Messahel rencontre les responsables du système onusien au Danemark

Publié le : jeudi, 10 janvier 2019 17:47   Lu : 8 fois
Messahel rencontre les responsables du système onusien au Danemark

COPENHAGUE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, en visite officielle au Danemark, s'est entretenu, jeudi à Copenhague, avec les responsables du système des Nations Unies dans ce pays, qui représentent onze agences spécialisées de l'ONU.

Les échanges ont porté sur les relations entre l'Algérie et les Nations Unies qui remontent à la période de la lutte pour la libération nationale qui a inspiré l'adoption de la résolution 1514 des Nations Unies sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux.

La coopération entre l'Algérie et les Nations Unies a, également, été abordée. Les représentants du système onusien ont marqué leur appréciation quant à "l'engagement" de l'Algérie et son "role actif" dans le cadre du système onusien. A cet égard, ils ont cité, à titre d'exemple, la "co-facilitation réussie" par l'Algérie et le Danemark de l'adoption de "l'importante" résolution onusienne sur la réforme du système du financement du développement pour l'aligner sur le programme de développement durable à l'horizon 2030.

Dans ce cadre, M. Messahel a souligné "la conviction profonde de l'Algérie en un système international plus juste, plus équilibré et plus démocratique, ou les Nations Unies sont appelées à jouer un rôle primordial, pour qu'il y est plus de place aux pays en développement et à la prise en charge collective des défis globaux".


Lire aussi: Messahel s'entretient avec la Sous-Secrétaire Général des Nations Unies


Partant de cette conviction, a ajouté le ministre, l'Algérie est pour une "réforme des Nations Unies qui soit à même de renforcer le rôle de l'Assemblée Générale des Nations unies et démocratiser le Conseil de Sécurité ou l'injustice historique infligée à l'Afrique devra être réparée".

M. Messahel a souligné, aussi, "l'engagement" de l'Algérie dans le cadre des Nations Unies, ce dont témoigne "la réalisation avant terme de la quasi-totalité des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et les efforts continues pour répondre à l'ensemble des engagements pris par l'Algérie dans le cadre des Nations Unies, pour lesquelles elle a toujours été un partenaire crédible et loyal".

Le ministre a dressé, en outre, un tableau de l'ensemble des réformes conduites en Algérie, sous la supervision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et "qui ont permis à l'Algérie d'être, aujourd'hui, classée parmi les pays les plus performants dans divers domaine, notamment celui du développement humain, de la bonne gouvernance, de la promotion de l'Etat de droit et de l'ancrage démocratique".


Lire aussi: Messahel s’entretient à Copenhague avec le vice-président du parlement danois


M. Messahel a, d'autre part, fait un exposé sur l'expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation et "l'engagement de l'Algérie à poursuivre ses efforts pour partager davantage cette expérience réussie".

Il a ajouté que l'Algérie "est allée plus loin dans cette démarche réconciliatrice" en étant à l'origine de l'adoption par l'Assemblée Générale des Nations Unies d'une résolution qui fait du 16 mai de chaque année, la Journée internationale du Vivre ensemble en paix, "un concept que le président Abdelaziz Bouteflika a développé dans son discours historique devant l'UNESCO en 2005 sur le dialogue des civilisations".

Les responsables du système onusien présents ont fait part de leur appréciation pour les échanges qu'ils ont eus avec M. Messahel, en soulignant que pour les Nations Unies, l'Algérie "reste un pays exemple de par la qualité de la coopération entretenue avec l'ONU et son rôle actif, les réformes engagés et les réalisations dans le cadre des OMD".

Messahel rencontre les responsables du système onusien au Danemark
  Publié le : jeudi, 10 janvier 2019 17:47     Catégorie : Algérie     Lu : 8 foi (s)   Partagez