Print this page

Le président Bouteflika est et demeure fidèle à ses engagements en faveur de la promotion et la protection la femme 

Publié le : dimanche, 24 février 2019 14:40   Lu : 2 fois
  • Partagez
Le président Bouteflika est et demeure fidèle à ses engagements en faveur de la promotion et la protection la femme 

ALGER- Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika est et demeure fidèle à ses engagements en faveur de l'émancipation de la femme algérienne, la consolidation de sa place, l'amélioration de sa condition et le renforcement de sa protection", a affirmé, dimanche à Alger, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia.

Dans son allocution d'ouverture des travaux de la 38e session de la Commission de la femme arabe, tenue en présence de plusieurs ministres et présidents de délégations arabes, la ministre a indiqué que le président Bouteflika qui parraine ces travaux "est et demeure fidèle à ses engagements en faveur de l'émancipation de la femme, la consolidation de sa place, l'amélioration de sa condition et le renforcement de sa protection", soulignant que "les acquis réalisés pour la femme algérienne, depuis l'accession du président Bouteflika à la tête du pays, reflètent clairement la teneur du slogan de notre session aujourd'hui".

"Les défis que vivent les sociétés arabes exigent de nous la valorisation du dialogue et de la concertation et davantage de coordination et d'échange en vue de promouvoir la condition de la femme arabe, consolider sa place et assurer sa protection contre toutes formes de violence, de discrimination ou d'exclusion pour passer de la phase des revendications des droits fondamentaux dont l'éducation, la formation, la santé et toutes formes de protection sociale à celle de la promotion de la parité hommes-femmes dans nos pays arabes, notamment dans le marché du travail et l'accès aux hauts postes de responsabilité pour réaliser l'égalité hommes-femmes", a-t-elle poursuivi.

Après avoir rappelé les acquis réalisés au profit de la femme arabe lors des précédentes sessions, Mme Eddalia a appelé les pays arabes à "sensibiliser davantage à la nécessité de lutter contre les violences à l'égard des femmes et des filles et les violences familiales, ainsi qu'à faire face aux violences sexuelles liées au terrorisme et à répondre aux notions erronées employées par les extrémistes pour les justifier".

"Nous devons également mettre en place les mécanismes nécessaires à la protection des femmes durant et après les conflits armés dans la région arabe et activer les plans d'action nationaux pour l'application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité", a-t-elle estimé, appelant les femmes à assumer pleinement leur rôle essentiel dans la prévention et le règlement des conflits, outre la prise des procédures idoines pour la protection des femmes et des filles contre les violences en temps de conflits.


Lire aussi: Ouverture de la 38e session de la Commission de la femme arabe à Alger


Mme Eddalia, également Présidente de la session actuelle de la commission de la femme arabe a appelé à "tirer profit des expériences fructueuses et des bonnes pratiques ayant permis à la femme de s'engager dans les actions politique et électorale, d'accéder aux postes clés et de contribuer à la prise de décisions, afin de réaliser les objectifs d'égalité, de développement et de paix".

Elle a souligné, également, l'impératif d'"œuvrer à la mobilisation des femmes qualifiées et au développement de leurs capacités, tout en leur permettant de concilier obligations familiales et travail, outre leur promotion au niveau des structures de la Ligue des Etats arabes".

La ministre a mis l'accent, dans ce sens, sur la nécessité de renforcer le partenariat entre l'Union africaine (UA), la commission européenne et la République populaire de Chine et de promouvoir la coopération avec les organisations régionales, les organisations de l'action arabe commune et les agences onusiennes activant dans le domaine de l'autonomisation de la femme.

Mme Eddalia a affirmé, en outre, que la 64e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW64), prévue en mars 2020, constituera une opportunité pour nos pays arabes de s'entendre sur un seul rapport concernant la mise en oeuvre de la Déclaration et du plan d'action de Beijing, 25 ans après, impliquant ainsi le renforcement des capacités en matière d'élaboration des rapports nationaux de l'examen collégial volontaire sur l'agenda du développement durable de 2030, notamment le 5e objectif relatif à l'égalité entre les deux sexes".

Le président Bouteflika est et demeure fidèle à ses engagements en faveur de la promotion et la protection la femme 
  Publié le : dimanche, 24 février 2019 14:40     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez