Décès du moudjahid Mustapha Makaci, un des fondateurs du CRA

Publié le : dimanche, 03 mars 2019 15:16   Lu : 3 fois

ALGER - Le moudjahid Mustapha Makaci, membre fondateur du Croissant rouge algérien (CRA), dans le cadre duquel il avait fait entendre la voix de l'Algérie en lutte pour le recouvrement de son indépendance, est décédé jeudi soir à Neuchâtel (Suisse ), à l'âge de 96 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Médecin de formation, Mustapha Makaci avait rejoint les rangs des moudjahidine lors de la Guerre de libération nationale dès son déclenchement en 1954. Quelques années plus tôt, en 1949, il avait décroché un doctorat en médecine de l'université d'Alger.

Une qualification qu'il mettra au service de la Révolution en soignant les blessés de l'Armée de libération nationale (ALN), des Algériens mais également des détenus français. En témoignaient les rapports du Comité international de la Croix rouge (CICR) de l'époque selon lesquels "L'ALN réservait un bon traitement aux soldats français détenus et blessés, alors que la France violait, dans les prisons et camps de concentration, les lois et conventions ratifiées sur les droits de l'Homme".

Après avoir été membre fondateur du CRA en 1957 -une création qui a connu beaucoup d'entraves de la part de l'administration française, Makaci en a été désigné Secrétaire général, le 29 décembre 1957. L'idée de créer cette organisation par le Comité de Coordination et d'Exécution (CEE) du Front de Libération nationale (FLN) avait été émise en 1956.


Lire aussi: Rétablissement des liens familiaux: les efforts du Croissant Rouge algérien salués


Le défunt a contribué, par la suite, à la formation de nombreux Algériens dans le domaine de la santé militaire et a poursuivi sa carrière de praticien, après l'indépendance, en ouvrant une clinique à Alger.

Mustapha Makaci est natif en 1923 de la région de Ain Tadles (Mostaganem), d'un père instituteur. Lors d'un hommage rendu il y a quelques mois à son parcours militant par le forum d'El-Moudjahid, le défunt avait tenu à exprimer sa gratitude à son père pour lui avoir "montrer le chemin de la liberté", et appelé, à l'occasion, la jeunesse algérienne à veiller sur cette indépendance "chèrement acquise".

Le défunt compte à son actif pas moins de 12 ouvrages sur différents thèmes notamment sur l'histoire de la médecine.

Décès du moudjahid Mustapha Makaci, un des fondateurs du CRA
  Publié le : dimanche, 03 mars 2019 15:16     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez