des étudiants à Alger pour réaffirmer leur attachement aux revendications populaires

Publié le : mardi, 14 mai 2019 17:16   Lu : 41 fois
Marche des étudiants à Alger pour réaffirmer leur attachement aux revendications populaires

ALGER - Des centaines d'étudiants ont organisé, mardi à Alger, une nouvelle marche de protestation pour réaffirmer leur attachement aux revendications du Hirak populaire, à savoir le changement radical du régime en place et le départ de ses symboles.

En dépit du jeûne et de la chaleur, les étudiants sortis pour la deuxième fois depuis le début du mois de Ramadhan se sont rassemblés dès les premières heures à la place de la Grande poste, avant de sillonner le boulevard Zighout Youcef, en direction du siège de l'Assemblée populaire nationale (APN), brandissant des banderoles, réclamant le départ des résidus du régime et exprimant le rejet de la Présidentielle du 4 juillet.

Arrivés devant le siège de la chambre basse du Parlement, où un important dispositif sécuritaire a été déployé à l'entrée principale, les étudiants ont scandé des slogans appelant à la dissolution du Parlement et du parti du Front de libération nationale (FLN), ainsi qu'à l'application de l'article 7 de la Constitution, stipulant que "le peuple est la source de tout pouvoir".

Les étudiants ont réitéré également leur détermination à poursuivre leur mouvement de protestation qui dure depuis plusieurs semaines, à travers plusieurs universités et facultés, jusqu'à satisfaction de leurs revendications.

Arborant l'emblème national, les manifestants se sont dirigés vers la rue Abane Ramdane, avant de marquer une halte devant le tribunal de Sidi M'hamed, scandant des slogans appelant à l'indépendance de la Justice, à la lutte contre la corruption et au jugement de toutes les personnes impliquées dans des affaires de dilapidation de deniers publics. Ils sont revenus par la suite à la place de la Grande poste, empruntant la rue Asselah Hocine.

Cette marche pacifique a été marquée par la présence de membres du Croissant rouge algérien (CRA) qui se sont portés volontaires pour apporter les premiers soins aux manifestants en cas de besoin.

Une perturbation du trafic routier a été enregistrée, notamment au niveau des principales artères de la capitale où des échauffourées ont opposé les étudiants aux éléments de la Sûreté nationale devant le siège du Parlement et à la Grande poste.

Marche des étudiants à Alger pour réaffirmer leur attachement aux revendications populaires
  Publié le : mardi, 14 mai 2019 17:16     Catégorie : Algérie     Lu : 41 foi (s)   Partagez