Politique générale du Gouvernement : l'action diplomatique basée sur la "continuité et le dynamisme"

Publié le : lundi, 18 février 2019 17:06   Lu : 2 fois
Politique générale du Gouvernement : l'action diplomatique basée sur la "continuité et le dynamisme"

ALGER - Le gouvernement compte poursuivre une politique étrangère basée sur "la continuité, le dynamisme et la constante" au niveau des différentes régions du monde, faisant de la sécurité de la sous-région une "préoccupation majeure" de l’action extérieure de l’Etat, souligne la Déclaration de politique générale de l'exécutif, qui sera présentée devant le parlement.

La politique extérieure du pays figurant sous l'intitulé "une politique étrangère offensive" évoque les actions de la diplomatie algérienne sous la direction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, notamment ces deux dernières années au niveau des différentes régions du monde, mettant en exergue "la continuité, le dynamisme et la constante" ayant caractérisé cette politique.

Dans le même contexte, après avoir souligné que "la sécurité de la sous-région demeure une préoccupation majeure de l’action extérieure de notre pays", le déclaration de politique générale a rappelé les efforts menés pour le dénouement de la crise libyenne, qui se sont traduits par "un soutien sans faille" à la mission du Représentant spécial des Nations Unies pour la Libye, Ghassan Salamé, et aux réunions des pays voisins de la Libye ainsi qu’aux conférences internationales conviées sur ce dossier.

Plaidant pour une "solution politique inclusive en Libye", l’Algérie continuera à entretenir un dialogue intense avec toutes les composantes politiques et sociales du pays voisin, a ajouté le gouvernement dans son document.

S’agissant de l’action diplomatique au Mali, le gouvernement a cité l’Accord de paix et de réconciliation signé en 2015 à Alger, affirmant que "l’Algérie demeure active pour le suivi et la mise en œuvre de cet accord à travers le Comité de suivi qu’elle préside". Quant à la situation au Sahel, le gouvernement a soutenu que cette région est exposée à une "instabilité chronique découlant de foyers de tensions périphériques".


Lire aussi : Amélioration de la gouvernance et renforcement de l'État de droit : priorités du gouvernement


Présente à travers des actions de "solidarité multiformes en direction des pays de la région", Alger apporte aussi sa contribution à la lutte contre le terrorisme, soit à titre bilatéral soit dans le cadre des mécanismes régionaux africains mis en place, (Comité d’Etat-Major Conjoint et l’Unité de Fusion et de Liaison entre Services de renseignement), a tenu à rappeler le gouvernement.

Evoquant la coopération au sein du Maghreb, le document de l’éxécutif a signalé que "l’Algérie œuvre, chaque fois que possible, à la consolidation des relations multiformes avec ses voisins", citant le cas de la Tunisie, avec laquelle, la coopération ne cesse de se densifier et la Mauritanie, où les liens viennent de se consolider par l’ouverture d’une voie de passage routière entre les deux pays.

Pour ce qui est de l’Union du Maghreb arabe (UMA), l’Algérie a réclamé la tenue de réunions ministérielles statutaires devant être consacrées à l’examen de la mise en œuvre des propositions de réformes qu’elle avait soumises.

Une diplomatie multilatérale pour les intérêts stratégiques du pays

Abordant le conflit du Sahara occidental, le gouvernement a souligné que l’Algérie poursuit son "engagement constructif aux côtés des Nations Unies pour une solution à même de permettre l’exercice du droit à l’autodétermination par le peuple sahraoui" et "apporte son soutien aux réfugiés sahraouis présents sur son sol", tout en cultivant des "relations de solidarité avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD)".

Dans le reste du Monde Arabe, la cause palestinienne demeure au centre des préoccupations internationales algériennes, a précisé, en outre, le gouvernement. S’exprimant sur les crises et conflits qui secouent le Monde arabe, notamment en Syrie et au Yémen, l’éxécutif a indiqué que l’Algérie plaide pour des "solutions politiques fondées sur les règles du respect de la souveraineté des Etats et du dialogue entre les parties concernées".

En niveau de l'Afrique, l’Algérie assume un rôle de "pivot" dans l’évolution politique et économique de l’Union africaine (UA), peut-on lire aussi dans le document du gouvernement, qui évoquant la coopération et la concertation avec de nombreux partenaires africains, notamment les pays du Sahel, l’Afrique du Sud, le Nigéria, l’Ethiopie, et les autres Etats d’Afrique australe.


Lire aussi : Gouvernement : la crise pétrolière "n'a pas bloqué le rythme de reconstruction" du pays


Quant à la relation d’association avec l’Union européenne, ajoute la déclaration, elle est "dense et variée" et se traduit, selon le premier ministère, par les concertations de haut niveau à titre bilatéral et multilatéral (dialogue 5+5).

Insistant sur la vocation "planétaire" de la diplomatie algérienne lorsque qu’il s’agit de promouvoir des liens traditionnels d’amitié et de défendre des intérêts stratégiques, le gouvernement a cité, dans ce contexte, les relations "multiformes" avec la Russie qui gagnent en "intensité", au même titre que celles entretenues avec les Etats Unis, dans divers domaines stratégiques (sécuritaire, politique et économie).

Concernant la coopération algéro-chinoise, le premier ministre s’est félicité de l’état des relations entre deux pays ayant célébré récemment le 60ème anniversaire de leur établissement, par l’adhésion de l’Algérie à l’initiative chinoise de la Ceinture et de la Route, qualifié de "vaste projet de coopération".

Faisant le bilan de l’activité diplomatique durant les deux dernières années, il a relevé la signature de plus de 200 accords bilatéraux et multilatéraux et son implication dans la promotion de l’économie nationale à l’extérieur, par le biais des grandes manifestations organisées à l’étranger (Belgique, Etats Unis, Mauritanie).

Politique générale du Gouvernement : l'action diplomatique basée sur la "continuité et le dynamisme"
  Publié le : lundi, 18 février 2019 17:06     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez