Déclaration de politique générale du gouvernement: l'opposition déplore l'absence de statistiques fiables

Publié le : mercredi, 27 février 2019 12:03   Lu : 12 fois

ALGER - Plusieurs députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont salué la teneur de la déclaration de politique générale du gouvernement, présentée lundi par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, laquelle reflète, selon eux, les réalisations enregistrées dans tous les domaines en dépit de la crise financière, alors que les députés de l'opposition en ont déploré "l'absence de statistiques officielles et fiables" quant à ces réalisations.

Au deuxième jour des séances consacrées au débat autour de la déclaration de politique générale, les députés de la majorité parlementaire (Front de libération nationale "FLN" et Rassemblement national démocratique "RND") se sont félicités des réalisations enregistrées sous la conduite du président Bouteflika qui, après avoir réussi à instaurer la sécurité, a pu redynamiser l'économie nationale et préserver le caractère social de l'Etat en dépit de la crise financière que traverse le pays.

Ils ont évoqué, à cette occasion, les projets destinés à plusieurs secteurs notamment l'habitat, estimant que les réalisations enregistrées durant les vingt dernières années sont indéniables.

Les députés du parti des Travailleurs (PT), ont estimé, quant à eux, que la Déclaration présentée par le Premier ministre ne contient pas des chiffres officiels justifiant de telles réalisations.

Ils ont également indiqué que la présentation de cette déclaration à moins de deux mois de l'élection présidentielle n'est qu'une campagne électorale anticipée au profit du président Bouteflika et par conséquent elle exploite l'institution législative.

Les députés du PT ont évoqué, d'autre part, les problèmes des jeunes à savoir l'émigration, un phénomène qui a même touché des cadres notamment, les médecins en raison de la détérioration des conditions de travail.

Pour leur part, les députés de l'Union Nahda-Adala-Bina ont estimé que la déclaration de politique générale était en contradiction avec les déclarations du Premier ministre qui a souligné, à maintes reprises, que l'Etat était incapable de payer les salaires.

Ils ont également critiqué l'utilisation de la déclaration comme campagne de soutien au président Bouteflika, ajoutant que la consécration de "tout un chapitre aux vertus de la continuité" en est la preuve.

Evoquant les lacunes enregistrées sur le plan économique, en dépit de la volonté de l'Etat et les efforts consentis pour réduire le taux de chômage, les députés du groupe parlementaire du Mouvement de la société pour la paix (MSP) ont appelé à procédé à une évaluation globale des dispositifs mis en faveur des jeunes et qui n'ont pas donné de résultats.

D'autres membres de la chambre basse ont saisi l'occasion pour faire part des préoccupations des citoyens de leurs régions, appelant au lancement des projets de développement.

La séance d'après-midi a été marquée par des altercations entre les députés du MSP et le député, Amrane Ait Hamouda (indépendant) après que ce dernier ait salué les efforts consentis par la ministre de l'Education, Nouria Benghabrit évoquant la question d'interdiction de la prière dans les établissements éducatifs.

A noter que les marches que connaissent plusieurs wilayas du pays étaient au cœur des interventions des députés.

Déclaration de politique générale du gouvernement: l'opposition déplore l'absence de statistiques fiables
  Publié le : mercredi, 27 février 2019 12:03     Catégorie : Algérie     Lu : 12 foi (s)   Partagez