Manifestations à Alger et dans plusieurs wilayas pour appuyer des revendications d'ordre politique

Publié le : vendredi, 22 février 2019 19:43   Lu : 5 fois
Manifestations à Alger et dans plusieurs wilayas pour appuyer des revendications d'ordre politique
Photo APS

ALGER - Plusieurs centaines de citoyens, des jeunes pour la plus part, se sont rassemblés après la prière du vendredi à Alger et dans d'autres régions du pays pour appuyer des revendications d'ordre politique, a-t-on constaté sur place.

Encadrés par un dispositif sécuritaire renforcé, les manifestants brandissaient des drapeaux et des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "oui à la justice", "marche pacifique" et "changement et reformes". Les manifestants ont également demandé au président sortant de renoncer à sa candidature à un nouveau mandat.

Les forces de sécurité ont bloqué tous les axes et rues adjacentes menant vers la Place du 1er Mai afin d'empêcher les manifestants d'y affluer en provenance des quartiers environnants.

Poursuivant leur marche pacifique, des manifestants ont emprunté la rue Hassiba Ben Bouali pour se rendre à la Grande Poste puis à la Place des Martyrs, marquant une halte devant le siège de l'Assemblée populaire nationale (APN) et du Conseil de la nation.

Mais au niveau de la Place des Martyrs, la situation semblait calme et les magasins ouverts avec une présence limitée des forces de sécurité.

A Kouba, sur les hauteurs d'Alger, des dizaines de jeunes se sont rassemblés au niveau du quartier de l'Appreval où ils ont été encadrés par les forces antiémeutes, alors que la situation était calme à El Harrach, Bach Djarrah, Hussein Dey et EL Madania où les citoyens vaquaient normalement à leurs occupations.

Dans le quartier populaire de Mohamed Belouizdad, des groupes disparates de jeunes ont tenté de joindre la Place du 1er Mai vers laquelle les routes et rues avaient été fermées.

Pour rappel, les marches et les manifestations sont interdites à Alger, en vertu d'un décret exécutif daté de juin 2001 interdisant tout rassemblement ou manifestation dans la Capitale.

 

Pacifiques, les manifestations marquent plusieurs wilayas

Des marches et des rassemblements similaires ont marqué d'autres wilayas, ont, par ailleurs, rapporté des correspondants de l'APS, sans signaler d'incidents. Dans l'Est du pays, à l'instar de Annaba, Constantine, Bejaia, Batna, et Oum El Bouaghi, des manifestants ont scandé les mêmes mots d'ordre.

Des wilayas du centre ont également vu des manifestations similaires qui se sont déroulées dans le calme. Le cas vaudrait pour Tizi-Ouzou, Bouira, Boumerdes et Tipasa.

Dans l'Ouest du pays, des centaines de citoyens sont sortis dans des marches pacifiques à Oran, Tiaret, Mostaganem et Relizane, pour exprimer leur opinion sur les élections présidentielles prochaines. Ces manifestations qui se sont déroulées dans le calme, n'ont enregistré aucun dépassement ou incident, a-t-on constaté.

Dans le Sud du pays, des rassemblements et des marches pacifiques ont été également organisées pour appeler au changement.

Des centaines de citoyens, de différents âges, sont sortis dans des rassemblements à Ouargla et Laghouat, et des marches à travers les artères principales des villes de Touggourt, Hassi-Messaoud, Adrar et El-Oued.

 

Media

Manifestations à Alger et dans plusieurs wilayas pour appuyer des revendications d'ordre politique
  Publié le : vendredi, 22 février 2019 19:43     Catégorie : Algérie     Lu : 5 foi (s)   Partagez