Boumediene était déterminé à garantir les droits fondamentaux du citoyen

Publié le : vendredi, 28 décembre 2018 13:21   Lu : 1 fois

 GUELMA - L’esprit  révolutionnaire du défunt président Houari Boumediene dans la gestion des affaires de l’Etat était ‘’étroitement lié à sa détermination à réaliser plusieurs objectifs’’ principalement ‘’l’édification de l’Etat et  la garantie des droits fondamentaux du citoyen’’, ont souligné jeudi, à Guelma des séminaristes.

"Feu président Houari Boumediene  attachait une grande importance dans le plan d’édification de l’Etat au travail, à l’éducation et à la santé  du citoyen’’, a précisé Pr Mohamed Boughrara dans son intervention intitulée "le renouveau révolutionnaire de la personnalité de Houari Boumediene’’, dans le cadre de travaux du 10ème séminaire sur la vie du défunt président Houari Boumediene organisé à la salle omnisports de la commune éponyme , à l’occasion de la commémoration du 40ème  anniversaire de la disparition de Boumediene.

En présence des  autorités locales civiles et militaires et plusieurs moudjahidin et personnalités nationales, l’universitaire a indiqué que "pour Houari Boumediene, le pluralisme, et la démocratie venaient dans une étape ultérieure’’.

"Dans ses discours, feu Boumediene estimait que la résolution des problèmes des pays en voie de développement à l’instar de l’Algérie réside dans l’organisation d’un débat démocratique ouvert à toutes les institutions’’,a-t-il encore souligné rappelant que cette vision a été reflétée  au cours du débat sur la Charte nationale en 1976.


Lire aussi: Les positions de principe de feu Houari Boumediene évoquées au 40e anniversaire de sa disparition


Le même intervenant a indiqué lors de ce séminaire de deux jours organisé à l’initiative de l’association Wiam pour la promotion des activités de jeunes, que le "président Houari Boumediene voulait s’orientait vers la démocratisation de la vie politique  vers la fin des années 1970, la mort l’a surpris avant la concrétisation de son plan’’.

"Le défunt président rêvait d’une Algérie réconciliée avec son identité culturelle, une Algérie qui se réfère aux valeurs de l’heure en s’appuyant sur la science et la technologie’’, a-t-il soutenu.

De sa part, l’ancien ministre Mohieddine Amimour a rappelé dans son intervention que le défunt Boumediene a fait face avec courage au monopole  du pétrole et ses actions et ses discours ont permis  à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de devenir ‘’une base économique des pays exportateurs du pétrole, et un modèle pour tous les pays exportateurs de la matière première’’.

Il a également attesté que "feu Houari Boumediene a donné "un nouveau souffle au mouvement des non alignés et une profondeur économique’’ attestant qu’il avait semé "les grains de la paix et de la tolérance en Afrique et en Asie’’.

L’ancien ministre Amimour a rappelé les positions de Houari Boumediene dans la défense des causes justes à travers le monde, évoquant à titre d’exemple son discours à l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies (ONU) en 1974 dans lequel,  il a appelé à la mise en place d’un nouveau système économique mondial répondant aux besoins de la majorité des peuples souffrant de pillage de leur richesses.

Les travaux du premier jour de ce séminaire ont été marqués par la présentation d’interventions de Mustapha Boutora, consultant au ministère des Affaires étrangères, intitulée "la conception de l’Etat chez le défunt président Houari Boumediene’’ et de Zhor Assia Boutaleb, petite fille de l’Emir Abdelkader qui est revenue sur le parcours du deuxième président de l’Algérie indépendante.

Les travaux de ce séminaire se poursuivront vendredi et seront marqués par l’organisation d’une visite au domicile qui a vu naître le défunt président Houari Boumediene à Arara, sur les monts de Beni Addi, suivie d’un débat autour de la vie et l’œuvre de feu Boumediene.

Boumediene était déterminé à garantir les droits fondamentaux du citoyen
  Publié le : vendredi, 28 décembre 2018 13:21     Catégorie : Algérie     Lu : 1 foi (s)   Partagez