FLN: appel à l'élection d'un homme de consensus à la tête du SG

Publié le : mardi, 23 avril 2019 17:14   Lu : 1 fois
FLN: appel à l'élection d'un homme de consensus à la tête du SG
Photo APS

ALGER - Des membres du comité central (CC) du parti du Front de libération nationale (FLN) ont mis en avant, mardi, la nécessité pour le nouveau Secrétaire général du parti d'être un homme de consensus issu de l'urne sans injonction ou favoritisme.

Dans des déclarations à l'APS en marge de la tenue de la session extraordinaire du CC du FLN au Centre international des conférences Abdellatif Rahal (Alger), ces membres ont été unanimes à dire que le prochain Secrétaire général du parti "doit être un homme de consensus non impliqué dans des affaires de corruption et un véritable militant issu de la base".

Dans ce contexte, Benaï Ahmed (Chlef) membre du comité central a indiqué que "les membre du comité ont convenu de choisir souverainement un nouveau Secrétaire général, sans favoritisme et loin des pratiques qu'a connu le parti dans pareilles occasions".

Déplorant la situation dans laquelle se trouve le parti qui se retrouve "pointé du doigt", M. Benaï a appelé à unifier les rangs pour "sauver le Front des pratiques de certaines personnes", particulièrement en cette conjoncture sensible que traverse le pays.

De son côté, Si Foudil Mohamed (Mascara) a appelé à la nécessité, pour le FLN, d'aller de l'avant, à travers un rajeunissement de ses militants et une rupture totale avec toutes les pratiques anciennes, notamment en matière de transparence dans la gestion du  parti.

Le Mouhafedh du FLN à Hassi Messoud, Abdelli Abdelhamid a affirmé que le SG élu "doit être intègre et loyal", ajoutant que sa mission consistera en premier lieu à servir les intérêts du parti en particulier et ceux de l'Algérie en général. "Tous les membres du CC rejettent que des ministres ou d'anciens responsables se présentent candidat pour le poste de SG", a-t-il fait remarquer.


Lire aussi: FLN : ouverture de la session extraordinaire du CC dans un climat de tension


Abondant dans le même sens, Nassima Hadj Kouider de la Mouhafadha de Bouzaréah (Alger) s'est dite contre la candidature de tout responsable, membre du Parlement ou ministre pour le poste de SG du parti.

Parmi les critères que le SG élu doit remplir, Mme Hadj Kouider a cité "l'ancienneté et l'impartialité", arguant que ce dernier "doit réserver un bon traitement à l'ensemble des militants, notamment ceux de la base dans le cadre du respect des statuts du parti".

Les membres du CC ont élu à huis-clos les 12 membres respectifs du bureau de la session et du comité de candidatures.

Les travaux de la session extraordinaire du Comité Central du FLN ouverts, mardi à Alger, ont été marqués par la décision unanime des membres du CC de retirer la confiance de Djamel Ould Abbes et de geler sa qualité de membre au sein du comité.

Il est procédé actuellement au choix des membres respectifs du bureau politique et du comité de candidatures, à savoir 3 représentants pour chaque région.

FLN: appel à l'élection d'un homme de consensus à la tête du SG
  Publié le : mardi, 23 avril 2019 17:14     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez