L'ANP veille "sans répit" à la sécurisation des frontières

Publié le : mercredi, 17 avril 2019 15:37   Lu : 36 fois
 L'ANP veille "sans répit" à la sécurisation des frontières

ALGER- Le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, a affirmé mercredi, lors de sa troisième journée de visite en 4e Région militaire à Ouargla, que les Forces armées veillent "sans répit" à la sécurisation des frontières du pays et à la sauvegarde des fondements de sa sécurité et sa stabilité.

"Conformément aux exigences qu'imposent le devoir de veiller en permanence à la promotion des capacités de l’ANP, nous avons œuvré à élaborer une approche claire en terme de substance, ambitieux en terme d'objectifs et flexible en terme d'application et d'exécution. Une approche rationnelle et clairvoyante, qui tient compte les éventuels variables géopolitiques et les défis actuels et futurs qui en découlent. Cette approche réaliste est adaptée à nos propres spécificités et à nos capacités à le transformer en réalisations concrètes sur le terrain", a indiqué Gaïd Salah, qui a procédé à l'inspection de quelques unités du Secteur militaire de Biskra.

En effet, "nous sommes désormais guidés, dans notre travail, par les principes de cette approche, dont les résultats enregistrés témoignent du progrès qualitatif atteint par les différentes composantes de nos Forces armées qui veillent, sans répit, de jour comme de nuit, à la sécurisation des frontières de notre patrie et à la sauvegarde des fondements de sa sécurité et sa stabilité. Tels sont notre objectif et notre finalité", a-t-il ajouté

Le Général de Corps d’Armée a mis l’accent sur la nécessité de "la préservation et le renforcement des divers acquis, et sur l’impératif de l’adaptation des objectifs tracés avec le processus de développement de nos Forces armées".

"Dans ce contexte, le maintien de la dynamique actuelle n’est pas un objectif en soi, mais plutôt l’accélération de sa cadence en adéquation avec la concrétisation des objectifs escomptés", a-t-il estimé.

Pour lui, "ceci nécessite la préservation et le renforcement des acquis, tout en œuvrant à focaliser nos efforts davantage sur l’excellence et la perfection, et ce, en adoptant une démarche juste et pertinente dans l’évaluation continue de ce qui est réalisé sur le terrain, ainsi qu'en empruntant une méthodologie de travail planifiée qui tient compte, non seulement de la concrétisation des objectifs tracés, mais aussi et surtout, de l’impératif de veiller à l’adaptation de ces objectifs avec le processus de développement de l’ANP et son avenir. C’est ainsi qu’on peut asseoir, de manière solide et correcte, un processus professionnel fructueux", a-t-il affirmé.

Gaid Salah a, en outre, insisté sur "le degré de développement réalisé dans toutes les spécialités du métier militaire, et à travers toutes les composantes de nos Forces armées, afin qu’elles soient en harmonie avec les efforts consentis, les moyens mis à disposition en termes de ressources humaines et matériels et en équipements et armements, ainsi qu’avec les objectifs ambitieux et légitimes tracés, qui visent dans leur ensemble la détention de tous les éléments de la puissance militaire, conformément à la stratégie globale adoptée".

La parole a été donnée, par la suite, aux élèves, stagiaires et personnels de la Région qui ont exprimé leur "immuable et indéfectible" engagement et leur disposition à accomplir, à tout moment, leurs "nobles missions avec l’efficacité requise".

A l’issue de la cérémonie d’accueil à l’Ecole supérieure des troupes spéciales à Biskra, le Général de Corps d’Armée, accompagné du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, a suivi

un exercice démonstratif exécuté par les élèves de l’Ecole intitulé "un détachement des troupes spéciales lors d’une mission de neutralisation d’un groupe criminel", en utilisant tous les moyens requis pour ce genre d’opérations minutieuses et sensibles.

L’exécution de cet exercice a été marquée par "une haute précision, une célérité d’exécution et un haut sens de professionnalisme, qui sont des qualités caractérisant les éléments des troupes spéciales lors de l’exécution de telles actions efficaces de combat, et ce, à travers la parfaite maitrise des armes et des différents arts martiaux", a indiqué le communiqué du MDN.

"Ceci confirme manifestement et effectivement le haut niveau atteint en termes de formation et d’instruction dispensées par l’Ecole supérieure des troupes spéciales à ses élèves et stagiaires dans le but d’élever en permanence les aptitudes, les potentiels et la disponibilité des éléments afin d’accomplir les différentes missions, de jour comme de nuit, et dans toutes les conditions et les circonstances", a ajouté la même source.

Le Général de Corps d’Armée s’est réuni, par la suite, avec les cadres et les personnels des unités du Secteur de Biskra où il a prononcé une allocution d’orientation, diffusée à l’ensemble des unités de la Région via visioconférence et à travers laquelle il a mis l’accent sur "l’extrême importance accordée à l’investissement fructueux dans le système d’enseignement et de formation au sein de l’ANP, étant le moyen essentiel permettant de fournir des compétences humaines capables de s’adapter aux exigences de leurs missions multiples et complémentaires, et de percevoir la portée de l’impératif de réaliser les objectifs tracés".

 L'ANP veille "sans répit" à la sécurisation des frontières
  Publié le : mercredi, 17 avril 2019 15:37     Catégorie : Algérie     Lu : 36 foi (s)   Partagez