Abderrazak Makri, candidat du MSP à la Présidentielle

Publié le : samedi, 26 janvier 2019 18:45   Lu : 15 fois

ALGER - Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a annoncé, samedi à Alger, la candidature de son président, Abderrazak Makri, à la Présidentielle du 18 avril, à l'issue d'une décision prise "à l'unanimité" par le Majliss Echoura (Conseil consultatif).

"Le MSP est prêt pour ce rendez-vous électoral", a déclaré M. Makri à la presse à l'issue des travaux de la session ordinaire du Majliss Echoura, ajoutant que son parti avait tracé son programme électoral "il y a une semaine".

Il a indiqué, à ce propos, que "la collecte de signatures se fera au niveau des 48 wilayas" en s'appuyant sur "la grande base électorale diversifiée du parti qui comprend toutes les catégories de la société".

Par ailleurs, le président du MSP a fait savoir que la décision de participer à la présidentielle "émane de la conviction du mouvement quant à l'impératif de participer à tous les rendez-vous électoraux dans le cadre de la résistance politique", révélant que le parti, n'allait pas participer, mais le dernier mot, en ce qui concerne cette décision, devait revenir au Majliss Echoura.


Lire aussi : Présidentielle: 101 prétendants retirent les formulaires de souscription  


Répondant aux questions des journalistes, M. Makri a souligné que "le flou marquant actuellement la scène politique ainsi que "les prémices augurant de la fin d'une étape et du début d'une nouvelle ère politique, économique et sociale ont incité le MSP à annoncer la candidature de son président".

Aussi, il a démenti que cette candidature ne soit relative à un différend au sein du parti, notamment après l'annonce de l'ancien président du MSP, Aboudjerra Soltani, de son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle, ajoutant que "Soltani qui est membre du Majliss Echoura a affirmé qu'il respectera la décision du conseil".

S'agissant du grand nombre de personnes désirant se porter candidates à cette échéance, M. Makri a indiqué que "le dernier mot revient au peuple". A une question sur le rôle de l'Armée nationale populaire (ANP), par rapport à la prochaine échéance, le candidat du MSP a souligné que " l'ANP devrait être neutre en assurant la sécurité de l'opération électorale".

Media

Abderrazak Makri, candidat du MSP à la Présidentielle
  Publié le : samedi, 26 janvier 2019 18:45     Catégorie : Algérie     Lu : 15 foi (s)   Partagez