"Les haltes historiques" pour remémorer les sacrifices des chouhada

Publié le : lundi, 18 février 2019 08:42
"Les haltes historiques" pour remémorer les sacrifices des chouhada

TIARET - Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a insisté, dimanche à Tiaret, sur les "haltes historiques" permettant de remémorer les sacrifices des chouhada, préserver leur mémoire par fidélité et transmettre leur message aux générations futures.

Dans une déclaration à la presse, lors de la première journée de sa visite dans la wilaya, le ministre a estimé que les dates historiques constituent une occasion pour se remémorer les sacrifices consentis par les martyrs pour l’indépendance du pays, soulignant que l’histoire de l’Algérie est "une charte à préserver en tant que base solide sur laquelle se construit l'Algérie".

Tayeb Zitouni a rappelé que la transmission du message des chouhada de l'Algérie aux générations "est un devoir dicté par la Constitution et les instructions du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika."

"Il faut demeurer fidèle au testament des chouhada en préservant la stabilité, la sécurité et la paix du pays et en œuvrant à construire l'Algérie avec les bras de ses cadres sur des bases solides motivées par le patriotisme".

«Il y’a des sites et des monuments témoins des sacrifices consentis pour recouvrer l’indépendance de l’Algérie, dont le sang et la vie d’un million et d'un demi million de chouhada et de milliers d’invalides", a-t-il ajouté, indiquant que le ministère des Moudjahidine a recensé, à ce jour, 1.461 centres de tortures utilisés par le colonisateur et 1.447 monuments historiques et lieux utilisés par les moudjahidine comme abris pour soigner les malades, disséminés dans des grottes où les recherches d’ossements de chouhada se poursuivent.


Lire aussi: Grève des 8 jours, un indicateur du génie des leaders de la Révolution


M. Zitouni a annoncé qu’il présidera, le 4 mars prochain, une cérémonie de réinhumation d’ossements de chouhada tombés au champ d’honneur pour la liberté de l’Algérie dans la wilaya de Tébessa, trouvés dans des grottes.

Le ministre a visité dimanche une exposition de photos de chouhada, organisée au site archéologique d’Ain Djenane au chef-lieu de wilaya de Tiaret à l’occasion de la journée nationale du chahid, ainsi qu’un pavillon de la guerre de libération nationale au musée communal où il a honoré huit anciens présidents d’APC de Tiaret.

Il a également rendu visite à la mère du chahid Morsli Bouzidi, dans la commune de Djillali Benamar, et la veuve du chahid Hamdani Adda à Tiaret.

La première journée de la visite de Tayeb Zitouni dans la wilaya de Tiaret a été marquée par la projection d’un documentaire intitulé "Parcours d’un peuple", du réalisateur Halim Zerrouki, et la représentation d’une pièce théâtrale "Fen el kifah" (art du combat).

Le ministre présidera lundi à Tiaret les festivités officielles de la Journée nationale du chahid célébrée le 18 février de chaque année.

"Les haltes historiques" pour remémorer les sacrifices des chouhada
  Publié le : lundi, 18 février 2019 08:42     Catégorie : Algérie     Lu : 17 foi (s)   Partagez