Education: la rencontre SNAPEST-ministère empreinte du dialogue habituel

Publié le : jeudi, 21 février 2019 16:09
Education: la rencontre SNAPEST-ministère empreinte du dialogue habituel

ALGER - Le coordinateur du Syndicat national autonome des professeurs d'enseignement secondaire et technique (SNAPEST), Meziane Meriane a affirmé, jeudi à Alger, que la rencontre entre les cadres de l'Education nationale et les représentants du syndicat avait été "empreinte du dialogue habituel", mais n'a pas "abouti à des résultats probants".

Dans une déclaration à l'APS, M. Meriane a précisé que les responsables du ministère "ont écouté les revendications du syndicat, en lui avançant les mêmes promesses données lors de la réunion précédant la grève du 21 janvier dernier", indiquant que le syndicat "s'est contenté seulement de corriger le procès verbal, en réitérant les revendications socioprofessionnelles soulevées auparavant".

Les responsables du ministère ont affirmé que "certaines des revendications soulevées relèvent des prérogatives du gouvernement, notamment les dossiers relatifs au pouvoir d'achat, à la retraite, à la prime de zone des personnels du Sud et à la classification actuelle du personnel de l'Education", a-t-il soutenu.

De son côté, le chargé de l’organisation auprès du Syndicat national des travailleurs de l`éducation (SNTE), Yahiaoui Kouider a fait savoir que la rencontre prévue hier mercredi avec le ministère avait été reportée à samedi prochain, "à la demande du syndicat, en raison de l'absence de son Secrétaire général (SG), Abdelkrim Boudjenah".


Lire aussi: Education: la rencontre avec les responsables du ministère n'était à la hauteur des aspirations des travailleurs


Les rencontres de concertation engagées par le ministère de l'Education nationale avec les syndicats du secteur se poursuivront, jeudi, avec le Syndicat national des travailleurs de l'éducation (SNTE) et le Conseil des lycées d'Algérie (CLA).

Les revendications des syndicats portent essentiellement sur des aspects socio-professionnels et pédagogiques concernant le reclassement du personnel de certains services (économique, de l'orientation scolaire et professionnelle, des laborantins et des superviseurs...), le maintien de la retraite proportionnelle sans condition d'âge et la mise en place de mécanismes rétablissant l'équilibre du pouvoir d'achat.

Parmi les revendications, l'actualisation de la prime de zone sur la base du nouveau salaire de base au lieu de celui de 1989, et l'accès des professeurs formés après le 03 juin 2012 à une promotion au grade de professeur formateur, en valorisant leur expérience professionnelle, le respect du repos hebdomadaire et la valorisation du droit à un congé de maladie.

Education: la rencontre SNAPEST-ministère empreinte du dialogue habituel
  Publié le : jeudi, 21 février 2019 16:09     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez