Le ministre des moudjahidine souligne la nécessité de préserver la mémoire nationale

Publié le : mercredi, 30 janvier 2019 11:18
Bataille de Zaatcha, 1849
Bataille de Zaatcha, 1849

BISKRA - Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a mis l'accent mardi à Biskra sur la nécessité de préserver la mémoire nationale en "renforçant l’attachement des nouvelles générations envers les constantes de la nation".

Présidant à l’amphithéâtre "Omar Assassi" de l’université Mohamed Khider l’ouverture du séminaire national sur "la population du Sud-est algérien face aux projets coloniaux français entre 1844 et 1954", le ministre a estimé que l’évocation des étapes historiques du parcours du peuple algérien "est une reconnaissance des énormes sacrifices et des valeurs historiques où l’on puise tout ce qui protège les enfants de la patrie et consolide la cohésion nationale".

M. Zitouni a considéré que ces rencontres "contribuent à mettre en exergue des aspects de 130 ans d’histoire, de la résistance à l’occupation, et de souligner l’héroïsme du peuple algérien dans la défense de sa liberté et de sa dignité".

"Les résistances successives à l’expansion du colonialisme et les oppositions faites aux prêcheurs de l’occidentalisation, de la désarticulation de la société algérienne et de l’effacement de son identité montrent le refus global de l’occupant", a-t-il ajouté.


Lire aussi : La préservation de la mémoire nationale, "une nécessité impérieuse"


En marge de l’ouverture du séminaire, le ministre des Moudjahidine a présidé la cérémonie de signature d’accords de partenariat entre son secteur et l’université Mohamed Khider et les deux directions de la santé et de l’action sociale, ainsi que la remise de publications de son département aux bibliothèques de l’université et du centre culturel islamique.

Dans la matinée, le ministre a inauguré une fresque illustrant la résistance populaire et la Révolution libératrice dans la commune de Branis et visité le cimetière des martyrs d’El Kantara qui vient d’être réaménagé.

Dans le chef-lieu de wilaya, il a également rendu visite au moudjahid Ali Belrehmi, à son domicile, et procédé à la dénomination  d’une nouvelle école primaire à la cité 1.460 logements au nom de la défunte moudjahida Mhenia Si El-Abdi.

Le ministre des moudjahidine souligne la nécessité de préserver la mémoire nationale
  Publié le : mercredi, 30 janvier 2019 11:18     Catégorie : Algérie     Lu : 16 foi (s)   Partagez