Gestion des risques de catastrophes: poser les jalons de la stratégie nationale 2019-2030

Publié le : mardi, 23 octobre 2018 13:21
Gestion des risques de catastrophes: poser les jalons de la stratégie nationale 2019-2030

ALGER- Les participants à la conférence nationale sur la gestion des risques de catastrophes ont mis en avant, mardi à Alger, au deuxième jour des travaux de cette rencontre, la nécessité de poser les jalons d´une stratégie nationale et des plans d’actions multisectoriels pour la période 2019-2030.

Réunis dans quatre ateliers, les participants ont plaidé pour le renforcement de la gouvernance des risques de catastrophes aux niveaux national et local, estimant que cela doit se faire à travers le 

renforcement de la base juridique et institutionnelle, en décentralisant la gestion des risques de catastrophe en les transférant vers les collectivités locales. Il a été également souligné l´impératif de mettre à niveau les textes juridiques et les adapter aux normes et standards internationaux.

D'autres intervenant ont indiqué que la gestion des risques de catastrophe doit être basée sur la compréhension du risque dans toutes ses dimensions (vulnérabilité, capacités et exposition des personnes et des biens, caractéristiques des aléas et environnement).


Lire aussi:  Nécessité d´une "véritable" prise en charge des catastrophes en Algérie


L'élaboration et la mise en oeuvre des dispositifs appropriés de préparation et d’intervention en cas de catastrophe doivent tenir compte des spécificités locales et des bonnes pratiques ancestrales, a-t-on fait valoir, ajoutant que le renforcement des connaissances des risques de catastrophe est une étape préliminaire à tout programme d’action.

D'autres intervenants ont insisté sur le partage de la connaissance théorique et pratique des risques à tous les niveaux de la société par le biais de l’éducation et de la formation.

L'atelier sur le thème "Investir dans la réduction des risques de catastrophe aux fins de résilience" a permis de sortir avec des recommandations portant sur l´importance de l’investissement public et  privé dans la prévention et la réduction des risques.

Cet investissement se fera au moyen de mesures structurelles et non structurelles, ce qui revêt une importance essentielle dans le renforcement de la résilience économique, sociale, sanitaire et culturelle des personnes, des collectivités et du pays ainsi que la préservation de l’environnement, a-t-on expliqué.

Il a été aussi relevé la nécessité d’un meilleur état de préparation aux diverses interventions en cas de catastrophe, de prendre les mesures prévisionnelles et de veiller à ce que les moyens soient en place aux fins des opérations de secours et de relèvement à tous les niveaux.

Pour rappel, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait affirmé, lundi à l´ouverture de cette rencontre nationale, qu'il était temps de revoir et d'améliorer les axes de la politique nationale de prévention des risques majeurs et de gérer les catastrophes dans le cadre du développement durable.

Gestion des risques de catastrophes: poser les jalons de la stratégie nationale 2019-2030
  Publié le : mardi, 23 octobre 2018 13:21     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez