Cinq axes au cœur de la rencontre gouvernement-walis

Publié le : mardi, 27 novembre 2018 17:30
Cinq axes au cœur de la rencontre gouvernement-walis
Photo APS Archives

ALGER - La réunion Gouvernement-walis prévue, mercredi et jeudi à Alger, portera sur l'examen de cinq axes liés essentiellement à l'approfondissement de la décentralisation, à l'attractivité du territoire, à la promotion du partenariat Public-Privé, au service public de proximité, ainsi qu'à la modernisation des services et prestations via la numérisation, a indiqué mardi un responsable du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.

Organisée sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, la réunion se penchera sur nombre de dossiers intéressant le citoyen, tel que la rentrée sociale et la saison estivale, a précisé à l'APS l'Inspecteur général du ministère de l'Intérieur, Abderrahmane Sidini.

"Ce rendez-vous, désormais une tradition instaurée par le président de la République, se veut une opportunité offerte aux différents services de l'Etat au niveau central pour se réunir avec les walis et examiner les orientations stratégiques du gouvernement, ainsi que les voies et moyens de leur mise en œuvre sur le terrain", a déclaré M. Sidini.


Lire aussi: Bedoui: l’Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur


Le 1er axe de la réunion portera sur "l'approfondissement de la décentralisation de certaines décisions, aussi bien pour le renforcement des assemblées élues que pour la consolidation des prérogatives décentralisées des services extérieurs des différents ministères et wilayas, un choix adopté récemment par le Gouvernement à l'occasion d'une réunion interministérielle afin d'appuyer le processus qui consiste à ne pas concentrer la collaboration uniquement entre les autorités centrales et leurs services externes".

Le 2e axe abordera, selon le même responsable, "l'attractivité du territoire, qui est également un thème important, étant donné que chaque territoire local dispose de spécificités et d'atouts qui peuvent être mobilisés, d'autant plus que le gouvernement s'oriente vers l'encouragement de l'attractivité des territoires afin de mobiliser toutes les énergies dans le cadre des orientations du Plan national d'aménagement du territoire".

Le 3e axe sera dédié à l'écosystème numérique. La réunion examinera les modalités de la création d'un écosystème numérique homogène entre l'ensemble des secteurs d'activité", d'autant que " plusieurs ministères avaient entamé la numérisation de leurs services publics et administratifs".

Le 4e axe concerne, selon lui, le service public de proximité, d'autant que le ministère "s'oriente vers l'adoption des énergies renouvelables et de l'économie amie de l'environnement, ce qui offre l'opportunité d'étudier cette orientation et de réfléchir à la manière de la concrétiser sur le terrain".

Quant au 5e axe, il se rapporte à la promotion du partenariat entre les secteurs public et privé, parallèlement à la promulgation du décret exécutif portant délégation de service public (DSP) qui sera appliqué au niveau local pour ouvrir le champ au partenariat public-privé", a poursuivi le même responsable, ajoutant que ce dossier "intéresse tous les départements ministériels et fera l'objet d'étude et d'examen par les walis et au niveau des différentes départements ministériels pour mettre en place les mécanismes nécessaires à son application sur le terrain dans les plus brefs délais".


Lire aussi: Bedoui insiste sur le rôle des autorités locales de réunir les conditions pour attirer l’investissement


La réunion qui sera marquée cette année par la présence de plusieurs partenaires, à savoir des syndicats, le patronat, des experts, des universitaires, des chefs de daïras et d'Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) ainsi que des associations de la société civile, "en application des principes de la démocratie participative", se planchera sur "l'évaluation de plusieurs rendez-vous annuels importants dans la vie du citoyen comme la rentrée sociale et la saison estivale".

Il a souligné que "les régions frontalières sont concernées par cette réunion car en évoquant l'attractivité des territoires, l'on se rapporte aux régions frontalières situées dans le sud et les hauts plateaux, en sus de celles du nord, en tenant compte des spécificités de chaque wilaya", rappelant "la stratégie de promotion de ces régions et le programme de développement y afférent que le ministère s'attèle à appliquer, afin de concourir à l'ouverture de nouvelles entreprises économiques vertes génératrices d'emploi".

L'Algérie vit actuellement "une phase de transition stratégique sur les plans économique, social et de développement", a fait savoir M. Sidini, précisant que les axes de cette réunion s'inscrivaient dans le cadre de cette "transition et orientations notamment en ce qui a trait à la prédéfinition des objectifs, conformément à une approche opérationnelle et une gestion ouverte à l'environnement, à la lutte contre la bureaucratie et à l'amélioration du climat d'investissement", ce qui constitue "le fruit des orientations et programmes du président de la République".

Par ailleurs, M. Sidini a rappelé que la réunion gouvernement-walis de 2016 a été consacrée au débat des projets de loi "sur les collectivités territoriales et la fiscalité locale", soulignant que la loi sur les collectivités locales "est soumise au secrétariat général du gouvernement".

Il a rappelé également l'installation d'une commission conjointe entre les ministères de l'Intérieur et des Finances chargée d'établir une mouture finale du projet, adaptée aux exigences de gestion de la fiscalité nationale".

Cinq axes au cœur de la rencontre gouvernement-walis
  Publié le : mardi, 27 novembre 2018 17:30     Catégorie : Algérie     Lu : 21 foi (s)   Partagez