Ahd54 veut placer le pays entre des mains sûres

Publié le : samedi, 27 octobre 2018 17:57   Lu : 4 fois

DJELFA - Le président du parti Ahd 54, Ali Fawzi Rebaine a soutenu, samedi à Djelfa, que sa formation politique milite pour la diffusion de ses principes et idées visant à placer le pays "entre des mains sûres".

"Depuis sa fondation durant les années 90 (alors que son existence remonte à 1982), le parti AHD 54 a pour objectif principal de renforcer ses idées et aider à l’ancrage d’une conscience politique ambitieuse, aux fins de construire un Etat institutionnel, tout en renforçant le contrôle et la lutte contre toute forme de corruption", a souligné Rebaine dans son intervention à une rencontre, l’ayant réunie avec les militants et élus de sa formation politique.

Abordant la situation politique nationale, dont notamment les changements intervenus au sein du Parlement, qu’il a qualifié de "farce" et de "conflits internes éloignés des priorités et de tout ce qui concerne le citoyen", le président de AHD54 a plaidé pour une "nécessaire contribution des jeunes dans la bataille de la construction, de façon pacifique et organisée".

Rebaine a souligné, par ailleurs, que son discours "ne cible pas des personnes" autant qu’il veut parler d’un "régime et de traditions qui doivent changer".


Lire aussi :  Ahd 54 réitère son appel à "des réformes économiques profondes pour mettre fin à la dépendance aux hydrocarbures"


"Une séparation des institutions entre elles est nécessaire, pour qu’elles aient une meilleure représentativité", a estimé Rebaine, à ce propos, "au même titre qu’une meilleure garantie de l’indépendance de la justice", considérée, selon lui, parmi les "priorités" de son parti.

Le parti AHD 54 milite pour la protection des magistrats, ainsi que pour l’impératif d’un Conseil supérieur de la magistrature au profit de cette catégorie professionnelle, pour a-t-il dit, qu’elle "travaille loin de toute tension, car la Loi est au-dessus de tous", a-t-il insisté.

Dans un autre cadre, Rebaine a estimé que le "changement du système ne peut avoir lieu qu’avec des élections", dont la préparation doit se faire, selon lui, avec "ceux qui y prendront part et non l’administration", et ce afin de leur assurer "transparence et crédibilité".

Ahd54 veut placer le pays entre des mains sûres
  Publié le : samedi, 27 octobre 2018 17:57     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez