60 % des crues causées par le rejet des déchets et les constructions au bord des oueds

Publié le : dimanche, 30 décembre 2018 17:56   Lu : 3 fois
60 % des crues causées par le rejet des déchets et les constructions au bord des oueds

SAIDA - Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a affirmé, dimanche à Saida, que 60 % des crues des oueds sont provoqués par l’amoncellement des déchets et les constructions illicites sur bords de ces cours d’eau.

En posant la première pierre du projet d’aménagement des bords de l’oued de Saïda, au chef-lieu de wilaya, le ministre a souligné qu’une étude, menée au niveau national, a montré que 60 % des risques des crues sont provoqués par l’amoncellement des ordures et la construction d’habitations illicites sur les bords des oueds.

Dans ce contexte, il a souligné que les opérations d’aménagement de ces oueds et leur réhabilitation permettront de faire face au risque d'inondations, surtout lors des précipitations abondantes.

Le ministre s'est félicité du projet de réhabilitation de l’oued de la ville de Saida sur une distance de 9 km. Ce cours d’eau traverse une dizaine de quartiers. Il a précisé que l’opération d’aménagement de l’oued "permettra de faire face aux risques des inondations qui menaçaient auparavant la ville de Saida".


Lire aussi: Eau potable à Médéa : 11,8 milliards de Da pour la réalisation de 40 opérations


Ce projet, inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère des Ressources en eau, permettra d’accueillir et de canaliser un débit de 398 m3 d’eau par seconde, a souligné Hocine Necib.

"La déviation des eaux usées se déversant directement dans l’oued vers la nouvelle canalisation de drainage, contribuera à lutter contre les sources de la pollution", a-t-il dit dans ce contexte.

Le ministre a insisté sur la nécessité d’exploiter les eaux usées dans l’irrigation agricole après leur traitement au niveau des stations d’épuration implantées à travers la wilaya.

En suivant les explications fournies par le directeur des ressources en eau sur l’aménagement des bords de l’oued avec la réalisation de stades de proximité, d’espaces verts, d’aires de jeux et de parkings, M. Necib a souligné que "ce projet conférera une valeur ajoutée aux travaux d’amélioration de l’environnement et de promotion de l’espace urbain de la ville de Saida".


Lire aussi: Elimination de plus de 300 décharges anarchiques en 2018


Ce projet d’aménagement des abords de l’oued de la ville de Saida, sur une distance de 9 km, a nécessité une enveloppe de 600 millions DA, selon le directeur local des ressources en eau, Guezlaoui Omar.

Le ministre doit inspecter, dans le cadre de sa visite, le projet de réhabilitation du réseau d’AEP de la commune de Ain Lahdjar, le projet de réalisation de trois forages pour alimenter la population de la ville de Saida en eau potable. Il visitera également le périmètre irrigué Dayet Zraguet de la commune de Ain Skhouna.

Dans la commune de Youb, Hocine Necib inspectera les travaux de réalisation d’une station d’épuration des eaux usées et inaugurera le siège de la subdivision des ressources en eau.

60 % des crues causées par le rejet des déchets et les constructions au bord des oueds
  Publié le : dimanche, 30 décembre 2018 17:56     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez