Bedoui: sécurisation des régions frontalières et développement des infrastructures de base 

Publié le : dimanche, 06 janvier 2019 09:58   Lu : 9 fois
Bedoui: sécurisation des régions frontalières et développement des infrastructures de base 

TAMANRASSET- La sécurisation des régions frontalières et le développement des infrastructures de base dans ces régions ont été au centre d’une visite ministérielle de trois jours dans la wilaya de Tamanrasset, entamée samedi à partir de la collectivité de Tin-Zaouatine. 

‘‘La sécurisation des zones frontalières est tributaire de la réalisation d’une série d’infrastructures de base nécessaires dans le cadre de la stratégie de l’Etat visant le développement des régions frontalières et la prise en charge des attentes de la population’’, a affirmé le ministre de l’intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui lors du lancement de la seconde tranche de 207 km du projet de la route nationale reliant Tin-Zaouatine et Silet, dans le cadre d’une  visite de travail de trois jours dans la wilaya de Tamanrasset.

Accompagné d’une délégation ministérielle composée des ministres des Travaux Publics et des Transports et du Commerce, Abdelghani Zaâlane et Said Djellab respectivement, et le Secrétaire général du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Saïd Harbane, le ministre de l’intérieur a procédé également à l’inauguration et l’inspection de structures scolaires (groupe scolaire de catégorie ‘‘B’’ et lycée de catégorie ‘‘A’’), ainsi qu’un centre de formation et d’enseignement professionnels de 250 places.


Lire aussi : Les zones frontalières du pays, objet d'"un intérêt particulier" de la part des pouvoirs publics


L’inauguration d’un poste avancé de la protection civile et l’inspection d’une piscine de proximité couverte à Tin-Zaouatine ont figuré au programme de la visite.

La délégation a également présidé une cérémonie de remise d’ambulances au profit des établissements public de santé de proximité de Tin-Zaouatine et d’In-Guezzam (deux chacun), et a donné le coup d’envoi d’action de solidarité financée sur budget de l’Etat et ciblant 981 familles nomades à Tin-Zaouatine et 1.019 autres à In-Guezzam.

                                                                                      

Concernant le développement des infrastructures de base, il a été fait état lors de cette visite ministérielle d’un maillage routier en cours de réalisation pour relier les régions frontalières de Tin-Zaouatine, Tindouf, Adrar et Debdeb, sur une distance de 16.500 km.

Le ministre du secteur, Abdelghani Zaâlane, a précisé, à cet égard, que la région de Tin-Zaouatine, jusque là enclavée, aura, à la faveur de ces opérations, un accès et une connexion avec la wilaya de Tamanrasset après qu’une tranche de 108 km ait été concrétisée à partir de la région de Silet vers Tin-Zaouatine lui permettant de se raccorder au chef lieu de la wilaya.

Il  a ajouté qu’une opération est également en cours de concrétisation pour le raccordement de Tin-Zaouatine à In-Guezzam et Timiaouine (extrême Sud d’Adrar), soit l’ouverture de trois accès pour Tin-Zaouatine.

 

 ==L’Etat a mobilisé tous les moyens pour la prise en charge des migrants clandestins==

 

Le ministre de l’intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a indiqué, lors de l’inauguration d’un centre d’hébergement de migrants clandestins à In-Guezzam (Tamanrasset), que ‘‘l’Etat a mobilisé tous les moyens pour la prise en charge totale des migrants clandestins dans leur retour à leurs pays d’origine dans de bonnes conditions et dans le respect des chartes internationales’’.

M.Bedoui a ajouté que ‘‘trois centres d’hébergement de migrants clandestins ont été réalisés à In-Salah, Tamanrasset et In-Guezzam, ou leur est assurée une prise en charge de leurs besoins essentiels’’.


Lire aussi : Transport/Travaux publics : les wilayas du Sud ont bénéficié de 80% des programmes


La délégation ministérielle a suivi, à l’aéroport d’In-Guezzam, un  exposé a été présenté à la délégation sur le premier vol reliant Alger et In-Guezzam via Tamanrasset, avant de procéder à la pose de la première pierre d’un projet de base logistique à In-Guezzam, sorte de port sec pour l’entreposage de marchandises avant leur exportation vers les pays voisins (Niger, Mali et Burkina-Faso), et a également présidé la première opération d’exportation d’une cargaison de ciment (20 camions) vers le Niger.

La délégation ministérielle a achevé sa visite de travail dans la circonscription administrative d’In-Guezzam par la tenue d’une rencontre avec les représentants de la société civile qui ont saisi cette occasion pour soulever certaines doléances, dont l’accélération de la réhabilitation de la route Tamanrasset/In-Guezzam, la réalisation de la route In-Guezzam/Tin-Zaouatine, l’octroi de quotas supplémentaires de logements sociaux (différentes formules), l’approvisionnement en matériaux de construction, le soutien financier et technique des investisseurs dans le domaine agricole, le soutien aux éleveurs, et le renforcement de l’établissement hospitalier d’In-Guezzam en moyens matériels et en praticiens spécialistes.

La tournée de trois jours de la délégation ministérielle dans la wilaya de Tamanrasset se poursuivra dimanche dans la circonscription administrative d’In-Salah ou seront inspectés, lancés et inaugurés des projets et installations socio-économiques.

Bedoui: sécurisation des régions frontalières et développement des infrastructures de base 
  Publié le : dimanche, 06 janvier 2019 09:58     Catégorie : Algérie     Lu : 9 foi (s)   Partagez